Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Anarchy in the UK + Ska

Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Anarchy in the UK + Ska Sam 13 Mai - 4:50
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 13/05/2017
♦ Posts : 34 ♦ Rps : 9

Voir le profil de l'utilisateur


Skylar Arrow Zeppelin

Responsible, or not !

NOM: Zeppelin. On le regardait souvent avec admiration. Les noms pourtant, sont pour moi bien trop appréciés. Il n'est certes pas commun, mais je ne le mettrais jamais en avant, peu importe à quel musicien il pourrait faire référence.
PRÉNOMS: Skylar et Arrow. Le nom de famille ne suffisait pas pour mes parents. Il fallait que je sois spéciale, presque parfaite dans ma différence. Ils ont eu raison, il n'y a aucun doute là dessus.
ÂGE: 32 ans.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE:Je suis née un 14 février à Moscou. Mes parents ont toujours été voyageurs. Je me trouvais dans leur caravane, qu'ils utilisaient à travers le monde, lorsque mes yeux s'ouvrirent pour la première fois.
NATIONALITÉ: Anglaise, même si je suis née sur le sol russe. Je suis une nomade, je n'ai pas réellement d'attaches, pour moi, je suis citoyenne du monde. Mes papiers peuvent bien dire ce qu'ils veulent.
ÉTUDES-MÉTIER: Actuellement, je donne quelques cours d'escalade et de Krav Maga à des étudiants bien trop chanceux. Je change de boulot tous les deux mois alors je ne peux même pas dire si cette situation durera.
SITUATION FINANCIÈRE: Je m'en sors. Je n'ai jamais été dépensière alors j'ai pas mal d'argent de côté.
ORIENTATION SEXUELLE: Je ne juge pas au sexe mais à la personne. Beaucoup ne le comprennent pas, j'ai bien envie de dire que c'est dommage pour eux.
STATUT CIVIL:Libre. Je ne me suis jamais cantonnée dans une relation exclusive, et ça n'est pas réellement dans mes plans.

ft. Célébrité
©️carole71





La liberté n'induit pas l'égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes.

Dites nous en quelques points tout ce que vous voulez sur la personnalité de votre personnage: traits de caractère, habitudes, tics, tocs, hobbies, phobies, manies, passions, traits physiques particuliers... Tout ce que vous voulez *_*

Skylar ne se sent bien que lorsqu'elle se trouve en hauteur. Elle grimpe, aussi haut que possible, sans aucune sécurité autour d'elle. Elle a confiance ne la nature, en ses capacités, en sa formation. Elle ne fait que frôler les pierres, les arbres, le marbre. Elle vole presque sur les monuments, se perche à leur sommet, domine la Terre à ses pieds. Elle se donne l'impression d'être un oiseau, complète dans l'infini du vent alors qu'elle attend, qu'elle observe. Comme un prédateur, féline.   Elle a épousé la nature en même temps que sa Guilde. Elle ne fait qu'un avec elle, c'est du moins ce qu'elle aime à penser. Déterminée à la comprendre, elle peut disparaître des jours entiers sans donner signe de vie. Mais peu lui importe, elle fait ce qu'elle veut, peu consciente du contrôle qui règne autour d'elle et qui empoisonne son quotidien.   Vouloir la posséder, c'est aussi improbable qu'infaisable. Se l'approprier, c'est mettre fin à son essence, à tout ce qu'elle est. Sa liberté, ancrée dans une société qui ne lui laisse pas de place, c'est tout ce qu'elle chérit le plus.  Elle ne reste jamais très longtemps au même endroit. Skylar, elle a vécu des années à droite, à gauche, vivant dans une caravane miteuse avec ses parents, découvrant des cultures, des peuples. Elle est riche en aventures, mais jamais elle ne pourrait s'en lasser. Dès que le quotidien prend le dessus, elle s'envole, loin.  La férocité qui émane d'elle n'a d'égale que sa ténacité. C'est comme ça qu'elle est devenue l'une des meilleures, et elle n'accorde sa confiance qu'à une infime partie de la population qui l'entoure. Surtout pas après les trahisons qu'elle a connu. Il était un passé où elle aurait pu confier sa vie à un inconnu. Plus maintenant, elle seule est maître de son destin.   La danse est son domaine de prédilection lorsqu'elle se sent dans le besoin de s'évader de son propre esprit. Elle pourrait l'exercer n'importe où, au milieu d'une rue, avec ou sans musique, dans un restaurant, au cinéma ... Il n'y a pas de limite à l'art, pour elle.   Souvent catégorisée d'étrange, elle a du mal avec les codes sociaux. Pour elle, la vérité est essentielle, même si elle blesse ou qu'elle la dessert. Le manque de tact est son plus gros défaut.   Parfois, dans une situation donnée, elle se sent le besoin d'écrire. Un poème, un mot, deux syllabes. Sur le sable, dans la pierre, sur un papier. Tout ce qu'elle trouve, tout ce dont elle a besoin pour exprimer des émotions bien trop violentes à supporter.   Elle a appris à guérir ses blessures elle même, quand bien même devraient-elles être grave à en mourir. Elle ne supporte pas l'idée d'une anesthésie, jusqu'à pouvoir piquer des crises sans précédent.   Effrayante, elle l'est, lorsqu'elle ne peut plus contenir sa colère. D'une froideur implacable, le ton ne monte pas, jamais. Elle est douce, presque meurtrière. On se doute sans le savoir de ce qu'elle pourrait faire. Pas de preuves, jamais, mais des regards d'acier qui ne trompent personne. Skylar a besoin de se sentir en sécurité, notamment lorsqu'elle dort.
Elle a donc toujours avec elle une épaisse couette, comme si elle pouvait la protéger des vents et des marées. D'une façon assez paradoxale, elle ne voit pas les missions assignées par la Guilde comme des contraintes, des obligations. Pour elle, tout est mis en oeuvre pour assurer la justice, le bon fonctionnement du monde. Tout est question d'Equilibre. Sans ça,
le monde s'écroulerait. Le silence est son plus fidèle allié. Jamais elle ne trouvera un silence gênant, ou ne pourra y lire un manque. Le silence, c'est la vie, tout ce qui ne se dit pas, tous les mots qui n'existent pas.   Elle ne mange pas de viande, ni de produits de provenance animale. Pour elle, des alternatives étant possibles, ce n'est plus un besoin vital de sacrifier la vie d'autres espèces vivantes, et elle compte bien les utiliser.
Elle marche toujours très silencieusement, certains pourraient croire qu'elle le fait exprès, mais elle n'en a même plus conscience à l'heure actuelle. Elle pourrait donc vous surprendre sans le vouloir.    Même si parfois, elle ne parlera pas énormément, elle observe tout ce qui se trouve autour d'elle, retenant parfois des détails que tout le monde aura négligé ou oublié. Malgré son apparente sagesse, elle peut très vite en venir aux mains si elle se sent acculée. Autre que le Krav Maga, elle sait manier les armes blanches comme personne. Elle s'en sert d'ordinaire pour évacuer sa colère contre une cible en bois, mais s'il le fallait, elle n'hésiterait pas beaucoup pour menacer une cible bien vivante.   On pourrait donc pour cela croire qu'elle est très belliqueuse, alors que son but ultime, rejoignant celui de sa Guilde, reste la paix entre les peuples du monde. Le déchirement entre différentes ethnies, ou espèces, pour celles qu'elle connait, la blesse comme si elle était visée personnellement.

Marchombre

Selon les points ci-dessous, dites nous en un peu plus sur votre côté surnaturel. Tous les petits détails comptent. *_* Les questions sont là pour vous donner une idée de ce qu'on veut savoir, ne vous sentez pas obligés d'y répondre à la lettre.

づ Découverte et nature du don: On ne naît pas marchombre, on le devient. Ce n'est pas quelque chose que l'on ne peut pas prévoir, qui nous tombe dessus comme cela, que l'on ne choisit pas. On suit un maître pendant trois ans. A la fin de ce parcours, une dernière épreuve nous libère de cette relation de maître à élève. Et on peut enfin se dire accompli. L'une des épreuves qui sème notre chemin, durant ces trois ans, est la Greffe. Peu la passent avec succès. C'était mon cas. Ma Greffe est secrète pour tous, sauf pour moi. Même mon Maître ne m'a jamais demandé ce que l'on m'avait donné ... Un poison sécrété par mon corps pouvant endormir quiconque selon ma volonté par un toucher plus ou moins approfondi. En plus de cela, ma voix a ce pouvoir hypnotisant, lorsque je chante, pouvant ensorceler mes interlocuteurs, les obligeant à dire la vérité, ou tout simplement à oublier ce que je veux qu'ils oublient, donc que la plupart des marchombres maîtrisent.

づ Mécanisme de déclenchement et fonctionnement: La Volonté. Mon apprentissage, celui du marchombre, se base sur la volonté, quoique l'on maîtrise. Je vis pour ma liberté, je ne pourrais donc supporter bien longtemps que mon propre corps ne m'obéisse pas, n'est-ce pas?

づ Inconvénients: Mon Chant me fatigue énormément. Je pourrais dormir 24h d'affilées après l'avoir utilisé. La Greffe, c'est autre chose. Si je regrette mon acte, je n'ai aucun moyen de faire machine arrière. Le sommeil, ce n'est certes pas vraiment dangereux, mais c'est appuyer sa propre volonté sur les autres , sans leur demander aucun avis. Je n'utilise ma Greffe qu'en cas d'extrême besoin. La pudeur des marchombres fait d'ailleurs que même en danger de mort, je pourrais avoir scrupule à l'utiliser.

づ Maîtrise et Contrôle: Mon Chant peut arriver sur ma volonté, mais à un moment où je ne réfléchirais pas clairement. Sur l'éclat de ma colère, mettre à ma merci tous ceux qui me barrent la route ... Ou autre. L'apprentissage m'a appris à me contrôler, et j'ai presque parfait contrôle sur mes pouvoirs et sur mes talents.

づ Autres précisions: Les marchombres sont souvent perçus comme de vulgaires voleurs. Ils sont pourtant bien plus que ça. Beaucoup plus. Ils voient la Paix là où tout le monde voit le Chaos. Ils peuvent devenir invisible, métaphoriquement bien sûr, escalader les plus hautes tours du monde, aussi lisses soit-elles, ils peuvent mettre à genoux les plus hautes autorités du monde. Mais ils ne le feront jamais. Parce qu'ils ne rêvent pas de pouvoir, nous ne rêvons pas de pouvoir. Nous rêvons d'Harmonie.


ma vie, mon histoire

Racontez-nous en cinq points ou plus les détails importants de la vie de votre personnage. En mode histoire ou en mode rappel d'évènements importants qui ont fait de lui ce qu'il est aujourd'hui. Dites nous tout, on veut tout savoir *_*

" J'ai vu que tu étais un parfait petit singe, Ska, maintenant tu peux descendre !" La voix de son père, mi-amusé, mi-inquiet, était beaucoup trop lointaine pour que Skylar s'en préoccupe réellement. Tant qu'il ne pouvait pas lui crier dessus, elle se sentait dans le droit de continuer, voilà la philosophie qu'elle suivait depuis des années. Il n'était pas des plus effrayants, il fallait dire. Un peu bourru, mais plus empli d'amour que de reproches. Riant à gorge déployée, elle continua donc à monter. Son but? La cime de l'arbre. Elle réussirait à atteindre le haut. L'altitude, beaucoup en avaient peur, mais pas elle. Elle, elle resterait perchée sa vie entière si elle le pouvait. S'agenouillant sur une branche qu'elle estima assez solide, la jeune fille risqua un oeil en bas. Malgré la taille de son père, elle ne pouvait voir que le bout de sa tête, son front plissé et l'arrivée d'une calvitie qui n'était pas encore totalement là. " On t'a déjà dit que t'étais presque chauve papa?" Taquine depuis la première heure, elle manqua de tomber de sa branche tant elle riait. " Wow. Dans la seconde, son père demanda ce qu'il lui arrivait, si elle était blessée et si elle avait besoin de soins immédiats. Levant les yeux au ciel, Skylar entama néanmoins sa descente. Elle l'avait assez fait souffrir comme cela, ce n'aurait pas été juste de continuer. Arrivée en bas, elle se rua sur l'homme qui l'attendait pour l'étreindre le plus fort possible, lui montrer qu'elle allait bien. Skylar avait toujours eu une relation très fusionnelle avec ses parents. Elle était tout pour eux, et ils étaient tout pour elle. Lorsque l'on vivait sans attaches, dans une caravane, certes confortable, mais sans pays d'accroche, on ne pouvait se permettre de se lier à n'importe qui. Ils avaient donc faits de leur famille le centre de leur univers. Et ça allait très bien. Jusqu'à aujourd'hui. Anthéa, sa mère, était restée à la maison, faire à manger et lire. C'était l'une de ses grandes passions. Parcourir le monde, pour elle, n'aurait eu aucune utilité sans les romans qu'elle acquérait dans tous les pays qu'elle visitait. Ils se mettaient toujours assez loin des villes, en ce moment à quelques kilomètres de Dublin, pour ne pas être dérangés par la population. La nature, c'était aussi tout ce qu'ils recherchaient. Mais alors qu'ils revenaient vers le camp, son père et elle, la jeune fille eut un mauvais pressentiment. D'un coup, elle s'arrêta de marcher, alors même que l'homme la tirait vers l'avant. " Non, je veux pas y aller!" L'effroi se lisait déjà sur son visage, alors qu'elle n'en avait pas encore vu la raison. Mais après un ultime virage, elle comprit qu'elle ne l'oublierait jamais. La caravane avait été saccagée, les fenêtres brisées, les plantes piétinées, la porte ne tenait même plus sur ses gonds. Le corps d'Anthea gisait dans la boue, le manche d'un couteau dépassant de son abdomen. Figée, Skylar, sans s'en rendre compte, avait stoppé sa respiration. " Cours. Ils sont encore là. Cours et ne t'arrête pas. Jamais." La voix, lointaine, de son père, scrutant les fourrés, essayant de ne pas penser au corps de sa femme étendu là, et au danger que sa fille courrait. La fille qui, pour une fois, suivit les ordres de son père. Elle ne se retourna pas. Même pas quand un cri de douleur retentit derrière elle, alors qu'elle se prenait les pieds dans les aspérités du sol. Elle continua de courir, même après qu'elle sut qu'elle était hors de danger. Courir et ne pas regarder derrière elle. Etait-ce réellement possible? Comme les deux questions, celle du savant et celle du poète, qui n'auraient jamais réellement de réponses.

Des années avaient passées. Skylar avait maintenant seize ans. Elle avait quitté l'Irlande, pour retourner en France. Elle se souvenait qu'il s'agissait là de l'endroit où elle avait été avant Dublin. Ce n'était pas assez loin, mais au moins elle ne se trouvait pas dans le même pays que les attaquants de ses parents. Si elle se trouvait déterminée à les venger, elle n'était pas encore assez stupide pour y aller sans entraînement. Alors, elle était partie, avait vécu de vols de nourriture et de squatts illégaux pendant un temps, pour enfin réussir à trouver un arrangement avec le propriétaire d'un hôtel miteux, qui lui avait offert une chambre plus petite qu'un placard en échange de services. Il s'agissait surtout de faire le ménage, se crever à la tâche et ne jamais rien faire que dormir et travailler, mais c'était mieux que rien, et Skylar préférait cette vie à l'idée de pouvoir se poser trop longtemps et de retrouver les images de sa mère étendue au sol, morte, baignant dans le sang et dans la boue. Des images qui l'avaient trop souvent empêchée de dormir. Et puis ... Le ménage, ce n'était pas si terrible, considérant qu'elle n'était pas inactive à la caravane, elle maniait l'essentiel. Les clients ne la voyaient pas, elle ne méritait pas leur intérêt, et elle pouvait faire sa vie. Quand apparut Alaric. Le nom était trop étrange pour être français, et il ne se faisait voir que très peu.Il n'était arrivé que depuis quelques jours que les plus grandes légendes urbaines étaient nées à son sujet. Ska, elle ne les écoutait pas. Elle faisait son boulot, et elle ne disait rien. Mais elle aurait menti si elle n'avait pas avoué qu'il l'intriguait. Personne, ou presque, ne savait à quoi Mr Alaric ressemblait. Etait-il jeune ? Vieux? Beau? Lépreux? C'était, chez les employés de l'hôtel, une question qui avait son importance. Comme Skylar était assignée à sa chambre, c'était souvent sur elle que retombait ce genre de demandes. Comme si elle en savait quelque chose. C'était d'ailleurs l'heure du nettoyage des chambres. Alors qu'elle allait finir, elle entendit des pas dans le couloir, et comme un instinct, comme rappel de son passé, s'engouffra dans l'armoire avant que quiconque n'ait pu la voir. Les voix, au nombre de deux, étaient étouffées, mais elle pouvait en saisir l'essentiel. " J'étais sûr ... C'est au quatrième étage ... Même pas certain qu'il soit là." Des bruits se rapprochèrent de l'armoire avant qu'elle ne s'ouvre en grand, un homme d'une vingtaine d'années se positionnant devant. " Ou alors on peut demander à notre invitée ce qu'elle en pense." Prise sur le fait, Skylar faillit partir en courant. Mais elle n'avait pas grand chose à perdre après tout. " Je sais pas ce que vous cherchez mais s'il faut que j'escalade quatre étages, ça je sais faire." Elle ne savait même pas si ça voudrait dire quelque chose, mais elle savait qu'ils auraient très bien pu la tuer pour n'avoir écouté qu'un mot de leur conversation. " Très bien, on va faire un marché. Si tu réussis, tu me suivras. Si tu échoues, je te pends au plafond pour avoir eu l'idée de te cacher dans mon placard. Compris? La jeune fille hocha la tête. Elle ne savait pas ce qu'elle avait accepté, mais elle se doutait que ce ne devait pas être qu'une bonne nouvelle.

Alaric était un marchombre. Après qu'elle eut récupéré un document qui s'avérait être important pour l'ambassade américaine située en France - la raison de la présence d'Alaric ici - il lui apprit toute la vérité, du moins une grande partie. La discussion qu'ils eurent dura toute la nuit, à la fin de laquelle il lui posa la grande question. Si elle lui donnait trois ans de sa vie, il la formerait. Elle deviendrait comme lui, peut-être même meilleure. Mais il fallait qu'elle accepte. Elle ne réfléchit pas longtemps. Ici, on pouvait dire que sa vie lui appartenait, mais dans quel but ? Elle n'était que celle qui faisait le ménage et ne pouvait pas s'attendre à de grands changements. Alors, à l'aube de ses dix sept ans, elle accepta. Elle était au courant que ce serait dur. Plus dur que tout ce qu'elle aurait connu auparavant. Mais elle lui fit confiance. Au bout d'un an, il l'introduisit dans la Guilde. On aurait pu croire à une secte, si on ne s'y connaissait pas un peu mieux. Mais il ne s'agissait pas de ça. Ils avaient tous un but commun mais le Conseil de la Guilde ne dirigeait personne. Pas vraiment. Ils étaient là pour éviter les débordements, et comme ce fut le cas pour elle, pour accepter les apprentis marchombres. On lui fit suivre plusieurs épreuves, elle fut l'une des seules à en sortir. Des épreuves de force, d'intelligence, de ruse ... Elle prouva qu'elle était faite pour être l'une d'entre eux. Les deux ans qui suivirent se firent sans accroc. Il fallut attendre un an de plus pour que la situation dégénère.

Skylar avait rendez-vous avec Alaric dans un café. Depuis qu'elle avait terminé sa formation, il ne s'étaient pas vraiment revus, les marchombres étant plus désireux d'obtenir leur liberté que de se sentir dépendants d'un autre. Des mois difficiles alors qu'elle avait vécu trois années avec lui. Il n'était d'ailleurs plus vieux que de quatre ans. L'un des plus jeunes marchombres confirmés de leur génération. Elle avait été sa première élève. Ne plus la voir avait été dur pour lui aussi. Sans doute était-ce pour cela qu'il lui avait demandé de la voir. Elle le trouva changé. Un homme qu'elle ne reconnaissait plus, l'oeil brillant d'une lueur qu'elle ne lui avait jamais vue. Il n'avait pas fallu qu'il parle pour qu'elle comprenne. Au fur et à mesure des années, des marchombres avaient dévié de leur Voie pour essayer d'atteindre pouvoir et reconnaissance. Ce n'est pas là son enseignement. Comment Alaric en était arrivé là, ça c'était une question à laquelle elle n'était pas prête de répondre. Il avait tenté de la convaincre et au fond d'elle, elle était persuadé qu'il tenterait encore. Mais il fallait qu'elle s'éloigne. Elle s'était levée, lui avait fait comprendre qu'elle ne serait jamais de ces personnes là, et était partie. Elle avait me^me quitté la France pour aller vivre aux Etats-Unis. San Francisco l'avait toujours fait rêver, et elle avait besoin de changer d'air.

" Respire, t'es même pas à un mètre du sol, tu vas pas me dire que t'as déjà la tête qui tourne si?" Le ton volontairement moqueur, elle observait Clay, l'un de ses élèves, appuyée contre un mur. Le pauvre petit avait le vertige, et ses parents n'avaient rien trouvé de mieux à faire que de l'inscrire à un cours d'escalade. Parfois ça pouvait aider, mais pas vraiment dans le cas de ce gamin qui tremblait comme une feuille à l'idée de monter. On ne pouvait pas dire qu'elle s'était un jour vue professeur de quoique ce soit. Elle, elle aurait voulu continuer à voyager toute sa vie, sans vraiment d'attaches, comme ses parents avant elle. Mais elle avait beaucoup trop de choses à régler. Retrouver Alaric, les meurtriers de ses parents et réussir à comprendre en faisaient partie. Mais pas que ... C'était plutôt agréable de se poser quelque part, elle qui ne l'avait jamais vraiment connu. Peut-être que l'expérience pourrait lui être bénéfique.

Derrière l'écran

PRÉNOM/PSEUDO: Cyrielle
ÂGE RÉEL: 23 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU BYW: Toujours Sasha
SCHIZOPHRÈNE ? Wolfy
UN MOT DE FIN ? PUDDING

Recensez-vous


Code:
<ma>づ</ma> natalie dormer ♦️ [url=http://by-your-way.forumactif.com/u83]skylar a. zeppelin[/url]

Code:
<ma>づ</ma> professeur d'escalade et de krav maga ♦️ [url=http://by-your-way.forumactif.com/u83]skylar a. zeppelin[/url]

Code:
<ma>づ</ma> marchombre ♦️ [url=http://by-your-way.forumactif.com/u83]skylar a. zeppelin[/url]
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Sam 13 Mai - 8:34
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui *_*
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 11/05/2017
♦ Posts : 157 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : Appartement en sous-sol à Mission District


Voir le profil de l'utilisateur
A peine arrivée que déjà tu te fais un DC
Re-bienvenue parmi nous sweetie, t'es belle
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Sam 13 Mai - 10:31
Invité

Tu vas finir avec encore plus de DCs que le staff à ce rythme-là
Reeee
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Sam 13 Mai - 12:40
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 13/05/2017
♦ Posts : 34 ♦ Rps : 9

Voir le profil de l'utilisateur
C'est pas de ma faute je suis un être faible, il faut que j'arrête de parler avec des gens
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Sam 13 Mai - 12:53
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 10/05/2017
♦ Posts : 161 ♦ Rps : 33
♦ Adresse : dans un grand appartement en colocation avec Aikel, dans le quartier d'Excelsior, non loin de Bay View



+ Wolf
+ Had
+ Jules
+ Wallace
+ Caleb
+ Aikel
+ James
+ Rome
Voir le profil de l'utilisateur
Mais t'es sérieux

Rebienvenue sweetie
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Sam 13 Mai - 14:25
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 1/4 libres
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 10/05/2017
♦ Posts : 104 ♦ Rps : 11
♦ Adresse : Dans un petit appartement à Downton avec Hamlet

~ MAMA I'M IN LOVE WHIT A CRIMINAL



~ THOSE PRINCESS ARE GUARDED BY A SUPER CRAZY BROTHER







~ WHO NEEDS SUPERHEROES WHEN YOU HAVE BROTHERS ?





~ BABY NEXUS


Voir le profil de l'utilisateur
Ils sont irrattrapable ces nouveaux ! Re-bienvenue quand même !
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Sam 13 Mai - 19:15
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Yas !
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 27/04/2017
♦ Posts : 59 ♦ Rps : 12
♦ Adresse : Marina, avec les plus grands amours de sa vie ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Et un de plus qui rejoint le côté obscur de la force
T'es canon

Re-bienvenuuuue Si besoin, bip bip
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Dim 14 Mai - 15:08
avatar

BY MY WAY
Dispo ?:
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 10/05/2017
♦ Posts : 55 ♦ Rps : 1
♦ Adresse : Forest Hill, appartement avec mon frère


Voir le profil de l'utilisateur
Reeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Dim 14 Mai - 18:42
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 13/05/2017
♦ Posts : 34 ♦ Rps : 9

Voir le profil de l'utilisateur
Merciiiiiiiiiiii

(oui je sais je suis faible )
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska Mar 16 Mai - 0:37
Invité
C'est que j'ai une bonne force de persuasion

Re
MessageSujet: Re: Anarchy in the UK + Ska
Anarchy in the UK + Ska
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Anarchy. [Pv : Plainte Funèbre & Petite Eclipse.]
» Haiti: Anarchy risk without more aid
» Anarchy Rulez ( 20 septembre 2007 ) - Résultats
» [Anarchy Rulz] Interview Angle Kelly Kelly
» ANARCHY V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: About the Identites :: Introducing Myself :: Fiches validées-
Sauter vers: