Forum City-Fantastique

 

Cause everybody digs a swingin' cat (Joaquìn)

 :: About the Identites :: Introducing Myself :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Dim 1 Avr - 21:52

Le gars qui doit
se trouver un rang !
avatar
♦ Posts : 30
♦ Rps : 3

♦ Byw depuis le : 01/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Joaquìn Wilde

Responsible, or Not !

Nom: Wilde. Un père américain et un nom pas si original, ça donne une petite explosion qui n'a rien à voir avec Oscar (je pense?)
Prénoms: Joaquìn de mon prénom de naissance. Une mère espagnole qui n'a eu son mot à dire plus ou moins que pour ça. Mais ces derniers dix ans ... Disons qu'on m'a connu plus souvent sous le prénom Salem.
Âge: 35 ans. Mais on pourrait presque dire que je me suis arrêté à 25 ans.
Date et Lieu de Naissance San Francisco, un 5 février.
Nationalité: Américaine même si une partie de moi sera toujours espagnole.
Études-Métier: Cascadeur. J'étais parti sur une carrière dans la musique puis ... Well, "that' happened ... Et maintenant ... Disons que je suis pas loin d'être le meilleur dans mon domaine. Je retombe toujours sur mes pattes, que voulez-vous.
Situation Financière: Je m'en sors. Pas riche, pas pauvre, entre les deux disons.
Orientation Sexuelle Hétérosexuel.
Statut Civil: Avant la malédiction, j'étais marié. Puis elle a finit par divorcer après ma disparition. Ironiquement j'étais pas bien loin. Toujours amoureux, mais la situation est loin d'être facile.

ft. Santiago Cabrera
©️️TAG





this is all of me for all of the world to see

Dites nous en quelques points tout ce que vous voulez sur la personnalité de votre personnage: traits de caractère, habitudes, tics, tocs, hobbies, phobies, manies, passions, traits physiques particuliers... Tout ce que vous voulez *_*

Je joue de la guitare depuis que j'ai six ans. Une passion que mon père m'a transmise, que j'ai développé. La musique, c'est une grande partie de ma vie, passé un moment, on aurait presque dit que j'étais attaché à ma gratte, elle ne me quittait pas.   J'adorais les animaux, avant. Maintenant il m'arrive de fêler (oui) en croisant un chien. Je vous dis pas la gêne après. J'ai toujours vu la vie du bon côté. Enthousiaste, aimant faire des blagues, quelque peu hyperactif, je fatigue tous mes proches. Il m'arrive de recracher des boules de poil. ça ne fait que depuis février (depuis mon anniversaire) que je me retrouve de nouveau sous forme humaine et j'ai encore du mal à m'adapter. Sans compter que la malédiction n'est pas totalement terminée. Je fumais comme un pompier il y a dix ans, maintenant, même si j'ai repris ( dix ans sans clopes vous imaginez pas l'horreur) je suis plus modéré.   Je suis un grand fan de sushis au saumon. Je joue toujours dans les bars ou les cafés qui veulent bien m'embaucher pour un gig, mais mon boulot actuel me prend pratiquement tout mon temps.   Je ne suis pas spécialement volage, et je suis toujours beaucoup trop attaché à Selena, mais même pour moi, dix ans sans sexe ... Rough. Je ne suis pas le genre de personnes à user de violence, je préfère largement régler les conflits à l'oral. Vous savez le lycéen un peu hippie ? C'était moi. Stone toute la journée et qui voulait la paix dans le monde, ce genre de conneries. Mais si je retrouve la sorcière qui m'a fait ça, je pourrais décemment lui casser la gueule. J'ai un fils de dix ans que je n'ai jamais rencontré, mon ex femme refusant encore de me laisser l'approcher. Je vis dans un pauvre studion j'ai pas franchement assez d'argent pour chercher plus loin. J'ai été embauché en tant que cascadeur, pas le métier que j'aurais imaginé mais mon agilité et ma technique acquise ces dernières années m'ont pas mal servi.  

Malédiction / Transformation féline



づ Découverte et nature du don: J'étais humain. Comme vous tous, j'avais pas la moindre idée que la magie pouvait exister. J'ai d'ailleurs mis pas mal de temps à réaliser ce qui m'arrivait. Un jour, je jouais de la guitare dans un bar, le lendemain j'étais repeint en noir, j'avais rétréci à 90% et j'avais des coussinets. Je n'étais rien d'autre qu'un chat habituel, si ce n'est que j'ai gardé ma conscience tout du long. Une malédiction, c'est tout ce que c'était. Je suis peut-être pas le plus intelligent, mais j'ai fini par le comprendre. Parce que forcément, j'ai pensé à un mauvais rêve, puis finalement ça ne l'était pas. Dix ans. Puis à mon dernier anniversaire, après dix ans, le retour à la normale ... Ou presque. Une fois ou deux par mois, de façon aléatoire, je me retransforme, sans que j'en comprenne la logique.

づ Mécanisme de déclenchement et fonctionnement: Comme je le disais, je n'en ai aucune idée. M'est d'avis que la sorcière qui m'a fait subir cette malédiction ne s'attendait pas aux effets secondaires. En soi j'ai tout d'un humain mais une fois ou deux, de jour ou de nuit, Salem est de retour à sauter de toit en toit.

づ Inconvénients: Je crache souvent des boules de poils, je déteste les piqûres, j'ai peur de l'aspirateur, je ne supporte pas les chiens, mes yeux changent de couleur selon mon humeur ... Oh et je me change en chat, ça vous va comme inconvénient ? Vous imaginez pas comme c'est dur de pas se lécher partout. Et pour un humain c'est vraiment dégoûtant. Essaie tu verras. J'ai dû mal à me défaire de mes habitudes félines.

づ Maîtrise et Contrôle: 4 ? Enfin la transformation c'est un gros 0 mais après dix ans, je pense que je gère pas mal le côté " je suis un chat". J'ai bossé le rôle.


ma vie, mon histoire

Racontez-nous en cinq points ou plus les détails importants de la vie de votre personnage. En mode histoire ou en mode rappel d’événements importants qui ont fait de lui ce qu'il est aujourd'hui. Dites nous tout, on veut tout savoir *_*

Les circonstances de la rencontre entre mes deux parents m'est inconnue. Ça peut sembler étrange pour beaucoup, et me connaissant, on ne s'en douterait pas vraiment, mais ma famille … Disons qu'ils ne parlaient jamais vraiment beaucoup. C'est même tout le contraire. Stephen Wilde, mon père, est le genre d'hommes à n'avoir jamais été à l'aise avec les mots. Pour expliquer la vie, pour expliquer la mort, non pas qu'il fut froid, loin de là, mais il fuyait tout ce qui pouvait se rapprocher d'une conversation importante. Passionné par le sport, dès que le sujet devenait trop personnel, il le changeait pour revenir à son amour de toujours. Et ma mère … Ma mère ne fut pas là longtemps. La maladie l'emporta alors que je n'avais que cinq ans. On en reparla jamais. Au fond, j'ai toujours su que mon père aimait sa défunte femme. Il ne s'est jamais remarié, et s'il a fréquenté d'autres personnes, je ne le sais pas. Pour ne pas me faire souffrir, pour ne pas exposer ses sentiments, je n'en connais pas la raison, et n'ait jamais vraiment été élevé dans une atmosphère qui m'aurait poussé à en savoir plus. Parce que le malaise qu'il ressentait dès qu'il devait parler est passé directement dans mes gênes, l'instinct génétique comme on le dira. Bien sûr, j'ai évolué et j'ai changé, je ne suis plus vraiment de ce genre là maintenant, mais c'est quelque chose que mon paternel n'a jamais eu l'occasion d'expérimenter. Il a rencontré sa femme trop jeune, c'est une chose que je sais, ils ont eu un enfant directement, ou presque, suivi d'un autre peu de temps après, et elle lui a été arraché avant qu'il ait eu le temps de tirer le meilleur de sa relation avec elle. C'est la conclusion que mon frère et moi nous sommes faites. Mais encore une fois, la génétique, et Ashley, mon frère, n'y a pas échappé non plus. Plus modéré que mon père, vous imaginez pas la galère, tout de même, quand j'ai dû lui demander d'être mon témoin de mariage. Puis que ma femme est allé le voir pour lui annoncer la grossesse. Oh mais ça c'est une toute autre histoire, je vais y venir, mais je ne veux pas vous perdre non plus ! Donc … Nous disions la rencontre entre mes parents. Ma naissance prématurée. Je suis né à sept mois, j'ai été mis dans une couveuse jusqu'à ce que l'hôpital déclare qu'il n'y avait plus aucun risque pour moi, et mon père s'est empressé de nous ramener, ma mère et moi, à la maison, ce petit appartement, étroit mais chaleureux, tout de même. La décoration du lieu est resté le même en trente-cinq ans de vie. C'est ainsi, peut-être, que mon père montre a quel point il tenait à sa femme, plus que par les mots.

J'ai grandi avec Ashley sans me poser trop de questions. On s'aimait, parce que c'est la famille et quand on te dit qu'une famille doit être soudée, on va d'instinct dans cette direction. Mais on se bagarrait beaucoup. Pas étonnant quand on a deux garçons dans une même chambre pratiquement toute leur vie, à un moment donné, ça pète. Mais c'est aussi le premier qui a décidé, en tirant la manche de mon père, de m'offrir une guitare. J'ai toujours été passionné de musique, d'aussi loin que je me souvienne. Quand je n'en jouais pas encore, je passais des heures à écouter Bon Jovi sur mon petit lecteur cassette, puis CD, à mémoriser chaque changement, chaque note. Alors, pour mon huitième anniversaire, Ashley et mon père m'ont fait le plus beau cadeau qu'il soit. A huit ans, on ne se rend pas bien compte des sacrifices, c'est seulement quelques années plus tard que j'ai compris tout ce que ma famille m'avait donné. Des heures à travailler tard pour rendre Noël exceptionnel pour un gamin, se serrer la ceinture au maximum, ne pas s'acheter de nouveaux habits dont on a pourtant besoin parce que les autres sont troués … En un sens, c'est là que j'ai compris que malgré le manque de communication, l'amour a toujours été présent, caché mais présent. J'ai commencé à jouer. J'ai passé des années à me perfectionner, et arrivé au lycée, je ne passais pas un jour sans ma gratte. Je suis même entré dans le groupe de musique de l'école, juste pour pouvoir partager ma passion. Je passais des jours devant le portail, même quand j'avais pas cours, à fumer des joints et jouer quelques notes. Je crois qu'on a dû me prendre pour un sans abri parfois avec mes vêtements en lin de mauvaise qualité, mais eh, ça va avec le style.

Et c'est là que je l'ai rencontrée. Selena. Une sortie de groupe dans un parc, des guitares et des clopes, des bières et un peu plus que ça. Un mec qui se pointe avec sa nouvelle voisine, la nouvelle venue dans le lycée. C'est un peu cliché, j'avoue, mais si ma vie est une comédie romantique, ça veut dire que je pourrais récupérer la fille à la fin, et ça je suis plutôt partant. Quoiqu'il en soi on s'est rapprochés, et au lycée ça peut aller vite, une semaine plus tard et on était ensemble. Si on ne savait pas trop où ça allait nous mener à l'époque, plus ça allait, plus mes sentiments pour elle se renforçait. C'est elle qui m'a poussé à poursuivre mon rêve, à vouloir faire carrière dans la musique, peu importe les difficultés que je rencontrerais. Elle a été ma première muse, celle qui m'a aidé à financer mon premier EP. Elle était le soleil de ma vie, ma Selena. Alors c'est tout naturellement que je lui ai demandé sa main. Comme le naïf que j'étais, je suis d'abord aller voir son père. Super romantique je vous dis, même si j'ai carrément failli me faire casser les dents. Du coup j'avais pas le consentement du vieux, mais elle a quand même dit oui. Donc benef'. Puis il est venu au mariage et il en a financé une grosse partie, si c'est pas beau. Ouais, Selena venait d'une famille beaucoup plus aisée que la mienne, sans doute que c'est pour ça que le petit pauvre avait pas sa place au bras de sa fille pour son père. Mais je crois que vers la fin il m'aimait bien, même si à l'heure actuelle il foutrait sûrement le feu à ma baraque. Enfin bref, tout allait pour le mieux, j'allais rentrer dans ma vingt-cinquième année, encore toute la vie devant moi, une femme enceinte mais qui me gardait encore la surprise et la musique qui marchait bien.

Puis il y a eu cette nuit au bar. Quand j'y suis allé, je me doutais pas que ça allait gâcher le reste de ma vie. Enfin, d'un côté. Je suis toujours en vie donc allelhuia mais j'ai raté les dix premières années de mon fils, et ma femme me déteste. Enfin ex-femme. Bref, pour vous expliquer … Je jouais dans un bar ce soir là histoire de me faire quatre ronds. Ça a plutôt bien commencé je dirais. Je faisais mon show comme d'habitude et à la fin je me pose pour boire une bière avant d'aller voir le patron pour réclamer mon cachet. En plus c'était un bar où j'allais tout le temps, je connaissais plus ou moins tout le monde alors c'était l'éclate, les rires et les conneries. Mais ce soir-là y avait cette femme. Je sais pas trop, encore maintenant, ce qu'elle espérait, mais elle m'a fait du rentre-dedans. Big time. J'ai jamais été un dragueur né, avant Selena j'avais eu une seule nana et elle était venue à moi tout pareil. Puis quand on rencontre la femme de sa vie, on arrête de se préoccuper des autres. Sauf qu'elle insistait. Beaucoup. Et honnêtement, le charme qu'elle dégageait été assez spécial pour que je ne veuille pas rester dans les alentours trop longtemps. J'ai été direct, peut-être un peu trop, conciliant mais je voulais pas qu'elle se fasse de fausses idées, je voulais pouvoir m'enfuir, retrouver Selena et oublier le sentiment bizarre qui m'a assailli. Et la voilà qui devient une vraie furie, avec une phrase du style «  je vais faire tomber sur toi les enfers » . Ouais non c'était pas ça mais eh, un peu de compassion, ça fait dix ans j'ai plus tellement les détails ! Enfin bref je suis rentré chez moi et en me levant le lendemain matin … J'avais disparu. Il m'a fallu quelques temps pour comprendre ce qu'il m'était arrivé. Mais j'ai fatalement fini par passer devant un miroir, croisant le regard jaune d'une créature au poil noir et au col blanc, un vrai prince félin. Mais un putain.De.Félin. Je crois que vous pouvez pas imaginer l'angoisse. Le désespoir. L'impression de juste être complètement taré, d'être dans un cauchemar dont on se réveille pas. Selena m'a trouvé là et son amour des animaux est tel qu'elle m'a adopté. Puis s'est inquiété pour moi. Pas pour Salem, le chat. Pour moi, Joaquin. Elle est allée chez les flics qui lui ont ri au nez, elle est allé voir mon frère et ils ont remué ciel et terre. Jusqu'à abandonner. Jusqu'à ce qu'elle avoue sa grossesse alors que ça commençait à pointer. Il était tous les jours chez elle vous savez, Ashley. Je sais pas si c'est notre ressemblance un peu tirée par les cheveux ou le fait que son mari l'ait abandonné (enfin c'est ce qu'elle pense, et quelque part elle n'a pas tort) ou même qu'ils passaient beaucoup trop de temps ensemble mais l'inévitable se produit. Bon d'accord, les premiers temps, je lui ai sauté au visage. «  Ton chat n'a pas l'air de m'aimer on dirait. » Sans déconner bro. Mais après dix ans, on se rend compte que c'est pas de leur faute, vous savez. Comment imaginer que telle chose pouvait se produire ?

Puis sonna l'heure de mon trente-cinquième anniversaire. Tadam. Du jour au lendemain je me suis retrouvé humain de nouveau, complètement nu dans le lit de Selena … Et d'Ashley. Heureusement qu'ils n'étaient pas là, je vous le dis. Je lui ai piqué des fringues – il a piqué ma femme, c'est quand même le moins que je puisse lui prendre – et je me suis barré pour revenir quelques temps plus tard. Elle m'a claqué la porte au nez, sous le choc. Depuis elle m'évite, et très honnêtement, j'ai pas osé aller voir mon frère, ou même mon père. C'est ça, la magie des conversations manquantes. Les grosses discussions, c'est pas pour nous. Alors je grogne, je fêle, je scrute partout pour croiser la femme que j'aime, pour croiser mon fils, et j'attends que le courage me vienne pour retourner les voir. Pour confronter ma famille. Mais dans le même temps je la cherche Elle. La sorcière. Il m'a fallu des années pour comprendre, en réalité, ça ne s'est pas fait du jour au lendemain. Mais il s'est avéré que je n'étais pas son coup d'essai. Et si j'aurais clairement pu tourner la page, le fait que sa malédiction continue une fois ou deux par mois, de manière totalement aléatoire m'en empêche. Je veux tirer ça au clair. Juste pour pouvoir avancer.

Derrière l'écran

PRÉNOM/PSEUDO: Cyrieleven
ÂGE RÉEL: 24 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU BYW: Oula ça date de l'an dernier, puisque je me suis inscrite ici quelques semaines il me semble après l'ouverture. Le concept m'a plu mais j'ai un peu disparu   L'IRL est un peu une bitch.
SCHIZOPHRÈNE ? Nope
UN MOT DE FIN ? PUDDING  

Un rang de la mort qui tue pour votre perso (changeable à tout moment, si vous n'avez pas d'idées, on vous en trouve un  Cliquez ici pour les astuces ! )

Code:
votre rang ici


Recensez-vous


Merci de tout écrire en lettres minuscules s'il vous plait.

Code:
<ma>づ</ma> santiago cabrera • [url=http://by-your-way.forumactif.com/u274]joaquìn wilde[/url]

Code:
<ma>づ</ma> cascadeur • [url=http://by-your-way.forumactif.com/u274]joaquìn wilde[/url]

Code:
<ma>づ</ma> transformation en chat • [url=http://by-your-way.forumactif.com/u274]joaquìn wilde[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 22:04

Angelic power, Witch heart.
avatar
♦ Posts : 86
♦ Rps : 12

♦ Adresse : Marina
SISTERS. SOUL. LIFES. EVERYTHING.
If I don't have you, I just can't exist anymore.



FOREVER CHARMED




♦ Byw depuis le : 05/10/2017


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Puddiiiing ! Je viens d'en avaler une tonne

(Re) Bienvenue parmi nous ! Courage pour cette fiche, hâte de voir ce que tu nous prépares
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 22:17

Le gars qui doit
se trouver un rang !
avatar
♦ Posts : 30
♦ Rps : 3

♦ Byw depuis le : 01/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Le pudding, la base de la vie (bon à la base c'était une référence à SPN mais c'est pareil, still awesome )

Merci beaucoup en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 22:28

☽☾
What if we rewrite the stars ?
avatar
♦ Posts : 232
♦ Rps : 51

♦ Adresse : Un loft bien taillé à Forest.
♦ Byw depuis le : 09/02/2018



Bienvenue ici et courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 23:19


••• Le grain de Psychose •••
avatar
♦ Posts : 138
♦ Rps : 29

♦ Adresse : Marina, avec les plus grands amours de sa vie ♥


♦ Byw depuis le : 27/04/2017


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
OH OUI. PUDDING. JE ME SOUVIENS TROP BIEN DE TOI (bon surtout de Jared Leto mais ça reste same thing Arrow )

RE-BIENVENUUUUUUE

Ravie de te revoir par ici et avec un perso qui promet déjà ! Courage pour la fiche et si tu as besoin de quoi que ce soit, hésites pas à biper !
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 23:26

Le gars qui doit
se trouver un rang !
avatar
♦ Posts : 30
♦ Rps : 3

♦ Byw depuis le : 01/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Merci Camille

OOOH TU TE SOUVIENS Je suis trop touché Merci beaucoup, j'hésiterais pas si j'ai besoin de quoique ce soit
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Avr - 10:59

Past ~ Present ~ Future
avatar
♦ Posts : 449
♦ Rps : 15

♦ Adresse : Mission District, appartement cosy
♦ Byw depuis le : 16/08/2017


BY MY WAY
Dispo ?: A moitié :/
Nature:
Carnet:
(Re) Bienvenue parmi nous, Pudding-avec-les-hommes-en-blanc ! ♥️

Ton perso a l'air super classe, hâte de le découvrir plus surtout la raison de ses transformations aléatoires, s'il y en a une... (a)
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Avr - 13:32

Chat Mordant
avatar
♦ Posts : 112
♦ Rps : 10


Aelig, alter-ego d'Eden.


Juden
Realize how much I need you. I hate you, I love you, I hate that I love you. Don't want to, but I can't put nobody else above you. I miss you when I can't sleep. Or right after coffee. Or right when I can't eat. Do you miss me like I miss you? I got these feelings but you never mind that shit. I don't mean no harm, I just miss you on my arm. How is it you never notice that you are slowly killing me ?
♦ Byw depuis le : 23/10/2017

Welcome !
Un autre matou (bon, pas du même genre que ma blondasse, mais qu'importe XD) Nous faudra un p'tit lien, entre félins (Pis ma p'tite blonde gère un bat à chats en plus )
Bon courage pour ta fiche ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Avr - 14:07

Everything that kills me
makes me feel alive.
avatar
♦ Posts : 202
♦ Rps : 28

♦ Adresse : Forest Hill

♦ Byw depuis le : 28/06/2017


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Avr - 15:09

Le gars qui doit
se trouver un rang !
avatar
♦ Posts : 30
♦ Rps : 3

♦ Byw depuis le : 01/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Merci tout le monde
Pour le lien ça sera avec plaisir, ça peut promettre effectivement
J'écrirais l'histoire dans la semaine si ce n'est pas dès demain en tout cas
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Cause everybody digs a swingin' cat (Joaquìn)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: About the Identites :: Introducing Myself :: Fiches validées-
Sauter vers: