Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur

MessageSujet: Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur Mar 9 Mai - 10:30
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 148 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur


John Guo Li

Looking For Myself

NOM: Li, le nom du grand Guo Li.
PRÉNOMS: Johan Guo.
ÂGE:18 ans, le premier qui dit qu'avec ma taille j'ai l'air d'en avoir 12, il se retrouve avec un couteau dans le ventre.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE: 15 décembre 1998, Kunming. Toujours sur la carte d'identité, en vrai, personne ne sait vraiment.
NATIONALITÉ: chinois, américain sur le passeport et la carte d'identité.
ÉTUDES-MÉTIER: sans emploi officiel, mais pour vivre, je suis apprenti voleur d'oeuvres d'art. Et voleur tout court, d'ailleurs.
SITUATION FINANCIÈRE: Karolan vit correctement, donc moi aussi.
ORIENTATION SEXUELLE: peu importe.
STATUT CIVIL: célibataire, franchement, pourquoi s'encombrer de quelqu'un ?

ft. Park Chan Yeol
© Chaussette





On est pas le meilleur quand on le croit, mais quand on le sait

Dites nous en quelques points tout ce que vous voulez sur la personnalité de votre personnage: traits de caractère, habitudes, tics, tocs, hobbies, phobies, manies, passions, traits physiques particuliers... Tout ce que vous voulez *_*

Curieux, tolérant, affectueux, imperturbable, réactif présomptueux, outrecuidant, impulsif, susceptible,  ne se sépare jamais de ses deux couteaux, Mengxiang et Dikang mesure 1m54, sa taille le complexe énormément ancien pirate pour cette raison, il a beaucoup de mal à vivre à SF, il ne se sent pas à sa place dans ce monde si on le cherche trop, son premier réflexe était de planter un couteau dans l'abdomen de celui qui l'ennuie mais sachant que c'est interdit il essaie de se défaire de cette habitude adorerait pouvoir lire des livres, mais a beaucoup de mal à lire avait un carnet où prendre des notes sur ce qu'il découvrent, mais prend désormais ces notes sur son portable car il a du mal à écrire parle couramment anglais et chinois mais est strictement incapable d'écrire ou lire du chinois fait du skate très bon en combat, maniement de couteaux, informatique et maths adore l'eau, les chats, les choses sucrées, les couteaux, les peluches, les choses épicées déteste les choses trop salées, les insectes, le vent, les ordres, l'orage, l'avion a peur du sang quand il vient de lui et des poupées parce qu'elles ont l'air vivantes fait beaucoup de cauchemars, a des envies de meurtres soudaines et des hallucinations son père était le capitaine du bateau où il était pirate, il est mort sous ses yeux sa mère lui a avoué être fière de lui avant de mourir dans ses bras a quitté son ancienne vie pour éviter de sombrer dans la folie son état mental est meilleur qu'avant mais toujours mauvais se sent à l'aise dans les endroits en hauteur et près de l'eau recherché par la police pour piraterie, comme tout le reste de son équipage, mais Johan the Knife, le nom sous lequel elle le connaît, réussit toujours à leur échapper, toujours. et puis, de toutes façons, qui irait chercher un pirate si loin de son équipage ? traumatisé par le bruit des armes à feu, c'est l'une des choses qui déclenche une crise de folie à coup sûr avant de quitter le navire et après la mort de ses parents, les cauchemars hantaient ses nuits, il avait des hallucinations dès qu'il ouvrait les yeux, parfois il se réveillait en sursaut avec des envies de meurtre. maintenant, ce n'est plus en permanence, mais son état mental est toujours déplorable. Karolan a voulu qu'il aille voir un psy, mais Johan s'y oppose fermement, persuadé de ne pas en avoir besoin... et aussi car lui dire oui à quelque chose, plutôt mourir habitué à ce qu'on lui obéisse, il a énormément de mal à gérer les refus. au début, il plantait ceux qui avaient le malheur de s'opposer trop violemment à lui, mais maintenant, il se contrôle.

ma vie, mon histoire

Racontez-nous en cinq points ou plus les détails importants de la vie de votre personnage. En mode histoire ou en mode rappel d'évènements importants qui ont fait de lui ce qu'il est aujourd'hui. Dites nous tout, on veut tout savoir *_*

Du haut de son mètre soixante-deux, Mengxiang et Dikang contre lui, rangés dans leur étui, Johan observait le regard vague le reflet de la lune sur l'eau. Comme toujours, ses mains étaient cramponnées à ses couteaux et il n'osait pas se retourner, par peur de trouver quelqu'un prêt à le tuer pour de bon cette fois. Non, ce n'était pas par peur, il était sûr d'être suivi jour et nuit et ne comprenait pas pourquoi son équipage entier s'entêtait à lui mentir, ni pourquoi personne n'essayait de faire quelque chose. Chao lui avait assuré qu'il se faisait des idées, lui avait doucement et lentement expliqué, arguments à l'appui, qu'il délirait.

Voilà donc comment la personne avec laquelle il s'entendait le mieux le voyait désormais. Face à cette situation, Johan ne savait pas comment réagir. Il ne perdait cependant pas le sens des réalités : malgré ça, il restait quelqu'un d'exceptionnel, incapable de se tromper sur quoi que ce soit. C'était évident. La preuve, il réussissait à remplir correctement son poste de capitaine. Pourquoi est-ce que son équipage l'avait élu lui, d'ailleurs ? Lui qui avant était la principale source de moquerie avait été désigné capitaine à l'unanimité. Seul un vote n'était pas pour lui et désignait Chao. C'était son vote.

Depuis ce jour, il voyait de temps à autres de regards de pitié se poser sur lui. À chaque fois que la situation devenait trop insupportable, les membres de l'équipage qui avaient connu ses parents l'aidaient à prendre conscience que toutes ces choses qu'il voyait ne pouvaient qu'être fausses. Ils lui assuraient qu'eux ne voyaient ni n'entendaient rien, ils transperçaient ses hallucinations de plusieurs coups de couteau dans le vide. Rien n'y faisait, Johan ne réussissait à se calmer et à réaliser qu'il n'y avait rien que lorsque tout disparaissait, plusieurs heures après. Quand aux nouveaux qui ne savaient pas ce qui c'était passé, ils ne comprenaient pas comment un adolescent, qui plus est complètement fou, avait pu se retrouver capitaine et être si respecté. Quand Johan arrivait et qu'il n'était pas en plein délire, le silence se faisait.

Malgré son caractère présomptueux, il aurait préféré que les choses ne se soient jamais passées ainsi. Parfois, il aurait même préféré que l'on continue à se moquer de sa taille. Il aurait aimé ne jamais se retrouver capitaine. Non seulement la pression était trop grande pour ses épaules pas si solides que ça, mais surtout, jamais il ne pourrait oublier ce qui a conduit à cette situation. Pas le moindre pirate sous les ordres de Guo Li pourrait oublier, surtout vu l'état dans lequel le fils s'est retrouvé.

C'était un jour de mai, en 2014. L'ancien capitaine, Guo Li, avait prévu de prendre sa revanche sur Heng, son frère qui, la dernière fois qu'ils s'étaient croisés, avait tué le quart de son équipage. Les deux frères ne s'étaient jamais entendus : Heng était persuadé que ses parents privilégiaient le plus jeune, alors il avait quitté le navire pour pouvoir s'opposer à eux et leur faire regretter leurs actes. Ce même jour de mai, Heng avait lui aussi décidé d'attaquer son frère. Histoire de finir le travail. Cette fois, rien n'avait laissé prédire ce qui allait se passer. En une heure, les deux tiers de l'équipage de Li gisaient ou agonisaient encore sur le plancher. Mengxiang et Dikang étaient plus fonctionnels que jamais, quand soudain, le silence s'était fait. Surpris, Johan s'était retourné en retirant d'un coup sec son couteau de la poitrine de sa dernière victime. Guo et Heng avaient fini par se retrouver face à face pour la première fois depuis une dizaine d'années. Ce face à face ne dura pas longtemps, oh non. Un coup de feu retentit presque aussitôt. Ce qu'il restait de l'équipage, choqué, n'osa bouger. Seul une masse rousse se déplaça en silence et rapidement derrière Heng. Un coup de couteau dans le dos le fit se retourner et John se jeta sur lui pour le renverser par terre. La dernière chose que Heng vit fut sûrement Mengxiang trouer sa gorge ou bien Dikang se planter dans son cœur. Par cet acte, Johan a gagné le respect de tout l'équipage, en vengeant la mort du capitaine alors que personne d'autre n'osait le faire. Au moment de lister les victimes, on annonça à Johan que sa mère, Amanda, la seule occidentale de l'équipage, en faisait partie. Il n'avait rien répondu. Elle aussi, il l'avait vu mourir. Amanda avait passé son enfance et le début de son adolescence à lui faire comprendre qu'à cause de sa taille, il n'allait jamais pouvoir se rendre utile. Une éducation stricte, avec peu de preuves d'amour. Elle est morte dans ses bras, en lui disant être fière de ce qu'il avait réussit à faire de sa vie et persuadée qu'il allait devenir quelqu'un d'encore meilleur. Il est fort probable que les fréquentes envies de meurtres de John puisent leur source de cet événement. Sa mère était une personne admirable, presque autant que son père. Au moment de s'éteindre, son regard paraissait, pour la première fois de sa vie, totalement paniqué.

Johan n'avait rien dit à ce sujet à Chao. Il ne lui avait presque rien confié, juste que son poste de capitaine lui semblait trop lourd à porter, entre autres car c'était le poste de son père. Il n'avait rien ajouté d'autre, non par manque de confiance mais par manque d'envie d'en parler. Non pas de besoin, mais d'envie. Car ce besoin inconscient était bien présent. Chao voyait bien que ça n'allait plus, elle lui avait conseillé d'essayer de refaire sa vie ailleurs. De les quitter, d'abandonner ses souvenirs. Peut-être cela ferait-il disparaître ses hallucinations, ses tremblements. Ce serait une grande trahison mais peut-être que c'était la seule solution, songea Johan en repensant aux paroles de sa meilleure amie.


Derrière l'écran

PRÉNOM/PSEUDO: Cannelle
ÂGE RÉEL: 18 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU BYW:
SCHIZOPHRÈNE ? ABSOLUMENT PAS
UN MOT DE FIN ?

Recensez-vous


Code:
<ma>づ</ma> lu han ♦ [url=http://by-your-way.forumactif.com/u69]johan g. li[/url]

Code:
<ma>づ</ma> sans emploi ♦ [url=http://by-your-way.forumactif.com/u69]johan g. li[/url]
MessageSujet: Re: Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur Mar 9 Mai - 13:55
avatar

BY MY WAY
Dispo ?:
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 05/05/2017
♦ Posts : 69 ♦ Rps : 3
♦ Adresse : Orphelinat

Voir le profil de l'utilisateur
Si tu veux nous faire croire que c'est ton premier compte t'aurais peut-être dû changer de pseudo :')

Re bienvenue
MessageSujet: Re: Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur Mar 9 Mai - 15:00
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 148 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur
Chut
Merci

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur Mar 9 Mai - 15:02
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 0/3 libre
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 22/04/2017
♦ Posts : 233 ♦ Rps : 14
♦ Adresse : En appartement à Forest Hill (colocation)


Voir le profil de l'utilisateur
Toi ici ! Comme c'est étonnant !
Re-bienvenue baybay !
MessageSujet: Re: Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur Mar 9 Mai - 15:11
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 148 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur
Je sais même plus à combien de persos j'en suis
Merci

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur Mer 10 Mai - 4:52
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 2/5
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 11/03/2017
♦ Posts : 1814 ♦ Rps : 49
♦ Adresse : Marina District



Voir le profil de l'utilisateur http://by-your-way.forumactif.com
Je bave, je bave, je baaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaave

Voilà voilà

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

S: the crazy one

   
α They have forgotten the first lesson, that we are to be powerful, beautiful and without regret. Listen to us. Children of the night. What music we make. Listen. Maybe it's the last music you'll ever hear.
   
MessageSujet: Re: Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur Jeu 11 Mai - 21:59
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: toujours :spark:
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 23/04/2017
♦ Posts : 160 ♦ Rps : 25
♦ Adresse : Marina District, avec ses lapins, son chat, et parfois ses parents.


Voir le profil de l'utilisateur

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Born to Die
Death must be so beautiful. To lie in the soft brown earth, with the grasses waving above one's head, and listen to silence. To have no yesterday, and no to-morrow. To forget time, to forget life, to be at peace
MessageSujet: Re: Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur
Johan • Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! " Ouais bah à ce stade là, j'suis hulk ! - ALIX
» [0216] La solitude nous rend plus fort. [NOCTALI]
» [En cours]Reprendre ce qui a été pris [Rang A]
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ♥] [{fini}
» Freya ― Je crois que tout ce qui ne nous tue pas nous rend simplement plus...bizarre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: About the Identites :: Introducing Myself :: Fiches validées-
Sauter vers: