Forum City-Fantastique

 

 :: San Francisco City :: Forest
Hill
 :: Garage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

So, how funny are you ? ♦ Megan

Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: So, how funny are you ? ♦ Megan
Be part of the problem
Spirit
♦ Posts : 381 ♦ Rps : 57
♦ Adresse : Forest Hill dans la maison de la meute Blakesley


♦ Byw depuis le : 06/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Déc - 13:52
Ça schlinguait à mort là dedans.

Ce n'était pas pire que ce qu'il avait déjà pu expérimenter dans les ruelles crasseuses de San Francisco, okay, sauf que ce n'était pas une raison non plus ! Lucian se passait volontiers des effluves d'huile de moteur et autres carburants pas forcément nauséabonds mais bien trop odorants pour ses sens aiguisés. En vrai, il se demandait comment Zane faisait pour passer des heures à travailler dans ce milieu là, et surtout pourquoi il avait choisi cette voie là précisément quand il avait assez d'argent pour se lancer dans... à peu près n'importe quoi qui avait le mérite de ne pas puer.

Parce qu'il était généreux, Lucian combattait donc avec vaillance pour embaumer l'endroit d'une douce odeur de café. Son Alpha en profiterait bien sûr, mais pas que lui ! Sa toute nouvelle employée lui plaisait bien. Megan de son petit nom. Lucian n'avait pas eu l'occasion de faire vraiment sa connaissance mais des quelques mots échangés à la volée lors de son dernier passage, elle avait eu l'air de ce genre de fille débrouillarde et sans chichis. Pas du type à se plaindre parce qu'elle venait de se casser son ongle manucuré en faisant une vidange, sans être non plus tatouée jusqu'au visage avec une coupe de lesbienne camionneuse coincée dans les années 80. Bref, elle avait l'air cool et Lucian comptait bien vérifier cette donnée avec une offrande digne de ce nom.

Tasses de café en main, il venait de quitter Zane après lui avoir donné sa propre dose de caféine pour aller s'entretenir avec l'objet de son attention. « Arrivage de café en cours ! » claironna t-il gaiement en lui présentant un gros mug de café fumant. « Bon, j'sais pas si t'aimes le café. Zane m'a pas vraiment fourni les infos sur tes goûts. Je sais pas non plus si tu l'aimes sucré ou non, mais bref – y fait froid et tes jolis petits doigts plein de cambouis méritent de se réchauffer. »

Il sirota son propre café, avec beaucoup de sucre et de lait. Il ne savait pas si c'était un truc de renard de bouffer tout ce qui lui passait sous le coude en le mélangeant, ou juste qu'il avait avalé trop de cafés dégueulasses dans sa vie et que du coup, il compensait maintenant qu'il en avait le loisir. Satisfait, il offrit un petit sourire plein de bonne volonté à Megan. « Alors, t'es bien traitée ici ? »
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Fille des rues
Spirit
♦ Posts : 201 ♦ Rps : 95
♦ Adresse : Un taudis à Mission District

♦ Byw depuis le : 25/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 13:13
    Alors que Megan avait la tête dans un moteur elle entendit une voix qu'elle commençait à identifier. Il s'agissait d'un ami de son patron, ou bien peut être quelqu'un de sa famille, enfin, quelque chose comme ça. Elle avait repéré qu'il se nommait Lucian. Après tout, la brune vivait dans un monde où il valait mieux avoir le plus d'informations possibles sur ce qui l'entourait, alors il était plutôt de bonne augure d'avoir une mémoire potable.
    Elle tourna la tête vers lui, le détaillant du regard, un peu méfiante avant de prendre la tasse de café. Ils ne s'étaient pas beaucoup parlé, mais elle ne l'avait pas détesté tout de suite, ce qui était plutôt bon signe. Megan rangeait assez rapidement les gens dans des cases, et la case des gens qu'elle n'aimait pas se remplissait toujours un peu trop vite. Il faut croire qu'il y avait quelque chose en Lucian de différent.

    -Ouais, il paraît qu'il va neiger.


    Et elle n'avait jamais vu la neige, la Phoenixienne. Chez elle il faisait chaud, vraiment chaud, alors elle était pour le moins désorienté, et en galère de vêtements chauds, aussi. Megan plongea alors son nez dans sa tasse, avalant quelques gorgées de son café. Elle ne le remercierait peut-être pas, mais elle appréciait la chaleur du breuvage, et même si elle trouvait l'attention un peu suspecte, comme toutes les marques de gentillesse, elle l'appréciait aussi.

    -Sinon, avec ou sans sucre, avec ou sans lait, ça me va.


    Megan n'avait pas apprit à être difficile. Avoir du café c'était déjà un luxe, même si dans son ancien garage on lui en laissait à disposition aussi, il était nettement moins bon.
    A sa question, elle releva la tête, un peu surprise. Déjà qu'elle était prise dans alors qu'elle débarquait dont ne sait où et qu'elle n'avait pas de diplôme, est-ce qu'il y avait vraiment quelqu'un pour s'inquiéter de son traitement ?

    -J'ai pas à me plaindre. On ne peut pas dire que je me fasse exploiter.


    Elle prit une nouvelle gorgée de sa tasse de café.

    -Et, en fait, pourquoi est-ce que tu traines dans le coin ?
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Be part of the problem
Spirit
♦ Posts : 381 ♦ Rps : 57
♦ Adresse : Forest Hill dans la maison de la meute Blakesley


♦ Byw depuis le : 06/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Déc - 14:14
Lucian aurait adoré qu'il neige ! Et s'il masquait son petit sourire emballé, c'était parce que Megan avait l'air toute désemparée à l'idée. C'est vrai qu'à San Francisco comme dans pas mal d'autres coins en Amérique en fait, on avait jamais vu l'ombre d'un flocon de neige. Lui ? Il allait pouvoir sautiller dans la neige sous sa forme de renard ! C'était trop bien. Juste trop bien.

Il réfléchissait déjà à traîner Zane, Jazz et Lenny dans une incursion sous la neige spéciale Noël tandis que la jeune femme relevait la tête de son café vers lui et le regardait comme s'il avait dit quelque chose de bizarre. Okay, ça arrivait souvent avec Lucian, mais là ? Il n'avait pas souvenir d'avoir dit quoi que ce soit de désagréable ou provocateur comme il en avait l'habitude. Peut-être que c'était sorti de sa bouche sans passer par la case cerveau et qu'il avait instantanément oublié ?

Megan le rassura pourtant aussitôt, en lui répondant qu'elle ne se faisant pas exploiter. Rien de surprenant quand on connaissait son boss. Tout ça n'expliquait pas à Lucian pourquoi elle l'avait regardé de travers, jusqu'à ce que finalement, elle ne lui demande ce qu'il était bien venu foutre ici.

« J'suis venu pour tes beaux yeux. » sourit-il, avant de froncer un sourcil, de pencher la tête sur le côté et de rectifier. « Et ceux de Zane. Et ceux de Lenny. » Il secoua la tête. « Enfin eux, je les connais. Alors que toi... » Il haussa ingénument les épaules. Mis à part sa curiosité, il n'y avait aucune intention de type espionnage ou autre commérage sur le dos des employés du garage. « C'est pas bien d'amener du café ? » Il la questionna du regard, comme s'il avait vraiment fait une connerie pas trop bien identifiée. « On t'a jamais amené le café au boulot ? » Pause, connexion des neurones entre eux. « On m'amène pas le café au boulot. Mais j'suis serveur donc... ça semble logique. »

Il aurait pu travailler ici au garage, avec Lenny et leur Alpha, après tout le renard appréciait la mécanique, son aspect logique, c'est juste que... à une époque, lui et Zane ne faisaient pas tellement bon ménage. Lucian, dans un souci de préservation mutuelle, avait préféré ne pas travailler là et finalement, il radinait quand même régulièrement fourrer sa truffe dans les affaires de tout le monde.
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Fille des rues
Spirit
♦ Posts : 201 ♦ Rps : 95
♦ Adresse : Un taudis à Mission District

♦ Byw depuis le : 25/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Déc - 17:28
    Megan arqua d'abord un sourcil à sa réponse. Pour ses beaux yeux ? Ils se connaissaient à peine. En revanche, la suite de sa réponse la fit esquisser un sourire. Elle en déduit qu'il était particulièrement sociable, et même si ce n'était pas son cas elle pouvait comprendre que certaines personnes apprécient d'être entourées, de ne pas être seules.

    -Alors, qui a les plus beaux ?

    La brune était un peu taquine. D'ailleurs, elle était entrain de se faire la réflexion qu'ils avaient tous les trois les yeux clairs dans ce garage. Zane et elle les avaient verts tandis que Lenny les avait bleu. Une réflexion inutile comme une autre cela dit.

    Il enchaîna ensuite sur le café, semblant ne pas comprendre son étonnement. Elle eut un nouveau sourire à sa réflexion. Voir chaque étape de son raisonnement en direct était assez... drôle ? Megan replongea le nez dans son café avant de relever les yeux vers lui, les mains bien serrées autour de sa tasse.

    -Déformation professionnelle ?

    Elle pencha doucement la tête sur le côté pour le regarder. Serveur ? Pourquoi pas, chacun faisait les jobs dont il était capable, et elle se serait bien mal vue en serveuse. Le contact des gens... vraiment, très peu pour elle. Elle s'en méfiait trop pour ça.

    -Et donc, on ne m'a jamais apporté le café, mais c'est vraiment gentil.



    Elle balaya du regard le garage quelques secondes, aucun client ne pointait son nez, ce qui aurait été un signal pour qu'elle aille se cacher dans un moteur ou bien sous une voiture.

    -Du coup, la prochaine fois, je peux réclamer des cookies aussi ?
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Be part of the problem
Spirit
♦ Posts : 381 ♦ Rps : 57
♦ Adresse : Forest Hill dans la maison de la meute Blakesley


♦ Byw depuis le : 06/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Déc - 22:42
« Zane. » balaya Lucian sans même y réfléchir plus d'une nano seconde. « Quand on te pose ce genre de question, c'est toujours le plus haut placé dans la hiérarchie qui l'emporte. » Un sourire amusé plus tard, il se ravisa un tout petit peu quand même. « Sauf si tu veux emballer la fille, et là c'est toujours la fille. Mais est-ce que je suis venu là pour emballer la fille ? » répondit-il, s'amusant de la laisser se débrouiller avec cette question pour voir ce qu'elle allait en faire.

Avec ça, elle allait également penser que d'une quelconque façon Zane était son supérieur à lui aussi. Ce qui, d'une certaine manière, était le cas. Sans l'être vraiment non plus. Le renard acceptait son rôle de bêta, et il mettait un point d'honneur à s'adapter aux désirs de son Alpha, toutefois... ce n'était pas par soumission. Il avait envie de voir jusqu'où cette envie de bien faire allait le mener, il n'y avait rien de soumis en lui.

Ah, et puis merde. Megan pouvait bien déduire ce qu'elle voulait, il était une véritable anguille, toujours prompt à se tirer des questions embarrassantes par quelque pirouette. « Et non pas de déformation professionnelle. J'suis juste un gars bien. Serveur c'est un job de merde que j'ai chopé pour... » Faire plaisir à Zane, ouais ok. Et à part ça ? « Putain, j'sais même pas pourquoi j'me tape ce job à la con alors que je pourrais faire un truc tellement plus cool. » Le pire, c'est que personne ne pouvait l'accuser de se lancer des fleurs. Le jeune homme s'était vraiment pointé, bourré de bonnes intentions, et avec l'envie ingénue de faire connaissance avec les nouveaux employés du garage. Et ouais, il pouvait gagner sa vie bien mieux, mais ça... ça ne l’intéressait pas.

Victime d'un ras le bol d'être debout, le renard posa ses fesses par terre et repris une gorgée de son café bourré de sucre. Il assimila qu'on avait jamais apporté de café au boulot à Megan et que du coup, elle n'avait pas du avoir beaucoup de collègues sympas. A moins que ce soit elle qui n'attirait pas la sympathie. Lucian n'en savait rien. Lui ? Elle lui plaisait pour le moment. Même si elle avait l'air d'une biche effrayée à reluquer les alentours comme si dieu sait qui allait surgir d'un moment à l'autre pour la bouffer toute crue avant de revenir à lui. Lucian considéra sa question. « Des cookies, hein ? » Il songea à son pacte de Noël avec Jazz et la masse de gâteau qu'il lui avait promis de faire ensemble. Peut-être qu'avec cet entraînement, il n'allait pas être trop dégueu sur la préparation de cookies. « Allez, vendu. Tu les veux à quoi tes cookies ? »
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Fille des rues
Spirit
♦ Posts : 201 ♦ Rps : 95
♦ Adresse : Un taudis à Mission District

♦ Byw depuis le : 25/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Déc - 17:26
    Megan ne put retenir un rire à sa réponse qui s'était faite rapide, sans même qu'il ait besoin de réfléchir. Il exposa ensuite son raisonnement qu'elle écouta avec un léger sourire sur les lèvres. Ça se tenait tout compte fait.

    -C'est pas bête ! J'essaierai d'y penser à l'avenir !

    Cependant, la brune leva légèrement les yeux au ciel quand il fit rentrer un deuxième paramètre en ligne de compte. Elle le scruta un instant, comme si elle cherchait la réponse à la question qu'il venait de poser.

    -C'est vrai que ce serait pas une mauvaise technique de drague.


    Enfin, elle présumait, vu comment elle était douée en drague, c'était assez drôle de la voir donner son avis sur la question.

    -Si t'es venu là pour ça, je pense que tu serais assez déçu.


    Mais elle n'avait pas l'impression qu'il était là pour ça, c'était peut-être un peu naïf, mais elle n'en avait juste pas l'impression. Elle plongea ses lèvres dans son café avant de relever le regard vers lui.

    -Mais sinon, tu peux juste répondre honnêtement.


    Cette éventualité ne semblait pas avoir heurter l'esprit du garçon, alors que le commun des mortels aurait commencé par ça, non ? Il semblait à Megan qu'elle aurait répondu honnêtement.
    Elle eut un sourire amusé quand il parla de son boulot, que visiblement il n'aimait pas. Continuant de boire son café, elle fit un léger hochement de tête. Il était évident que, comme tout le monde, il travaillait pour gagner de l'argent. Pourquoi est-ce qu'on se ferait chier sinon ?

    -J'sais pas comment tu fais. Serveur, j'pourrais pas. Les gens, tout ça.


    Ouais, les gens c'était un gros facteur limitant dans la vie de Megan, moins elle était entourée, mieux elle se sentait.

    -Qu'est-ce que tu voudrais faire ?

    Puisqu'il disait pouvoir faire bien mieux, d'un naturel assez curieux, Megan voulait savoir ce que c'était. Puis c'était lui qui était venu la voir le premier pour discuter, alors il n'allait pas se plaindre qu'elle s'intéresse, na !

    Elle le regarda s'asseoir et s'adossa à la voiture. Elle réclama des cookies, parce qu'après tout, qui ne tente rien n'a rien. Un sourire heureux illumina son visage quand il sembla d'accord pour lui en faire.

    -C'est vrai ?


    Megan s'assit à son tour pour être à sa hauteur, bien trop contente d'avoir une promesse de cookies.

    -Chocolat !

    On n'était pas au top de l'originalité, mais Megan avait apprit à se contenter de choses simples. On était loin des bobos qui aurait choisi saveur Banana Split.
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Be part of the problem
Spirit
♦ Posts : 381 ♦ Rps : 57
♦ Adresse : Forest Hill dans la maison de la meute Blakesley


♦ Byw depuis le : 06/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Jan - 18:08
Bien-sûr qu'il pouvait se contenter de répondre honnêtement, mais c'était vachement moins drôle ! Évidemment qu'il n'était pas venu là pour la draguer avec son malheureux café. Lucian n'aurait pas dit qu'il avait plus de classe que ça, parce que clairement la classe n'était le mot qui le définissait le mieux, en revanche, il se savait le mérite d'être sacrément moins cliché ! D'une manière générale en tout cas, vu que dans celui de la drague... il n'excellait pas par son expérience. Qu'importe, il avait toujours préféré se laisser guider par un instinct très sûr. « Hey, je veux pas avoir l'air vexé mais, t'as pas juste dit que si j'étais venu pour te draguer je serai déçu ? Parce que j'ai l'impression que tu viens de me coller un maxi râteau là. » Ouaip, et il l'avait même pas demandé ! Un peu cherché peut-être en insinuant jouer un double jeu.

Il sourit, amusé et pas un poil vexé. Megan souriait aussi, et lui demandait ce qu'il aimerait faire. « Rien de politiquement correct. J'aime pas bosser pour le fric, j'préfère gagner le fric en question au mérite, sauf que le mérite c'est pas toujours légal. » Il ne se cachait pas spécialement de ça parce qu'il n'avait aucune raison de le faire. Déjà, Megan n'avait pas l'air d'une flic infiltrée. Sans déconner, qui aurait trouvé pertinent d'envoyer un agent double enquêter dans un putain de garage ? Bref, il ne lui avait pas non plus précisé ce qu'il savait faire, ni donné son pseudonyme de sale petit hacker patenté. Personne ne connaissait le visage de Fox, parce que ce gars là en avait assez sur son CV pour être en envoyé en taule un paquet de temps, alors si on lui demandait, Lucian n'était pas Fox, jamais dans la vraie vie. Pour les petites besognes facile, comme voler un compte Facebook ou installer un routeur intraçable, il était juste Lucian, le mec doué avec un ordinateur, capable de quelques trucs cools mais pas plus que ça. Ça rapportait assez, en tout cas, ça avait rapporté avant qu'il ne se range dans le droit chemin.

Après la biche, elle avait des airs de chaton devant un bol de lait. Lucian s'étonnait de la voir passer d'une jeune femme si méfiante à cette petite chose absolument adorable. « Okay, Megan ! » Il hocha la tête, sincèrement ravi que sa proposition lui fasse tant plaisir. « Des cookies au chocolat ! » Il l'épia quelques secondes de derrière sa propre tasse, puis ajouta. « Et toi, bosser dans un garage c'est pour l'amour des voitures ou pour payer le loyer sans avoir à côtoyer trop de gens ? »
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Fille des rues
Spirit
♦ Posts : 201 ♦ Rps : 95
♦ Adresse : Un taudis à Mission District

♦ Byw depuis le : 25/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Jan - 15:57
    Au moins, Lucian la faisait rire. Elle lui lança un regard rieur avant de plonger le nez dans son café. Oui, on pouvait dire ça comme ça. Mais s'il savait, il ne serait pas vexé. Elle n'était pas le genre de fille qu'on draguait, peut-être parce qu'elle faisait tout pour s'enlaidir, et puis, elle ne passait pas sa vie dans des lieux très sujet à cette pratique. Megan n'avait jamais mit les pieds dans une boîte de nuit, dans une soirée étudiante ou bien ce genre de choses.

    -Un râteau, c'est si vite dit. Je considère juste que tu trouverais mieux avec une autre fille.

    Une fille plus drôle, plus joyeuse, comme lui quoi. Enfin, elle n'avait aucune idée de ce que pouvait être son genre de femme, mais doutait d'être le genre de femme de qui que ce soit. Megan arqua un sourcil à sa réponse. Il venait de piquer sa curiosité au vif.

    -Et t'as des exemples de mérite ?


    Parce qu'en boulot pas légaux, elle s'y connaissait plutôt bien aussi. Mais elle se doutait qu'il allait trouver sa question indiscrète et trouver une pirouette pour lui répondre plutôt que d'être honnête. Difficile de lui reprocher, elle ferait sans doute la même chose.

    Lucian trouva assez facilement le pêché mignon de la jeune femme : la nourriture. Il suffisait d'engager la conversation sur ce sujet pour qu'elle devienne une personne adorable, mais étrangement enthousiaste. Elle hocha donc vigoureusement la tête quand il répéta sa demande.

    -Tu peux en faire autant que tu veux.


    Elle eut un sourire angélique, signe que s'il en voulait un peu lui-même, il avait intérêt à ne pas tout lui laisser entre les mains.
    Puis leur conversation reprit une pointe de sérieux quand il lui demanda pourquoi elle bossait ici.

    -Disons que quand on m'a foutu à la porte à 18 ans, et ayant arrête l'école à 16, il a bien fallu que je me trouve un job stable et légal, enfin c'était mieux disons, et le seul truc que je savais faire, c'est bricoler les voitures.

    Parce que niveau job illégaux, elle savait faire un tas d'autres trucs, mais pour payer un loyer régulier c'était un peu moins évident. Il faut croire qu'il y avait des moments de lucidité où elle était raisonnable.
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Be part of the problem
Spirit
♦ Posts : 381 ♦ Rps : 57
♦ Adresse : Forest Hill dans la maison de la meute Blakesley


♦ Byw depuis le : 06/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Jan - 17:50
« Les doigts plein de cambouis, ça a son charme. » rétorqua le renard avec désinvolture. Il lui sourit de son air effronté et sûr de lui. « Pas de râteau alors. Cool ! » Il hocha la tête d'abord satisfait avant de se pencher légèrement le visage sur le côté, intrigué qu'elle se dépeigne comme moins bien que les autres. Curieux comme il l'était, il l'aurait bien questionné plus avant, sauf qu'il ne voyait pas tellement comment faire sans passer pour le type qui tenter d'emballer la fille en la rassurant à tout prix sur ses charmes.

« Moi je t'aime bien toi. » dit-il simplement après deux secondes de réflexion. « Quant aux exemples de mérite, j'en sais trop rien. Je t'ai dis, je t'aime bien, mais est-ce que je dois te déballer mon casier judiciaire pas très fourni comme les flics m'ont pas trop coincé jusque là ? » Il avait été chassé, traqué et il y avait même laissé quelques phalanges. Pas tant à cause des forces de polices locales que parce que les mecs avec qui il fricotait n'appréciaient pas tellement qu'on les vol – en passant par la toile ou non d'ailleurs. Fox n'avait jamais été repéré mais Fox n'était pas un voleur qui s'en prenait à la pègre du coin. Il préférait s'infiltrer dans les systèmes les mieux gardés du pays, rien que pour prouver son agilité et observer ce qu'il y trouvait comme informations. Ou d'autres choses pas forcément convenables mais qui pour le challenge, le fric et la panique engendrée, avaient quand même valu le coup. « Allez je vais t'en dire une. » se décida Lucian, parce que la vie sans risque n'avait sacrément pas assez de panache à son goût. « Un jour, contre un paquet de fric, j'ai fait péter tout le système électrique d'un quartier de la ville. » De ses mains il mima une explosion. « Boum, il a fait tout noir. Pas très longtemps, mais assez pour que le type qui m'avait demandé ce service fasse ce qu'il avait à faire. »

Il n'avait pas demandé quoi à son client. Lucian s'en était foutu éperdument. A ses yeux, le chaos engendré par les feux de circulation hors service, la foule bloquée derrière les portes closes des magasins et l’hôpital en panique qui s'était trouvé dans son périmètre d'action avaient constitué une attraction bien plus cool que ce que le type voulait faire de la panne engendrée.

Il compris ensuite que Megan, une fois appâtée par des cookies, était du genre gourmande. « J'y manquerai pas. » répondit-il, attendri par sa bouille angélique qui disparut bien vite quand à son tour, elle évoqua son job et ce qu'il l'y avait conduite. Manifestement, elle était du genre solitaire et débrouillarde, de ceux qui tenaient bon sans l'aide de personne. « Alors comme ça, toi aussi t'as des problèmes avec la légalité, hein ? » susurra t-il, se permettant la complicité comme il venait de lui révéler ses propres travers. Puis avec curiosité il demanda. « Tu vis dans la rue ? » Parce qu'elle s'était foutre dehors il y a un bout de temps, et s'il ne demandait pas le pourquoi du comment, il s’intéressait davantage à sa situation actuelle. « Pas en mode clocharde, mais tu vois quoi, à crécher à droite à gauche chez des ''potes''. » Avec de grosses guillemets à potes vu la faune qu'on rencontrait quand on était dans ce cas là. « Je l'ai fait, j'suis pas en train de me foutre de toi ou de te prendre en pitié. »
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Fille des rues
Spirit
♦ Posts : 201 ♦ Rps : 95
♦ Adresse : Un taudis à Mission District

♦ Byw depuis le : 25/11/2017
Soul

BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Jan - 12:18
    Megan sourit également quand il conclut qu'il n'avait pas prit de râteau. Au final, la jeune femme distribuait assez peu de râteaux, les hommes s'approchaient assez pas assez d'elle pour ça. Faut dire qu'elle envoyait des signaux agressifs de très loin en général.

    -Tu t'en prends si souvent que ça ?


    La brunette fronça légèrement les sourcils quand il lui dit qu'il l'aimait bien. Pas que ça la contrariait mais... Au bout de quelques minutes de discussion c'était peut-être un peu rapide. Bien qu'elle devait bien avoué qu'il semblait y avoir un certain feeling entre eux. Elle était plus à l'aise avec lui qu'avec la plupart des hommes qu'elle avait rencontré ou seulement croisé.

    -C'est parce que je n'ai pas encore essayé de te casser des doigts.


    Et à cette réflexion, elle descendit automatiquement le regard vers ses mains. Mains auxquelles il manquait des doigts. Megan fut surprise et releva la tête vers lui, mais ne dit pas un mot. Elle ne voulait pas être trop indiscrète non plus. Il commença alors à parler de son casier judiciaire et, sans vraiment savoir pourquoi, Megan eut le sourire qui monta jusqu'à ses oreilles. Est-ce qu'il était comme elle ? Du moins un peu ?

    -Je veux bien savoir ce qui n'est pas dans ton casier judiciaire.


    Parce que, malheureusement, on ne se faisait pas toujours arrêté pour les choses les plus grandioses qu'on avait faites. Et c'était ce qu'elle voulait savoir, Meg', ce qu'il avait faire de pire dans l'illégalité. Quand il se décida à lui dire quelque chose, ses yeux le fixèrent, toute impatiente. A son récit, elle eut comme des étoiles dans les yeux. Tout un quartier ? Mais ça devait être énorme ! Surtout les quartiers de San Francisco.

    -C'est vrai ? Mais c'est trop cool. Comment t'as fais ça ?


    Megan l'imaginait déjà d'introduire dans des zones protégées pour couper les câbles d'alimentation de la ville. Mais elle voyait mal comment on pouvait réaliser ça seul. Est-ce qu'il avait des complices ? Le pauvre Lucian n'avait aucune idée dans quoi il venait de se lancer, il allait subir un véritable interrogatoire. Mais ce serait celui d'une admiratrice et non de la police.

    Ils finirent par parler d'elle, ce qui n'était pas ce qu'elle préférait, mais elle avait déjà plutôt confiance en Lucian. Sans tout lui dire, elle pouvait retracé les grandes lignes de sa vie.

    -On peut dire ça comme ça.


    A sa question sur l'endroit où elle vivait, elle secoua négativement la tête. Elle l'écouta s'expliquer, au fond, les gens comme eux avaient tous fait ça.

    -Je l'ai fait pendant un temps, mais ce n'est plus le cas. Le salaire que j'ai ici me permet d'avoir un toit au-dessus de la tête. Et puis, je débarque ici, j'ai trouvé personne pour m'héberger, même pas mon demi-frère, tristesse.


    Jovanni, une longue histoire. Puis d'un mouvement de tête, elle désigna Glad' qui était entrain de dormir prés de chauffage.

    -Quand on a un chien comme ça, parfois, même les "potes" ont du mal à nous laisser crécher.
MessageSujet: Re: So, how funny are you ? ♦ Megan
Contenu sponsorisé
Spirit
Soul
So, how funny are you ? ♦ Megan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: San Francisco City :: Forest
Hill
 :: Garage
-
Sauter vers: