Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Mortisia ๑ La Mort et le mort

MessageSujet: Mortisia ๑ La Mort et le mort Mar 2 Mai - 12:29
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: toujours :spark:
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 23/04/2017
♦ Posts : 170 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : Marina District, avec ses lapins, son chat, et parfois ses parents.


Voir le profil de l'utilisateur


La Mort et le mort


La morgue de l'USCF Medical Center. J'étais venu ici, quelques fois, dans le cadre de mon travail. J'avais l'impression que c'était dans une autre vie. Peut-être parce que c'est la réalité... Penser à ça me déprimait à un point inimaginable. La main tendue vers le plafond et projetant une légère flammèche afin d'éclairer la pièce vide, à l'exception d'un cadavre attendant sûrement d'être rangé dans sa case, mes pensées me rappelèrent le jour où, dans le monde des morts, on m'a appris que moi aussi, j'étais... mort. J'avais enfin réussi mon suicide, mais pourtant, j'étais bloqué entre deux mondes, en grande partie à cause de la terreur de mes parents. Parents qui pourtant, continuaient d'être occupés toute la journée par leur travail. Assis sur un meuble à tiroirs, je ramenai mes genoux contre ma poitrine et, après avoir retiré mes lunettes, je posai ma tête sur mes genoux. Je laissai le feu s'éteindre, le regard dans le vide, repensant à tout ça. Un long soupir s'échappa de mes lèvres. Ouaip, c'était ça, j'étais perdu. La porte s'ouvrit en grinçant. Par réflexe, je passai à ma forme invisible. Une femme entra, sûrement une médecin légiste. J'eus la conviction de la connaître, pourtant, son apparence ne me rappelait absolument personne. Je pensais qu'elle allait commencer à s'occuper du mort ou aller le ranger, mais à la place, son regard se posa sur moi. Euh...? Ça ne pouvait être qu'une coïncidence, les morts sont invisibles. Mais ça ne changeait rien au fait que ma gorge se serrait sous l'angoisse.
claude gueuse
MessageSujet: Re: Mortisia ๑ La Mort et le mort Lun 22 Mai - 21:14
avatar

BY MY WAY
Dispo ?:
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 01/05/2017
♦ Posts : 10 ♦ Rps : 1
Voir le profil de l'utilisateur
La morgue… Quel endroit sur terre pouvait autant coller avec la mort ? Elle était bien plus vielle que l’Univers et pourtant, il était très rare qu’elle prenne une vie, bien qu’elle soit quand même causé la Peste Noire qui a décimé plus de soixante pourcent de la population au XIVe siècle. Mortisia quelle que soit sa forme a toujours été une gardienne de l’équilibre de l’Univers entre le monde des vivants et le monde des morts. Pourtant, quand on lui avait emmené le cadavre de cette enfant, elle avait réellement vu rouge et ses cheveux avaient commencé à prendre des mèches blondes, signe de son début de colère et surtout que cela finirait extrêmement mal, si elle avait les cheveux entièrement blond.

Après un examen initial, le médecin légiste en chef de la ville était sorti pour se prendre un café et cela n’avait duré que quelques secondes avant son retour dans la salle d’examen. À mon retour, j’avais toujours mes mèches blondes et mon corps tomba directement sur quelque chose qui ne devait pas être là, un fantôme. Ses yeux pénétrèrent comme des lames le reliquat de vie de l’homme qui était mort et elle le reconnut tout de suite, son sujet d’agacement le plus important, Baptiste J. Yoon. Son regard ne le quitta pas une seule seconde et de nouvelles mèches apparurent dans mes cheveux avant que je claque ses doigts vers lui et qu’elle l’envoie contre le mur qu’il devait heurter de plein fouet : « Te voilà, enfin, sale gamin stupide. Après toutes ses tentatives de suicide, tu as enfin réussi à mourir. Bravo, tu as causé toi seul, un grand trouble dans l’équilibre originel de l’Univers. » Elle était folle de rage et cela se voyait à ses cheveux qui prenaient de plus en plus de cheveux blonds. Mortisia sourit en changeant peu à peu de formes pour revêtir celle que le jeune mort connaissait. Son beau visage perdit sa peau, ses muscles, pour ne restait qu’un crâne. Ses beaux vêtements Chanel devinrent une longue cape noire et dans sa main apparut son objet de pouvoir pour cette forme, sa faux. « Tu me reconnais, maintenant, Baptiste ? » Elle partit dans un rire caverneux digne d'un film d'horreur, afin d'effrayer le gamin devant elle.
MessageSujet: Re: Mortisia ๑ La Mort et le mort Lun 22 Mai - 23:33
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: toujours :spark:
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 23/04/2017
♦ Posts : 170 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : Marina District, avec ses lapins, son chat, et parfois ses parents.


Voir le profil de l'utilisateur


La Mort et le mort


Plus je l'observais, plus j'avais l'impression de vraiment la connaître. Pourtant, ce n'était pas son apparence qui m'était familière. Non, cette sensation de familiarité me semblait bien plus profonde. Elle semblait énervée. Mais genre vraiment. J'eus envie de faire une blague par rapport à ses mèches blondes bizarres et lui demander si elle était en colère à cause de son coiffeur qui l'avait ratée. Mais je n'eus pas le temps. Eh !, m'écriai-je en me retrouvant projeté contre le mur. Me frottant la joue qui s'était retrouvée plaquée contre le mur, je me redressai et me remis sur mes pieds, prêt à lui demander quel était son délire. De un, comment savait-elle que j'avais fait plusieurs tentatives de suicide ? De deux, comment savait-elle que j'étais mort ? De trois... comment pouvait-elle me voir ??? Je relevai la tête, mon regard la fusillait déjà. Quand soudain... Oh putain !, hurlai-je en reculant et me cognant contre le meuble. C'est pas vrai, c'est quoi ça ? C'est quoi cette putain d'histoire ?? Tu me reconnais, maintenant, Baptiste ? Ma gorge se serra encore plus, et mon yeux s'écarquillèrent devant la vision qui s'offrait à moi. J'étais sûrement en plein délire, j'avais juste dû m'endormir, encore une fois... Non, ce n'était pas possible, ça semblait beaucoup trop réel. J'avais un squelette mort de rire devant moi. Riant d'un rire de serial killer. Déjà que j'étais terrorisé devant des films d'horreur, en vrai c'était encore pire. Un fantôme, la Faucheuse, un cadavre. Dans une morgue. C'était complètement délirant. Prêt à attaquer si besoin, une boule de feu prête à se former dans ma main, je pris mon courage à deux mains et lui adressai la parole. Qu'est-ce que tu me veux ?, lançai-je du ton le plus assuré que je le pouvais.
claude gueuse
MessageSujet: Re: Mortisia ๑ La Mort et le mort
Mortisia ๑ La Mort et le mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mort de rire, mort de peur.
» Flèche ▬ On est mort, on est mort. On est vivant, mais on est mort.
» -Fauché par la mort-
» Rostropovitch est mort
» mort - « La mort n’a peut-être pas plus de secrets à nous révéler que la vie. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: San Francisco City :: Mission District :: UCSF Medical Center-
Sauter vers: