Forum City-Fantastique

 

Irina + Dans ma tête y'a des tas d'oiseaux

 :: About the Identites :: Introducing Myself :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Mer 11 Avr - 1:54

avatar
♦ Posts : 28
♦ Rps : 2

♦ Adresse : Excelsior District, dans un appartement au dessus de ta boutique de porcelaine.
♦ Byw depuis le : 11/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Irina Petrovna Orlova

Wises Olders

Nom: Orlova, nom de famille de ton père, et de son père avant lui. Sa signification est véritablement sans la moindre importance.
Prénoms: Irina, le prénom qu’a choisi de te donner ton père. Il signifie paix, peut-être dans l’espoir de déposer les armes avec ta mère. On ne peut pas dire que ça ait très bien marché. Petrovna, un patronyme auquel aucun russe n’échappe : du nom de ton père, Piotr. Tu le fais passer sous silence depuis que tu es installée aux USA - les américains sont un peu trop idiots pour comprendre à quoi peut bien servir ce prénom, selon toi.
Âge: 45 ans, même si l'on a bien souvent du mal à le croire.
Date et Lieu de Naissance 17 février 1973 à Moscou. Bons baisers de la guerre froide.
Nationalité: Née Russe, tu as trouvé quelques avantages à adopter la nationalité américaine.
Études-Métier: Artisan, tu tiens une boutique de porcelaines russes peintes à la main. Tu les vends à prix fort mais les clients ne courent pas les rues de San Francisco.
Situation Financière: Tu as un talent inné pour te donner toujours l’air beaucoup plus riche que tu ne l’es. Tes revenus sont très irréguliers et dépendent du succès de ton commerce.
Orientation Sexuelle Hétérosexuelle, bien que tu ne tarisses jamais d’éloge lorsqu’il s’agit de commenter des courbes féminines. Tu as les mœurs légères et l'âme libertine, un amour intarissable pour les découvertes. Rien de plus lassant que le conventionnel !
Statut Civil: Veuve, paraît-il. Ton époux a "disparu" comme tant d'autres de ton entourage, il est donc légalement décédé. En vérité, il est surtout sur ton sofa à attendre que tu lui grattes le ventre.

ft. Dita von Teese
©️️shiya





mon vieux chapeau ma robe à fleurs et mon mégot

Tu as des troubles de la mémoire de plus en plus importants, mais dont on n’a pu diagnostiquer l’origine. L’inconvénient, c’est que tu as aussi tendance à oublier que tu les as. Alors tu continues à user de tes dons et à aggraver ton cas. Tu fais une obsession sur les chats. Tu en as pléthore dans ton appartement : tu manges avec eux, tu dors avec eux, tu rêves d’eux. Tu t'arrêtes sitôt que tu en croises. Tu en as en tableaux, sur tes coussins, dans tes assiettes. Tu les aimes tellement que tu pourrais te faire un manteau avec pour ne plus jamais les quitter. Tu vis de ta porcelaine que tu peins toi-même à la main avec beaucoup de précision. Ton appartement, au dessus de ta boutique, est un véritable atelier, et tu vis au milieu du désordre avec ton armée de matous. Il est fréquent que tu embaumes ton lieu de vie en faisant brûler de l'encens, que tu te plonges dans une ambiance qui te porte proche de la divination, même si tu es particulièrement incompétente en la matière. Minutieuse d'accord, mais souvent au point d'être toujours très lente, y compris dans tes passe-temps d'apothicaire. Autant dire que tu as l'habitude de boire ton thé froid, sinon avec un peu de peinture dedans - le malheur de se tromper de tasse. A cause de cette fâcheuse tendance à toujours prendre ton temps, tu es finalement assez peu ponctuelle. Mieux vaut compter une bonne heure avant de voir ton joli nez se pointer à ton rendez-vous! Tu ne vois pas le mal de changer les gens en chat, que ce soit pour quelques heures, jours ou semaines. Alors tu as tendance à le faire à la moindre contrariété. Le problème, c'est quand tu confonds les mots "jour" et "année". Oups, désolé Joaquin. Tu as très exactement 11 chats à ce jour. Impossible de te souvenir lesquels étaient humains. Impossible de te souvenir lequel est ton mari et lequel est ta mère. Dans le doute, pour ne pas risquer de ramener la deuxième, tu préfères les laisser comme ça. Tu n'as pas peur des araignées, en revanche il ne faut jamais t'approcher d'une chenille. La vieillesse physique comme intellectuelle t'angoisse. En fait, tu préfères mourir jeune que vieillir, mais tu as peur de la mort. Alors tu cherches un remède tant à l'un qu'à l'autre : l'immortalité et l'éternelle jouvence. Tu as toujours une apparence très soignée et il t'arrive de fabriquer toi-même ta propre cosmétique pour ne pas en manquer. Il y a une part de gratification dans le fait d'être et de se sentir désirable, tant pour toi que pour les autres. Tu ne sors jamais de chez toi sans porter de parfum, et il est probable que si l'on te voit sans maquillage, il faille en déduire que tu n'ailles pas très bien. Tu changes vite d'humeur, tu as tendance à être colérique et rancunière, mais toujours sans prise de tête, avec une certaine légèreté et quelque chose comme de l'insouciance. Tu vis au jour le jour et tu ne t'inquiètes de rien. De toute façon, tu trouves toujours un moyen de t'en tirer. Encore aujourd'hui tu as un accent russe à couper au couteau, et cela fait pourtant presque trente ans que tu parles quotidiennement anglais. Tu n'aimes pas les insultes et la vulgarité, tu te défends fermement d'en proférer toi-même. Ton rythme de sommeil est tout particulièrement irrégulier. Des insomnies fréquentes et des siestes occasionnelles beaucoup trop longues. Mais il n'y a que toi pour tenir ta boutique alors tu es bien obligée de faire quelques efforts - il n'est pourtant pas rare de trouver la porte fermée (ou alors ouverte mais ne pas t'y trouver, puisque tu roupilles dans l'arrière-boutique!) Tu aimes les enfants, et quelques fois tu te surprends à en vouloir. Mais tu n'aimes pas les attaches, tu sais que tu ne supporterais pas d'entraver ta liberté pendant presque vingt ans. Tu aimes sortir le soir et multiplier les rencontres, mais tu n'aimes t'attarder nulle part. Comme tout le monde il t'arrive d'avoir des coups durs et tu les gères la plupart du temps par la cigarette et l'alcool. Tu as une descente assez impressionnante et la vodka est probablement ton plus vieil ennemi.

sorcière

づ Découverte et nature du don: Tu l’as toujours su, d’aussi loin que tu te souviennes. C’est ta mère qui t’a tout appris, à la différence qu’elle serait davantage à décrire comme une Carabosse. La magie noire, la magie mal intentionnée, et le rire de crécelle. Mais toi tu vaux mieux que ça. Tu es affiliée à la terre, c’est sincèrement l’élément dans lequel tu t’épanouis le mieux. Tu as deux domaines de prédilection, la métamorphose animale (et plutôt sur des êtres non consentants) et l’alchimie, même si tu en connais quelques autres. On peut le dire, la population féline de San Francisco s’est décuplée avec tes bêtises.

づ Mécanisme de déclenchement et fonctionnement: C’est un don par nature, il n’y a vraiment aucune façon d’en faire usage autrement que par intention. Tu as étudié des grimoires, appris à dessiner des pentacles, à reconnaître les symboles, mais dans l’utilisation courante, tu n’en as plus besoin. Tu as mémorisé tes formules, et il te suffit de les prononcer de vive voix - si tant est que tu ne fasses pas d’erreur, ce qui est assez fréquent. Pour ce qui est de l'alchimie, tu as tout le matériel nécessaire entreposé dans ton appartement, plantes et poudres diverses, flacons, et même le petit chaudron qui va bien.

づ Inconvénients: Il s’agit d’un inconvénient assez handicapant et pourtant ! Tu ne t’en es jamais rendue compte. L’usage de ta magie, en particulier pour ce qui est des malédictions (ie. les métamorphoses), est à l’origine de défaillances chroniques dans ta mémoire à court terme. Visualisez Dori dans le Monde de Nemo, plus le temps passe - plus tu fais usage de tes dons, et plus ce genre de scènes absurdes est susceptible d’arriver. Elle a tendance à se régénérer quand tu te tiens sage mais chaque rechute est plus conséquente, au point de te faire quelques fois oublier la raison pour laquelle tu as prononcé ta formule sitôt celle-ci terminée.

づ Maîtrise et Contrôle: Contradictoirement, tu es une sorcière plutôt talentueuse. Très prometteuse dans ta jeunesse, ton score n’a pourtant de cesse de baisser avec les années : 9, 8, 7, 6… Tout simplement car tes soucis de mémoire ont tendance à te faire oublier tes formules. Tu en perds ton latin et tu rates tes dosages, mieux vaut y penser à deux fois avant de te faire confiance.

づ Autres précisions: Tu cherches le secret de l'immortalité et de l'éternelle jouvence. Si, pour la seconde, tu es parvenue à quelques résultats, la première te reste résolument inaccessible jusque là.

ma vie, mon histoire

Une isba de la vieille Russie, à quelques centaines de mètres à peine de ces grands immeubles soviétiques tout juste construits dans la périphérie de Moscou. Les murs de bois suspendus d'ail et de plantes détonnent sur les façades trop grandes, trop ternes et trop peu avenantes. Depuis des siècles que la maison se transmet de mère en fille dans ta lignée de sorcières, l'urbanisation a effacé le village pour vous ramener à la ville. Ton père, ce fils de révolutionnaire, travaillait à la capitale et croyait dur comme fer en l'homme nouveau. Ta mère se moquait de lui - quel parfait spécimen il pouvait être! Pas plus malin qu'il n'était beau. Son cœur à elle était celui-ci de ses ancêtres et fidèle aux vieux décors de la Russie des tsars. Une Baba Yaga dans son genre, avec un nez tordu et des yeux bourrés d'étoiles. L'école, cette institution vérolée jusqu'à l'os ! Elle élevait ses poules, elle faisait son fromage, et elle maudissait les représentants de l'Etat qui venaient jusqu'à sa porte pour raser sa demeure et piquer son terrain.

Tu n'as pas bientôt fini de lui enseigner ces bêtises ? C'est dans ce désordre familial que tu as appris à développer tes talents. Ton père n'en croyait pas un mot, mais tu n'as jamais pu lui faire comprendre. Pourquoi n'y croyait-il pas, demandais-tu à ta mère : il a perdu l'envie de voir, avec sa politique et son réalisme idéal. Toujours à justifier par la science vos miracles, si bien que ta mère un jour en a eu marre et l'a changé en crapaud. Tu as grandi en pensant que c'était tout à fait normal, c'était à la fin de sa vie plutôt un animal de compagnie qu'un véritable parent. Aucune de vous n'a jamais éprouvé de compassion - il faut dire que maman n'était jamais tendre avec qui que ce soit. Même pour la caste sorcière, ce qu'elle faisait n'avait rien de très légal. Tu n'as jamais connu aucune autre sorcière, c'était donc ta référence en tout point.

Tu ne voulais pas la tenir, son isba. Maman tenait encore droit sur ses guibolles de toute façon, elle n'avait pas besoin de toi. Alors, lassée, à 16 ans tu as pris ton envol (sans balais ou presque) et il le fallait bien pour ne pas t'emmurer dans des conceptions pré-faites. Au diable les principes, tu as décollé pour les States - et ce ne fut pas de tout repos malgré la détente et la guerre froide mourante. Tu t'y es installée sans un sous en poche sinon de la bonne volonté, dans un appartement miteux et sans parler un mot d'anglais. Tu avais la socialisation difficile au début, tu as changé quelques malchanceux en matous sans doute. Tu as appris quelques mots, tu as fait quelques petits boulots. Tu avais un joli visage, on ne tarda pas à te mettre en vitrine. Quelques années en café, en bar, en cabaret. Souvent difficile, exigeant, sans compter les clients aux comportements déplacés - mais jamais de ta vie tu ne t'étais autant amusée. A croire qu'en Russie, on avait banni la joie de vivre. Dans le coin, même les gens malheureux souriaient.

Tu as trouvé l'amour, ou devrais-je dire : c'est l'amour qui t'a trouvé. Un Show Burlesque, ton corps découvert dans la pénombre et enveloppé d'un parfum entêtant. Tu as tapé dans l’œil d'un américain pur sang et ton accent russe a fini de le jeter à tes pieds. Quatre années de romance ou presque à vous tourner autour à grands recours de sous-entendus salaces et vous voilà mariés pour le meilleur et pour le pire. Tu as quitté le cabaret et vous avez déménagé - il voulait faire du cinéma, devenir producteur comme à la belle époque et que tu sois l'actrice de son succès. Quelle drôle d'idée qui t'a longtemps fait rire, mais tu l'as écouté parce qu'il te plaisait. Vous n'avez pas percé grand chose et vous aviez l'estomac vide, mais votre couple tenait si bien et vous y preniez beaucoup de plaisir. Il ne fallut pas longtemps avant qu'il ne désire t'engrosser - mais tu as refusé catégoriquement. Comment auriez-vous fait avec une autre bouche à nourrir ? Surtout, tu tenais à ta liberté. Même le mariage ne parvenait à t'attacher les ailes, et tu n'aimais pas autant qu'on aurait pu le croire. Tu n'étais pas non plus fidèle mais tu n'y voyais pas le mal. D'autant qu'il le savait, et il en souffrait sans doute mais plutôt mourir que renoncer à toi.

Ce qui devait arriver arriva : ta mère finit par quitter son isba pour venir te voir, exaspérée par si peu de nouvelles. Et tu t'étais bien gardée de lui dire que tu t'étais mariée ! Elle est tombée des nues lorsqu'elle l'a découvert, elle a voulu changer ton époux en crapaud et le ton est monté. Bientôt, tu en as eu tellement marre que tu les as tous deux changés en chats. Il n'y a pas à dire, tu les trouves largement plus agréables à vivre de cette manière ! Les deux n'ont de cesse de se battre qui plus est, alors tu n'as pas trop de mal à les repérer parmi ton début de collection féline. Sauf que voilà, tu n'as pas envie de rendre sa forme humaine à la vilaine sorcière qui te sert de mère car elle se vengera à coup sûr, et impossible de savoir entre les deux matous féroces lequel est ton époux. Et puis, à bien y réfléchir, est-ce que tu ne préfères pas que les choses se passent ainsi ? Tu as retrouvé ta liberté, tu peux reprendre sur de bonnes bases entourée par des êtres chers qui prennent sensiblement moins de place !

Tu as quitté le cinéma, la lubie envahissante de ton mari, et tu es retournée à l'isba le temps de savoir ce qu'il te faudrait en faire. Ce retour aux sources te fit le plus grand bien, tu renouas avec tes racines accompagnée de tes premiers félins. La Russie aussi se retournait vers sa culture ancestrale, le moment idéal pour te découvrir des passions et t'initier à l'artisanat. Ainsi que faire ton plein de ressources pour ton alchimie car on ne trouvait rien de semblable à San Francisco ! A trente ans, tu étais une femme instable, tu as toujours eu la bougeotte après tout. Tu as fait raser l'isba - le tournant le plus marquant de ta prise d'indépendance. Tu es retournée aux States pour ouvrir ta boutique, la valise trop pleine et l'estomac trop vide mais tu ne te démontais pas.

Au cours des années suivantes, les rebondissements devinrent une norme, alors ce serait un peu trop long de tous les narrer. Entre séduction, malédiction, porcelaine et perte de mémoire, le tout agrémenté de chats de toutes les couleurs et toujours plus nombreux. Tu as connu tes premières rides, tu t'es mise en quête de contrer ton vieillissement et ce par tous les moyens possibles, et l'ombre de la magie noire te guette dans la présence invisible de ta très chère Môman. Mais toujours l'audace, toujours l'assurance - tu es le fruit d'une double culture et malgré ton âge une fleur en plein épanouissement. Tu en as fait, des bêtises, mais tu n'es pas une femme mauvaise Irina. Tu as seulement un caractère un peu particulier.

Derrière l'écran

PRÉNOM/PSEUDO: Mos
ÂGE RÉEL: 20 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU BYW: Joaquin m'a fait du chantage (jk jtm )
SCHIZOPHRÈNE ? non, et pas de personnalités multiples à déclarer non plus!
UN MOT DE FIN ? supercalifragilisticexpialidocious ♥️

Un rang de la mort qui tue pour votre perso (changeable à tout moment, si vous n'avez pas d'idées, on vous en trouve un  Cliquez ici pour les astuces ! )

Code:
Ma Sorcière bien-aimée


Recensez-vous


Merci de tout écrire en lettres minuscules s'il vous plait.

Code:
<ma>づ</ma> dita von teese • [url=http://by-your-way.forumactif.com/u278]irina orlova[/url]

Code:
<ma>づ</ma> artisan-peintre sur porcelaine • [url=http://by-your-way.forumactif.com/u278]irina orlova[/url]

Code:
<ma>づ</ma> sorcière • [url=http://by-your-way.forumactif.com/u278]irina orlova[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 2:03

avatar
♦ Posts : 52
♦ Rps : 7

♦ Adresse : Résidence Universitaire pour le moment. Elle a bientôt déménager.




♦ Byw depuis le : 09/04/2018

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 2:11

avatar
♦ Posts : 28
♦ Rps : 2

♦ Adresse : Excelsior District, dans un appartement au dessus de ta boutique de porcelaine.
♦ Byw depuis le : 11/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Merci tout plein
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 10:23

Chat Mordant
avatar
♦ Posts : 118
♦ Rps : 10


Aelig, alter-ego d'Eden.


Juden
Realize how much I need you. I hate you, I love you, I hate that I love you. Don't want to, but I can't put nobody else above you. I miss you when I can't sleep. Or right after coffee. Or right when I can't eat. Do you miss me like I miss you? I got these feelings but you never mind that shit. I don't mean no harm, I just miss you on my arm. How is it you never notice that you are slowly killing me ?
♦ Byw depuis le : 23/10/2017

Bienvenue ici !
J'crois que ma p'tite blonde va fuir ta sorcière, vu sa passion pour les chats (ou à contrario, la croiser souvent dans son bar à chats XD)
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 10:37

avatar
♦ Posts : 28
♦ Rps : 2

♦ Adresse : Excelsior District, dans un appartement au dessus de ta boutique de porcelaine.
♦ Byw depuis le : 11/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Il y a sûrement moyen de jouer sur les deux et de faire quelque chose de très drôle
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 11:42

Le gars qui doit
se trouver un rang !
avatar
♦ Posts : 30
♦ Rps : 3

♦ Byw depuis le : 01/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Je t'ai même pas fait de chantage
T'es juste super faible
" Oups Joaquin" ... MERCI BIEN. Dix jours ça sonnait quand même mieux
Bon sinon elle est tellement parfaite Ombrage 2.0 un petit peu mais quand même
J'ai hâte qu'on écrive eh (puis Dita ... C'est dommage que je t'en veuille à mort parce que )
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 12:50

avatar
♦ Posts : 28
♦ Rps : 2

♦ Adresse : Excelsior District, dans un appartement au dessus de ta boutique de porcelaine.
♦ Byw depuis le : 11/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Je suis peut-être faible mais tu exploites mes failles
Haha j'avoue qu'il y a un côté Ombrage avec les chats et la porcelaine tout partout admettons, c'était peut-être une de mes inspirations avec Kiki, Ma sorcière bien-aimée et j'en passe /PAN/
J'ai hâte aussi que tu viennes me pourchasser avec ta torche et ta fourche coquin, mais pourquoi diable résister alors que tu pourrais rattraper le temps perdu   Dix ans, quel gâchis quand même  
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 13:11

Le gars qui doit
se trouver un rang !
avatar
♦ Posts : 30
♦ Rps : 3

♦ Byw depuis le : 01/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Je te le fais pas dire ouais
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 14:17

Too old to lose it, too young to choose it.
avatar
♦ Posts : 232
♦ Rps : 34

♦ Adresse : Un luxueux loft à Marina District.

♦ Byw depuis le : 17/06/2017


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Eh bien tout ceci semble très intéressant ! Hâte de vous voir en jeu, je viendrai sûrement vous stalker

En tout cas, bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 14:57

avatar
♦ Posts : 28
♦ Rps : 2

♦ Adresse : Excelsior District, dans un appartement au dessus de ta boutique de porcelaine.
♦ Byw depuis le : 11/04/2018


BY MY WAY
Dispo ?: Oui :)
Nature:
Carnet:
Oooh Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: About the Identites :: Introducing Myself :: Fiches validées-
Sauter vers: