Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found

MessageSujet: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Lun 8 Mai - 22:37
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Vous avez déjà vu un criminel, arme coincée dans la ceinture, attendre sa cible en croquant dans un bâtonnet de carotte ? Et bien c'est désormais chose faite. Cette maîtrise de la situation que je ressentais m'horrifiait et me fascinait en même temps. Je ne savais pas comment je m'y prenais, mais je me retrouvais toujours avec au moins un ami qui trempait dans des histoires louches. Rem avec la chirurgie illégale, et maintenant... je connaissais quelqu'un qui connaissait un tueur à gages. Quand je pense que ma mère est dans la police... Elle serait tellement déçue d'apprendre que ses deux fils risquent désormais de se retrouver en prison pour pas mal de temps. Je ne comprenais même pas comment, en une semaine, j'étais tombé si bas. Je comprenais désormais la satisfaction que ressentait Loeiz en ôtant la vie. J'étais à présent bon pour l'Enfer pour l'éternité, mais plus rien ne m'importait. J'avais perdu Billy moi aussi, on était de nouveau à cette foutue période de la mort de celle qui avait été tant pour moi. Je sentais mon corps fatiguer de nouveau, mais... comment pourrais-je en parler à Loeiz vu l'état dans lequel la perte de l'amour de sa vie le mettait ? Ma consommation de cannabis avait soudainement augmenté, ainsi que mon agressivité. Au point de me retrouver un soir chez les flics. Me battre n'était plus suffisant, j'avais tué un homme il y a plusieurs jours. Et c'était une putain d'extase d'appuyer sur cette putain de gâchette, de déverser cette putain de rage et de voir s'écrouler ce putain d'inconnu. Avec l'argent du contrat, j'avais pu acquérir mon arme, un Desert Eagle. Paraît que c'est de la bonne qualité. Malgré les quelques verres d'alcool que j'avais consommé il y a une dizaine de minutes, mes réflexe étaient toujours aussi bons, et quand j'entendis des bruits de pas dans la rue déserte, je commençai à suivre ma cible en terminant mon goûter. Je n'avais rien à me reprocher, si j'étais de sortie ce soir, j'étais pour rendre service à Loeiz, qui était en rechute depuis hier. Je continuai de suivre la cible, sortant mon arme, me préparant à tirer, doigt sur la gâchette. Quand soudain, je le perds de vue et j'entends une balle passer en sifflant juste à côté de moi, me frôlant presque, et me figeant sur place. Merde.
Ne me dites pas que c'était de la concurrence, car si c'est le cas, impossible que je m'en tire vivant.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Mar 9 Mai - 4:04
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Tu es dans ta caisse depuis quelques heures, attendant patiemment l'heure à laquelle ta cible était censée passer dans cette putain de ruelle. C'était un assassinat de rue, l'un des plus faciles. Tout ce qu'il y avait à faire, c'est être au bon endroit au bon moment et tirer. Tu as reçu tous ses horaires, tu étais aussi sûr qu'il passerait par là que tu t'appelais Loeiz. Tu aurais aussi pu parfaitement attendre l'heure exacte, te pointer, faire ton travail et t'en aller. Mais tu avais besoin de... Bof, tu ne sais plus. Sortir de chez toi ? Flâner ? Passer du temps à rêvasser sans rien faire ? Peut-être les trois. Ce n'est pas la grande forme depuis... ce n'est la grande forme. Tu perds un peu plus goût à la vie chaque jour. Et même si tu luttes pour rester pour ton frère, c'est toujours aussi difficile que le premier jour. C'est pour ça que tu as décidé de reprendre le travail. Parce que là au moins, tu t'occupes l'esprit. Tu te focalises sur quelque chose. Tu réfléchis. Tu empêches ton esprit de divaguer. Tu empêches tes yeux de pleurer. Le travail est devenu ton unique espoir pour aller mieux, après ton frère. Veiller sur tes protégés aussi. Riley et Naïa ont besoin de toi. Alors, tu t'accroches même si c'est dur. Tu sais que ça ira mieux. Ça va prendre le temps nécessaire, mais ça ira mieux. En attendant, ce sont tes victimes qui payent le prix de ton mal-être. Parce que plus tu vas mal, plus tu es sadique. Les massacres que tu as fait dernièrement peuvent en témoigner: tu ne fais pas que tuer, tu ravages tout. Tu vides ton chargeur, tu utilises ton pouvoir pour fondre les corps, tu brûles... Même toi tu ne te reconnais pas. Mais ça t'aide à passer ta rage. Parce qu'à chaque fois, tu te sens putainement mieux après. Et tu n'as qu'une seule envie, c'est reprendre, encore et encore. Celui-là a failli y échapper. Tu as accepté le contrat depuis plusieurs jours mais hier tu te sentais tellement dépressif que tu as pensé un instant à ne plus le respecter. Le simple fait de penser sortir de ton lit te rendait malade. Mais tu es un homme de parole. Impossible de revenir sur un marché conclu, quelque soit ce qui se passe. Raison pour laquelle tu te retrouves maintenant dans cette ruelle, à pointer ton arme, non pas sur ta cible mais sur un fucking de gars qui avait tout l'air d'un concurrent. C'est une grosse blague. Toi tu démènes pour sortir de ton lit venir couler du sang et lui là se pointe pour te disputer ta cible ? Il t'arrive rarement se genre de situation et d'habitude tu ignores la personne pour te concentrer sur ta victime. Ton efficacité parle de lui-même, tu finis toujours par l'emporter. Mais ce soir, tu es juste trop à bout. C'était vraiment pas le moment de se mettre sur le même coup que toi. Tu vises et tu tires, à quelques millimètres de l'oreille gauche de ce con. Qu'il se retourne. Qu'il se retourne pour que tu puisses lui vider ton charger entre les deux yeux en le regardant crever. Ta cible tu t'en chargeras plus tard, ta priorité vient soudainement de changer. Tu tires à nouveau, l'effleurant à nouveau. C'était un avertissement. La troisième lui traverseras directement la cervelle s'il ne se retournait pas tout de suite.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Mar 9 Mai - 10:12
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Une seconde balle siffla, encore plus près, j'ai l'impression. Putain ! Il allait me faire péter un câble ce con ! Je tentai de respirer profondément pour me calmer, mais inutile. Je sentais l'électricité monter en moi et frétiller au bout de mes doigts. Loeiz, Vanille, Billy, l'état déplorable de ma famille et de ma vie, cette foutue maladie, et maintenant, ce putain de connard qui venait m'emmerder ? Sérieusement ? Un coup de tonnerre retentit. Puis un second. Paraît qu'il faudrait que j'apprenne à maîtriser ma rage quand elle apparaît. Que j'apprenne à l'extérioriser autrement qu'en me battant ou en laissant le tonnerre gronder. Mais ça n'allait pas être pour aujourd'hui. Je me retournai d'un coup, et tirai. Sauf qu'avec l'émotion, je ne savais même pas où j'avais bien pu tirer. Je ne m'appelais pas Loeiz, je ne savais pas tirer, moi. Il est à MOI, t'as compris?, hurlai-je. J'avais l'impression que mon cœur allait exploser. Tellement d'émotions négatives m'envahissaient, au point de ne pas pouvoir les nommer. Quand je pense que j'étais censé être le plus responsable de la famille. Je me retrouvais tueur à gages d'un soir – ou plutôt d'une semaine – à suivre les traces de mon frère. Une fois qu'on avait eu du sang sur les mains, il n'y avait plus de retour en arrière possible...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Jeu 11 Mai - 5:34
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
T'attends quelques secondes, le temps qu'il se retourne. Le tonnerre qui gronde ne te semble même pas bizarre, tellement tu es focalisé sur la pauvre tâche qui se disait ton concurrent. T'es trop énervé pour réfléchir. Tu as besoin de travailler, c'était devenu une question vitale pour toi. T'as attendu des heures pour enfin avoir cette jouissance de tirer dans le crâne de ta cible et maintenant t'allait laisser ce con te le prendre ? Pas aujourd'hui, ni dans mille ans. vingt secondes. C'était déjà trop. Il allait mourir, c'était décidé. Tu n'aimes pas vraiment tirer dans le dos de tes victimes - tu préfères qu'ils te regardent pendant que tu les tues - mais ce bouffon ne te laisse pas trop le choix. De toutes les façons, avec l'obscurité t'aurait pas pu voir clairement son visage, même s'il se retournait. Alors, autant en finir tout de suite. Ton index s'apprête à appuyer sur la gâchette quand ce malheureux se retourne brusquement et tire en l'air - oui en l'air parce que ce tir à la con n'avait rien d'un tir pro -. Pourtant la balle faillit te toucher et si t'avais pas bougé in-extrémis, tu l'aurais sûrement chopé en pleine épaule. Ah ? Il voulait jouer à ça ? C'est simple, il est mort. Même les yeux fermés, tu peux lui loger une balle entre les deux yeux. Et c'est ce que tu t'apprêtes à faire quand soudain, tu entends une voix. Sa voix. Sa voix. Non. Non, c'est une blague ! Dites moi que... - Bordel de fucking de merde ! C'est ton frère. C'est ton... merde ! Remerde ! Tu baisses ton arme pour le diriger vers ses pieds et tu tires plusieurs fois de suite à quelques centimètres de ses chaussures. T'aurais pu le rendre handicapé ? No way, t'es trop bon tireur pour libérer une balle perdue, même sous le coup de la colère. Parce que t'es en rage là ! Tirant toujours pour lui foutre la trouille de sa vie, tu t'approches de lui, le regard noir. Tu parles pas. Tu parles jamais quand t'es trop énervé. Et Dieu sait que là tout de suite, tu l'enverrais en enfer s'il n'était pas ta moitié.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Jeu 11 Mai - 18:11
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Bordel de fucking de merde ! Non mais c'est pas vrai ! Gast !! Il était censé être enfermé dans sa chambre en train de déprimer comme tous les soirs depuis la mort de Billy ! C'était quoi ce bordel ?! Et puis il essayait de faire quoi là en tirant juste à côté de moi ? Il pensait me faire peur ? Comme si que ça marcherait, il tenait trop à moi pour me tuer ! Par contre, son silence, j'aimais pas ça... ce n'était jamais, au grand jamais bon signe. Et je le sentais plus enragé que jamais. Aidez votre prochain qu'ils disaient ! C'est ça, c'est ça. Depuis qu'on s'était retrouvés, on n'avait jamais eu autant de passages de crise. Entre nos retrouvailles, le jour où j'ai dû aller le récupérer au casino et ce soir, j'allais exploser. J'avais déjà mes propres problèmes, mais je devais en plus supporter les siens, sans montrer le moindre signe d'agacement. Enfin, non, je n'étais pas obligé, mais j'avais toujours été comme ça. Toujours là pour soutenir ma famille, prêt à donner ma vie pour eux. Mais ce soir, je saturais. Complètement. Et vu comment c'était parti, je ne voyais aucune façon que la soirée se termine bien, contrairement à toutes les autres fois. Le tonnerre continuait de gronder, Loe de se rapprocher, et moi de me demander ce que diable il foutait ici. Voilà ce que c'était de vouloir protéger les autres. Merde à la fin. Je tirai à nouveau, sans savoir où, sachant juste que ce n'était pas sur lui. Il est à MOI, au cas où t'auras pas entendu la première fois ! Les meurtres et la douce ivresse qu'ils provoquaient commençaient à devenir une drogue. Jamais je n'aurais cru tuer quelqu'un. Loe continuait de se rapprocher, je me me mis à courir vers je ne sais où. Je suivais mon instinct pour retrouver ce connard qui avait disparu avant que je n'aie eu le temps d'achever sa misérable existence. Je perdais toute conscience du bien et du mal, et si d'un côté je n'en n'avais rien à faire, de l'autre, ça me faisait peur... Ça commençait comme ça, mais personne ne pouvait savoir comment ça allait évoluer.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Sam 13 Mai - 17:32
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Tu dois avoir loupé un chapitre. Ou deux. Ou peut-être même que c'est tout le livre que t'a loupé en fait. Tu accuses le coup un moment, alors qu'il te hurle à nouveau que la cible est à lui. Ouais, quand tu disais que c'est le bouquin entier qui t'es passé sous le nez. A quel moment exactement de l'histoire ton frère était devenu un tueur ? A quel moment est-il devenu... fou ? Parce que c'est exactement ce à quoi il ressemblait, courant comme ça comme un dégénéré. Tu attends quelques secondes. T'as pas compris. Il est devenu tueur, c'est ça ? Et il se proclame ton concurrent ? Il t'a trahi ? Ou il essaie de te faire passer un message ? Tu ne comprends pas et ça t'enrage. Il n'a pas le droit de te faire ça. Il sait que ton travail est ton seul échappatoire, la seule chose qui puisse encore t'aider à sortir de ta déprime. Il sait que tu y tiens comme à la prunelle de tes yeux. Pourquoi te vole t-il l'une des seules choses qui aient jamais compté pour toi ? A quoi il joue exactement ? Ta colère prend le dessus. Activant ton pouvoir, tu te déplaces à la vitesse de la lumière pour te retrouver devant lui en moins d'une seconde, lui balançant un coup de poing sur la mâchoire qui l'envoya au sol. T'as peut-être frappé un peu plus fort que tu ne l'aurais voulu. Mais t'es en colère. Et quand tu l'es, tu ne contrôles plus rien. Le laissant là essayant de déterminer qu'il n'a pas de dents cassés, tu continues ta course lumière et tu vas choper l'enfoiré de cible qui est en train de provoquer tout ceci au sein de ta fratrie. D'abord tu le roues de coups, te défoulant d'un peu de ta rage sur lui. Et quand tu l'as battu presque à mort, tu le traînes pas les cheveux jusqu'à ton frère. - Vas-y. L'homme est à genoux, mourant, tu lui maintiens fermement la tête par les cheveux. - Il est à toi, t'as vociféré ? Alors, tues le. Regarde le dans les yeux et tires. Ta voix est glaciale. Ton regard est noir de colère, de rage, d'amertume. Tu n'es pas dans son crâne pour savoir les raisons qui l'ont poussé à se déclarer propriétaire de ta cible. Mais tu ne lui pardonneras jamais de s'être ainsi dressé contre toi, d'avoir empiété sur un territoire qui a toujours été tien, de t'avoir ôté l'un des seuls plaisirs que tu avais encore en ce monde. A moins qu'il ne soit en train de devenir fou, tu auras du mal à laisser passer ça.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Sam 13 Mai - 19:25
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

J'allais le retrouver. C'était évident. C'était impossible qu'il ait disparu. Je continuais de courir, sachant pertinemment que mon instinct ne me trahirait pas. Il ne l'avait jamais fait. Sans rien avoir entendu venir, je me pris un coup de poing dans la mâchoire et me retrouvai au sol. C'était évidemment Loeiz. Vu la vitesse à laquelle ça s'était passé, il n'y avait aucune autre explication. Non sans mal, je me redressai pour m'asseoir en pestant puis tentai d'estimer les dégâts. Si les dents semblaient être intacte, l'articulation était douloureuse. Je ne pouvais même pas serrer les dents pour tenter de contenir ma colère sans avoir mal. Un bruit commença à se faire entendre. Le frottement de quelque chose contre le sol. Vas-y. Je levai les yeux. Loeiz. Et ce putain de connard.  Il est à toi, t'as vociféré ? Alors, tues le. Regarde le dans les yeux et tires. Je ramassai mon arme et me relevai, me tenant la mâchoire et m'empêchant autant que possible de grimacer de douleur. Je n'étais pas faible, je savais endurer la douleur. Je finissais par me battre au moins une fois par mois, et j'avais déjà souffert beaucoup, beaucoup plus. Ne serait-ce que le jour où Lopez m'a tiré dessus. J'avais à peine fait attention au ton plus que froid et enragé de Loeiz. Je lui obéis, regardai le type déjà presque mort dans les yeux, ignorai son regard suppliant. Je ressentais sa terreur, sa douleur, sa tristesse. Cette surdose d'émotions fortes aurait pu me faire revenir à la réalité, me faire prendre conscience de l'horreur de ce que je faisais. Ma colère grandissait toujours plus, le tonnerre avec elle. Quelques gouttes commencèrent à tomber. Le coup de feu retentit. L'homme cracha un peu de sang, avant de s'écrouler, mort pour de bon. Je sentis l'endorphine mêlée à l'adrénaline se répandre dans mon corps, me faisant ignorer mes tremblements, en particulier ceux de ma main sur l'arme. Lentement, je relevai mon regard vers celui de mon frère, avec toujours cette colère dans les yeux. Tu étais sûr et certain que jamais je n'aurais été capable de tuer quelqu'un, surtout avec ma religion, hein ? Contemple ton erreur. La partie de moi encore entièrement saine d'esprit continuait de se demander ce qu'il s'était passé pour en arriver là. Je n'en n'avais pas la moindre idée, tant tout semblait impensable.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Mer 17 Mai - 5:31
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
En fait, tu ne sais pas trop à quoi tu t'attendais. Au fond de toi, tu as toujours voulu ça. Que ton frère soit un tueur comme toi. C'est bizarre de le dire ainsi ? Ouais, mais c'est comme ça. C'est quelque chose que tu adores et que t'as toujours voulu partager avec lui. Que vous soyez deux criminels invincibles. Un peu comme des... Tu sais pas, mais il doit bien forcément avoir eu quelque par dans l'Histoire deux frères criminels et célèbres. C'est ce que tu voulais. Avant. Parce qu'ensuite, tu as commencé à apprécier le fait qu'il ne veuille pas se mêler de tes activités. Qu'il ne veuille pas devenir comme toi. Parce que le crime devenait alors ton domaine. Un peu comme ton bébé. La seule chose que tu avais de plus que lui. Le seul terrain sur lequel tu pouvais le battre, être meilleur que lui. Parce que Azrael a toujours été le "plus" tout, dès le bas-âge. Le plus gentil, le plus intelligent, le plus intellect, le plus calme, le plus responsable, le plus, le plus, le plus. Le favori de tout le monde. Tu es toujours passé en deuxième position sur tous les plans. Ça ne t'a jamais vraiment dérangé, parce que, ça t'a permis de faire tes quatre cent coups sans que personne ne se préoccupe réellement de toi. Alors, oui, t'as toujours adoré le fait qu'il y ait au moins une chose dans ce monde que tu maitrisais plus que le grand et parfait Azrael. C'est devenu plus que ça, au final. Tuer pour toi est presque vitale. Il le sait. Il sait à quel point ton travail est important pour toi. Mais il n'a pas hésité un seul instant à s'accaparer ça aussi. Comme il l'a toujours fait, en fait. Ça ne t'a jamais vraiment importé mais ce soir, il a dépassé la limite de ce que tu peux lui pardonner. Tu laisses les cheveux de l'homme qui s'écroule, inerte. Non. Non le pire, c'est que je savais que tu le ferais. C'est dans ta nature de vouloir tout me prendre, me battre à tous les niveaux. Tu as réussi. Félicitations. Tu penses, comme s'il pouvait t'entendre. Mais tu as trop mal pour ouvrir la bouche et dire quoi que ce soit. Ton dernier espoir de survie venait de s'envoler et ton frère avec. A quoi bon aligner des mots qui ne serviront plus à rien ?

Tu regardes l'homme à terre et tu souris, amer. Az sera un bon tireur. Peut-être même meilleur que toi. De toutes les façons, il a toujours excellé dans tout ce qu'il fait. Bien, pour lui. Mais toi tu ne resteras pas là à le regarder te prendre ce qui est à toi. Il n'y aura pas deux tueurs dans la famille. Parce que vous finirez forcément par vous concurrencer et ça non. Tu préfères encore lui laisser la place que de devoir te battre contre lui. Si ça lui fait du bien de tuer pour guérir tu ne sais quel mal ou juste pour le plaisir de te prendre ton travail, qu'il le fasse. T'en as assez de lutter. Tu n'as plus la force de faire quoi que ce soit. Jetant ton arme sur le cadavre, tu lèves enfin les yeux vers ton frère, le regardant de longues secondes. - J'espère que ça en aura valu le coup. C'est tout. Tu n'as rien d'autre à dire. Tu tournes les talons et t'éloigne. Tu n'as absolument aucune idée d'où tu vas, pas chez vous en tout cas. Tu vas juste... partir. Disparaître un moment. Essayer de survivre au fait que tu viens de perdre ta femme, ton boulot et ton frère. Non, rectification. Tu ne vas même pas essayer. Il n'y a aucun moyen pour que tu survives à ça.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Mer 17 Mai - 22:36
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Nos deux regards, emplis de colère, se fixèrent durant de nombreuses et longues secondes. Et plus le temps passait, plus je me sentais revenir à ''moi-même''. L'adrénaline descendait, je reprenais peu à peu conscience de ce qu'il se passait. Mais... ça ne me faisait ni chaud ni froid... Ce n'était pas la première fois que je tuais quelqu'un, aussi choquant cela pouvait paraître. Je ne savais même plus comment ça avait commencé, encore moins pourquoi. Une minute. Pourquoi. Pourquoi ? Si, ça, je le savais. Il fallait juste que je démêle mes pensées embrouillées... Plus facile à dire qu'à faire... J'espère que ça en aura valu le coup. Ma gorge se serra en le voyant partir. Je tombai à genoux, tête baissée, tentant de trouver un sens à la situation actuelle. Ça faisait plusieurs semaines que j'avais du mal à suivre. Ou non, plusieurs années, en fait. Un jour, je suis né. Depuis, j'improvise. Je tente de comprendre. En vain. Tout ce qui touchait aux sciences, je comprenais. Par contre, ma vie, j'y comprenais strictement rien. J'avais abandonné l'idée de comprendre il y a longtemps. Et plus ça allait, plus tout me semblait trop bizarre pour être réel. Comme la fois où j'ai surpris Billy et Lopez ensemble, il y a de très nombreuses années. LOEIZ KAZUKA-FERRARI, REVIENS ICI TOUT DE SUITE !, hurlai-je aussi fort que possible, priant pour qu'il soit encore dans le coin... et qu'il s'arrête. Je me relevai, ramassai son arme, la mienne, jetai un dernier regard, dénué d'émotion, au type qui gisait au sol, et commençai à courir dans la direction où Loe était partit. Soudaine illumination. La mémoire m'était revenue. Une fois à sa hauteur, je lui attrapai l'épaule, essoufflé. J'ai retrouvé la trace de Lopez, dis-je entre deux reprises de souffle. Évidemment. C'était pour ça que j'avais décidé de ''m'infiltrer'' parmi mes connaissances dans le crime. Car j'avais appris qu'ils étaient sous les ordres de ce connard. C'est pour ça que j'ai été pris dans certains contrats moi aussi, sans vraiment le vouloir au début, ajoutai-je pour tenter de me faire pardonner mon vol de son contrat, avant de retomber à genoux, toujours essoufflé.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Lun 29 Mai - 5:34
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Tu esquisses un petit sourire amusé malgré toi, quand tu l'entends crier ton nom. Ton vrai nom. C'était son truc. Dès que tu lui faisais quelque chose qui le gavait il gueulait LOEIZ KAZUKA-FERRARI ! Ça t'a toujours amusé. Et parfois même tu faisais exprès de le pousser à bout juste pour l'entendre crier ton nom... Le sourire mourut sur tes lèvres. Tout ça semblait si loin. C'était ton frère, ta moitié. Vous avez toujours été très proche à votre façon et malgré vos différences. Jamais l'un sans l'autre. Et maintenant, les choses s'étaient dégradées au point où tu décides de partir. Tu sais que c'est en majorité ta faute, que tu n'as pas dû lui faire cadeau depuis la mort de ta femme. Mais de là à ce qu'il te vole ton boulot, l'unique chose en laquelle tu te raccroches encore dans ce monde, en dehors de lui... Tu ne peux pas oublier. Tu ne peux pas pardonner. C'est donc naturellement que tu décides de l'ignorer pour poursuivre ton chemin, même si tu ne savais toujours pas où tes pas te mèneront. Mais tu n'avances pas plus quand tu sens ses mains sur ton épaule. Et ce qu'il t'annonce là te cloue sur place. Tu te tétanises un moment, incapable de bouger, de parler, ou même de réfléchir. Tu es comme momentanément coupé du monde, n'entendant même plus ce qu'il raconte par la suite. Les quelques mots qu'il a prononcé se font une place dans ton esprit. J'ai retrouvé la trace de Lopez. La trace de Lopez. Lopez. Tu immerges comme d'un mauvais rêve. Regardant ton frère à tes pieds, tu le soulèves pour le remettre brusquement sur ses pieds. Soulevant son visage pour s'assurer qu'il va bien, tu lui prends ton arme des mains. - On rentre à la maison. Ouais, maintenant tu veux y retourner, chez toi. Oublié soudain, tout ce qui vient de se passer. Dans ton cerveau, un seul nom clignote. Lopez. Tu as soudain retrouvé un sens à ta vie. Tu vas enfin avoir la peau de cet enfoiré.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Lun 29 Mai - 22:13
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Il s'était arrêté. J'avais réussi à le convaincre de rester. Avec le recul, c'était évident que ça fonctionnerait. J'ai eu de la chance de m'en souvenir au bon moment. Sinon... peut-être que je ne l'aurais jamais revu. Il aurait été capable de quitter la ville le temps nécessaire pour que je perde sa trace, vu l'état dans lequel il était. Il me releva, trop rapidement. J'avais du mal à rester debout, mais je réussis malgré tout. En même temps, quand on est le jumeau de Loeiz Kazuka-Ferrari, on ne peut que tout réussir. Ouais, y a pas à dire, sans lui j'étais perdu. J'étais tellement heureux de voir que soudain, il ne m'en voulait plus. Maintenant, il allait falloir que je retrouve précisément sa trace. Je savais que je pouvais, enfin, qu'on pouvait le retrouver, maintenant que j'avais les contacts. On avait eu un énorme coup de chance. On rentre à la maison. Je hochai la tête. J'avais rarement eu autant hâte de rentrer. J'étais crevé. C'est... Je fus interrompu par le retour de ma toux persistante depuis une semaine. J'exagérerais à peine en disant cracher mes poumons. Sûrement le fait de fumer, ça. C'est une excellente idée. Je meurs d'envie de retrouver la canapé, ou mon lit. Et de quitter cet endroit... Je voulais juste oublier tout ça. Tout le monde a des mauvais moments, mais pour le coup, j'avais fait fort. Mais peut-être que sans ça, Loe n'aurait pas retrouvé Lopez et ça, c'était le plus important. On est bientôt rentrééés ? Je ne sais plus dans quel coin de la ville on est..., demandai-je en attrapant sa manche pour être sûr de ne pas le perdre. Il avançait trop vite pour moi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Mar 30 Mai - 19:14
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Tu as commencé à avancer, tout à ta rage et à tes prochains plans pour coincer se salopard de Lopez. Et puis la violente toux qu'à commencer ton frère t'a d'abord stoppé. Tu les regardes s'arracher les boyaux, mi-inquiet, mi-énervé. - Dis-moi, es-ce que tu n'aurais pas passé outre la prescription qui dit que tu ne dois pas fumer ? Si tu me mens, j'te descends. Pourquoi il s'acharne à se faire souffrir ? Profiter allègrement du tabac alors que son état de santé le lui interdit ? C'est quoi le but de la manoeuvre ? - Tu sais, parfois j'ai vraiment envie de te défoncer le crâne à coup de marteau. Peut-être qu'ainsi les choses qu'on se tue à te dire rentreront mieux. C'est quoi ton plan exactement, te suicider à petit feu, c'est ça ? Tu trouves que le maudit virus qui circule dans ton sang n'est pas déjà assez, tu vas l'aider à mieux finir le boulot, c'est ça hein ? Billy morte ne suffit pas, t'as décidé de te tuer toi aussi pour que je me retrouve seul, c'est ça ? Tu... aaargh ! Il t'énerve, il t'énerve mais il t'énerve ! Sûrement qu'il passe son temps à fumer en cachette parce qu'il sait que si jamais tu le coinces en train de le faire, tu vas le manger cru. - Non, tu me lâches, tu me lâches ! Demande au tabac de te dire dans quel coin de la ville on est, vu qu'apparemment il est plus important que moi ! Tu dégages ta main de son emprise et tu fais quelques pas pour t'éloigner avant de t'arrêter. Ça sert à rien. Il ne sert à absolument rien de s'énerver, ça ne fera qu'agrandir le gouffre qui se crée lentement entre vous deux. Baissant la tête une seconde, tu fermes les yeux, essayant de ravaler les larmes qui menaçaient de couler. T'en as juste assez de pleurer. Juste assez de souffrir en fait. Juste assez de tout. Tu reviens sur tes pas le prendre par la main. - Ma voiture n'est pas loin, dis-tu simplement, d'une voix calme. Tu es épuisé, physiquement et émotionnellement. Et ta seule force au monde se trouve juste là à côté de toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Mar 30 Mai - 21:43
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Dis-moi, es-ce que tu n'aurais pas passé outre la prescription qui dit que tu ne dois pas fumer ? Si tu me mens, j'te descends. Hein ?, eus-je à peine le temps de placer avant qu'il commence son discours moralisateur. Je le regardai me hurler dessus, perplexe, ne comprenant pas ce que j'avais fait pour qu'il s'énerve à ce point. Accumulation, je suppose... ? Je tiltais lorsqu'il prononça le mot virus. Ma toux avait commencée avant l'augmentation de ma quantité de cannabis. Ça faisait plus de deux semaines que je me sentais à nouveau excessivement fatigué. Non, ça n'avait aucun lien, le virus ne se développait pas, il continuait juste de se multiplier silencieusement. Impossible que ça en soit autrement. Je ne voulais pas. Non, tu me lâches, tu me lâches ! Demande au tabac de te dire dans quel coin de la ville on est, vu qu'apparemment il est plus important que moi ! Je m'empressai de commencer à le suivre. T'as pas intérêt à me laisser ici, Loeiz !, m'écriai-je. Je doutais que ce fut grâce à mon ordre, mais il revint aussitôt vers moi et attrapai ma main. Sa chaleur me faisait du bien. J'étais gelé, bien que j'étais suffisamment couvert. La température avait sûrement baissé, en même temps, on était en pleine nuit. Ma voiture n'est pas loin. Parfait. Je le suivis jusqu'à sa voiture. Une fois arrivés et installés, je m'empressai d'allumer le chauffage. Tu sais bien que ce n'est pas surtout du tabac que je fume, et que c'est pour les fonctions médicinales, marmonnai-je avant de tousser à nouveau. J'ai juste dû attraper un truc, t'en fais pas. Je baillai longuement. Je confirme, j'avais plus que hâte de rentrer.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Sam 3 Juin - 16:21
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Un truc. C'est ça, ouais. Tu démarres, trop fatigué pour répondre ou te lancer dans une discussion qui ne finira encore qu'en dispute. Tu es épuisé. Il t'épuise. Pourquoi fumer alors qu'il sait que ce n'est pas bien pour sa santé ? Et qu'il ne vienne pas te baratiner ces histoires d'herbes médicinales, c'est juste un autre nom pour drogues, ces histoires. Depuis que tu passes par ta crise post-funéraire, tu l'as un peu oublié. Tu as moins veillé sur lui. Et monsieur en a profité pour faire des folies. Tu peux pas détourner les yeux une seconde qu'il part en vrille, pire qu'un enfant. Si t'étais pas là pour veiller sur lui, il y a longtemps qu'il aurait fini dans sa tombe. Et c'est toi l'irresponsable, dans l'histoire. Il n'a pas l'air de se rendre compte de la situation. Il a l'air de s'en moquer pas mal. Ou alors, c'est toi qui dramatise. Mais il s'agit de la santé de ton jumeau, tu as le droit de dramatiser autant que tu veux. - Tu avais un contrôle médical la semaine passée, si j'ai bonne mémoire ? T'y es allé ? T'es pas devin mais tu paries que la réponse sera non. Réponse qui ne vient pas avant une autre violente quinte de toux. Tu le regardes vomir ses poumons et d'un coup, t'en as assez. - Ok, ça me va là. Tu vires brusquement la voiture dans le sens inverse, ne regardant même pas si tu avais priorité ou pas. Tu allumes ton gps, demandant l'adresse à l'hôpital le plus proche. - On va vite savoir ce que s'est que ce "truc" que tu as attrapé. Vous êtes peut-être pas en état pour aller à losto, mais tu viens de le dire, c'est la santé de ton frère dont on parle. Ça répond à toutes les questions.  

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Sam 3 Juin - 23:33
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Tu levais les yeux au ciel. Qu'est-ce qu'il insinuait, hein ? Évidemment que tu y étais allé. Enfin, à l'avant-dernier, mais ça, c'était qu'un détail. Tu hésitais entre profiter de son ''si j'ai bonne mémoire'' ou dire que bien sûr, tu y étais allé. Mais en fait, maintenant que tu commençais à y penser, tu doutais la date. Plus t'y pensais, plus tu étais incapable d'en être sûr. Tu tournas la tête vers ton jumeau, le regard d'un air perplexe. Et tu recommenças à tousser. Ok, ça me va là. Hein ? Il ne répondit rien mais fit demi tour brusquement. Et tu étais sûr et certain que ce n'était pas parce qu'il s'était trompé de chemin. Il demanda au GPS l'adresse de l'hôpital. Ça non, tu n'étais pas d'accord. On va vite savoir ce que s'est que ce "truc" que tu as attrapé. Absolument pas d'accord. Tu lui bondis dessus, profitant d'un ralentissement de la circulation, dans l'espoir de l'empêcher de pouvoir conduire. Ils ont autre chose à faire, surtout à cette heure-là, ils sont sûrement en sous-effectif ! Imagine la tête qu'ils font faire quand ils s'apercevront que je n'ai qu'un rhume... je suis sous médicaments et ça fait dix ans que je suis en période de latence, il n'y a pas de raisons que ça évolue ! Tu y croyais entièrement, à ce que tu disais. Tu étais trop jeune pour être malade, tout comme Vanille l'était pour mourir. Tu baissais la tête, toujours sur Loeiz, laissant ton front tomber sur le cuir du fauteuil. Tout ce que tu voulais, c'était rentrer. Tu voulais retourner à Marseille, que tout soit à nouveau comme avant. Ca va parfaitement bien, fais-moi confiance, tu verras que j'ai raison, marmonnas-tu en baillant. Tu t'endormirais bien ici.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Mer 7 Juin - 17:50
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
- Sous-effectif dans un hôpital dans le quartier financier d'une grande ville comme San Francisco. Sérieux, t'as rien trouvé de mieux comme excuse ? Tu savais bien qu'il trouverait n'importe quoi pour t'empêcher de l'y conduire, mais c'est mal te connaître. Depuis que t'avais découvert pour ce maudit virus, chaque fois qu'il avait quelque chose ne serait-ce qu'une petite fièvre, tu ne peux pas t'empêcher de psychotiquer dans tous les sens. Tu penses toujours au pire, même si très souvent tu sais que ce n'est pas la peine. Dernièrement, tu es devenu encore plus parano. Depuis la mort de Billy. Tu as l'impression que la vie de ton frère ne tient qu'à un fil et qu'à n'importe quel moment, il pouvait partir lui aussi. Qu'est-ce que tu deviendrais sans ta moitié ? Alors, oui, tu vas continuer à friser la paranoïa. L'accompagner à l'hôpital en urgences même si "ce n'est qu'un rhume". Jusqu'à ce que tu mettes la main sur un Méta capable de guérison qui pourra le débarrasser à tout jamais de cette maudite maladie, ce sera comme ça. Surtout si monsieur ne se donne pas la peine d'aller à ses contrôles médicales ! Tu le laisses raconter sa vie et tu te concentres sur la route. Tu es juste trop fatigué. Épuisé. Aucune envie de parler. Vous arrivez bien vite à losto et tu le traînes derrière toi ignorant ses protestations. - C'est juste un rhume, tu l'as dit toi-même. Alors, tu te tais et tu me suis ! Vous tombez rapidement sur une infirmière à qui tu exposes en détail ce qui vous emmène. Une fois dans la salle d'attente, attendant qu'on vous appelle pour votre consultation, tu tournes en rond sans parvenir à t'asseoir ni même à te calmer. Tu as sommeil. Tu as faim. Mais plus que tout, tu as peur. Ce n'est qu'un simple rhume. Il n'y a pas de raisons qu'il en soit autrement.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Lun 19 Juin - 11:43
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Sous-effectif dans un hôpital dans le quartier financier d'une grande ville comme San Francisco. Sérieux, t'as rien trouvé de mieux comme excuse ? Tu levas les yeux au ciel, agacé. Ben ouais, car au cas où tu serais pas au courant, c'est dans TOUS les services des urgences qu'il y a des problèmes de sous effectif ! De sous effectif, de places disponibles, de budget consacré... ça se voyait que Loeiz n'avait pas l'habitude des hôpitaux. Même si bon, pour le coup, tu voulais bien lui accorder le fait qu'aux alentours d'un quartier financier, ce genre de problèmes devait être moindre. Mais même ! Tu ne voulais pas y aller, donc tu n'y iras pas. Tu continuas à protester, pester contre lui, assurer que tu allais parfaitement bien. Une fois arrivés, il se lève, ta tête se retrouva directement sur le siège. T'avais oublié de tenter de couper le contact pendant qu'il conduisait, ce que tu voulais initialement faire. Difficilement, tu te redressas. Et aussitôt, tu sentis quelque chose t'attraper et te tirer hors de la voiture. Lâcheuh-moi ! Sérieux, t'es soûlant ! Tu savais que ça allait rien changer mais t'avais rien à perdre. [b]C'est juste un rhume, tu l'as dit toi-même. Alors, tu te tais et tu me suis ![/color] Tu levas à nouveau les yeux au ciel. Bien rapidement, tu recommenças à protester. À l'accueil, tu pries pour que personne ne vous remarque. Raté. Gna, gna, gna, marmonnas-tu pendant que ton frère raconta ta vie à l'infirmière. De toutes façons, les médecins veulent pas faire de consultations sur les patients encore alcoolisés ! Tu tentais tout ce que tu pouvais. T'avais sûrement plus d'alcool dans le sang, mais sait-on jamais. Tu te laissas tomber sur une des chaises de la salle d'attente, bras et jambes croisées, regardant Loe tourner en rond. Quand c'est toi qui décide, je suis obligé de te suivre, par contre, quand toi, tu as vraiment besoin d'aller voir quelqu'un, tu refuses de te laisser faire, marmonnas-tu. Ça faisait plus d'un mois, mais ça t'étais resté en travers de la gorge. Et puis, en plus, c'était comme ça qu'il te remerciait d'avoir possiblement retrouvé la trace de Lopez ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Lun 26 Juin - 5:30
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi ce sont toujours ceux qui ont le plus de problèmes qui refusent de se faire soigner ? Tu te sens pas bien, allons à losto. Où est ce que t'as fait de mal pour qu'il boude ? Toi tu es inquiet et lui joue au gamin. Tu as juste envie de le tabasser, en fait. - Gné ? tu demandes, haussant un sourcil interrogateur à son accusation. De quoi diable parle t-il encore ? Tu réfléchis quelques secondes avant de trouver. - Quoi, tu parles de ton idée du siècle comme quoi je devrais aller voir un psy ? Regarde-moi. Es-ce que j'ai la tête de quelqu'un qui va s'asseoir sur le siège d'un vieillard dérangé qui me soutirera mon fric durement gagné pour trouver un problème que je connais déjà ? Si c'est pour ça que tu boudes, alors t'as pas fini de bouder. Tu t'assieds quelques secondes avant de te relever encore, incapable de tenir sur place. - Et puis si tu veux m'obliger à faire quelque chose, apprends à être ferme ! C'est pas en faisant la mémé que tu me feras faire quoi que ce soit. Je ne te demande pas la lune, en même temps. Juste de rester vivant. Pour moi. C'est un crime de vouloir ton bien-être ? Tu appelles une infirmière qui passait par là. - Notre consultation, c'est pour aujourd'hui ou le 35 Décembre ? C'est pas parce qu'il n'est pas en train de faire une crise cardiaque que c'est pas urgent ! Tu étais en train de presque littéralement faire une crise. C'était une réaction excessive mais tu ne pouvais pas t'en empêcher. En l'espace de quelques secondes, ta femme t'avait été arraché. Et tu commences à te demander si tu n'es pas en train de faire une sorte de réaction post-traumatique bizarre. Tu réclames à corps et à cris une consultation qui est pourtant littéralement en train de te terrifier. Comme si en traversant cette porte, on t'annoncerait que ton frère était mourant. Ou même qu'il était déjà mort. Tu as tellement peur que tu le vois déjà inerte sur un lit d'hôpital. Tes paumes deviennent moites, ta respiration s'accélère. Tu n'as jamais été aussi effrayé de toute ta vie. Ce n'était vraiment pas normal. - Maintenant il faut que je gère la mort et l'après-mort. Génial, tu te murmures à toi-même, essayant de dissimuler ton état. Si cette consultation ne se fait pas dans les cinq minutes qui suivent, tu vas péter un câble.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Mar 27 Juin - 18:11
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: open. always.
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 14/03/2017
♦ Posts : 296 ♦ Rps : 20
♦ Adresse : Forest Hill, avec le plus parfait de l'univers ♥


Voir le profil de l'utilisateur


I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
KAROLAN - EDOUARD

Tu levas les yeux au ciel, soupirant très, très longuement en l'écoutant se plaindre. Comme si qu'on ne connaissait pas le problème ! Un psy sert à t'aider à le régler, et arrête d'exagérer, tu ne gagnes PAS durement ton argent. Si c'était le cas, t'auras pas voulu jouer l'intégralité de ton compte bancaire !! Toute la salle d'attente vous entendez, il y avait peut-être des francophones dans la salle, mais tu t'en fichais complètement. Pareil pour les infirmiers qui allaient sûrement venir vous demander dans peu de temps de baisser le volume. Tu t'énervais rarement mais là, tu te sentais au bord du pétage de câble. À quelques centimètres du bord. Et en plus, ton empathie naturelle aidait pas. Toi, tu ne savais pas influencer les émotions des autres, non. C'était pas une empathie de méta, que tu avais. Tu te contentais juste de te prendre en pleine figure les émotions des autres. Souvent négatives. Tu savais gérer, depuis vingt-six ans. Mais tu restais humain, tu ne pouvais pas tout supporter. Sa colère contre les infirmiers et sa peur, celle des autres patients... t'en avais marre. C'était sûrement pour ça que tu détestais les hôpitaux. Tu vis une infirmière arriver, aussitôt Loeiz recommença à râler. Ça allait pas assez vite pour lui, le pauvre. T'avais envie de lui hurler qu'il y avait bien plus important, qu'aux urgences, tu passes pas par ordre d'arrivée mais de gravité, mais tu ne dis rien. De toutes façons, le jour où il acceptera le fait que non, il n'est pas le roi du monde et que par conséquent il n'a naturellement d'autorité sur personne n'est pas près d'arriver. Tu sentais la goutte d'eau commencer à déborder dangereusement du vase. Tu le vois commencer à trembler, tu vas pas réussir à supporter ça longtemps. Faut vraiment que t'apprennes à grandir, Loeiz. Tu m'soûles. Je sors prendre l'air, soupiras-tu, on ne peut plus agacé. Recommençant à tousser, tu pris la direction de la sortie. De l'air frais. Et surtout, du calme. Tu te débrouillas pour trouver un endroit où tu espérais qu'il n'allait pas te retrouver et allumas une cigarette. Qu'il vienne te ''défoncer le crâne à coup de marteau'' comme il le disait tout à l'heure, s'il a envie.[/color]

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There is still a light that shines on me
When I find myself in times of trouble Mother Mary comes to me Speaking words of wisdom Let it be And in my hour of darkness She is standing right in front of me Speaking words of wisdom Let it be
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found Sam 1 Juil - 4:43
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 328 ♦ Rps : 58
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Que tu apprennes à grandir ? Que toi tu apprennes à grandir ? Sérieux ? C'est qui le malade qui refuse de se faire soigner ? Qui est celui qu'on doit poursuivre comme un bébé avant qu'il ne pense à prendre ses traitements ou aller à ses visites médicales ? C'est qui qui se permet de se gaver de tabac alors que, malade ou non, ce n'est pas bon pour sa santé ? Et c'est toi l'enfant ? Tu en avais plus qu'assez de jouer le méchant flic. D'être celui qui harcèle son frère à faire ci ou à faire ça. A partir de maintenant, tu ne feras plus rien. Tu t'en foutras complètement. Il ne veut pas prendre soin de lui ? Great ! Il n'est plus un bébé et tu n'es pas son père ! Toi aussi, tu as tes problèmes, toi aussi tu luttes pour t'accrocher à la vie. Alors si ta seule raison de vivre refuse de se prendre en charge, t'as qu'à le laisser sombrer. Chacun va vivre ses problèmes de son côté et essayer de s'en sortir tout seul. Pourquoi vas-tu de te couper en quatre pour un jumeau qui apparemment se fout de toi et de tes sentiments ? Il ne pense qu'à lui, ça a toujours été le cas et malade ou pas, ça ne changera jamais. Tu en as assez. Qu'il se prenne en charge tout seul. S'il meurt, tu l'enterreras, tu pleureras quelques mois et tu passeras à autre chose. Voilà. - Monsieur Kazuka-Ferrari ? Tu regardes l'infirmière avec un sourire amère. - Laissez tomber, c'était une fausse alerte. Il n'a absolument rien ! Tu te lèves, essuyant rageusement les larmes qui te roulaient sur les joues et tu te diriges vers l'accueil, lui dépose les clés de la voiture parce que t'es même pas sûr que ce connard ait de quoi rentrer si jamais tu partais avec la bagnole, puis tu sortis de l'hôpital. Il doit bien avoir un bar dans le coin où tu peux noyer ta solitude. N'importe où. Et puis après, tu trouveras un endroit pour passer la nuit. Un hôtel. Vu que tu ne gagnes pas durement ton argent, tu peux le dépenser comme tu veux, pas vrai ? Tu soupires, regardant le ciel, totalement à bout. Une étoile brille, bien plus que toutes les autres. Billy... - Pourquoi as-tu pensé que je pouvais m'en sortir sans toi... ?


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
Edolan ⊹ I have lost myself again, lost myself and I am nowhere to be found
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Creepypasta] Lost Silver
» Lost my Pieces, Lost my Life ~ Numéro Perdu
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: San Francisco City :: Downtown :: Financial District-
Sauter vers: