Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Wiljie ☯ I was waiting for you !

MessageSujet: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Mar 16 Mai - 13:42
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 135 ♦ Rps : 15
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Tu étais en cours de métamorphose et comme la plupart des élèves qui ont choisi ce cours ce semestre, tu bavais beaucoup plus sur le professeur que sur ce qu'il disait, quoi que fort intéressant. Il était beaucoup trop beau. Nyx devrait vraiment revoir les critères de sélection de ses professeurs, autrement toutes les jeunes filles de cette école se verraient recaler à chaque semestre. Tu souriais à ta propre blague pas vraiment drôle, quand une voix transperce ta rêverie. - Mlle Rothschild, vous voulez essayer ?

Hein ? Qu qu quoi ? Flûte ! T'étais tellement partie dans ton délire que t'as rien entendu de ce qu'il venait de dire. - Mlle Rothschild ? Tu souris pour dissimiler ta gêne. - Oui, oui Monsieur Krugberg, je veux bien essayer, dis-tu en te levant, tous les yeux braqués sur toi. Tu n'avais absolument aucune idée de ce que tu devais essayer mais tu t'avançais quand même devant la salle, très silencieuse subitement. Arrivée à hauteur du professeur, tu hésites un moment avant de demander d'une toute petite voix: - Qu'est-ce que je dois essayer exactement ? Toute la salle éclate de rire. Tu n'y comprends rien. Tu as dit quoi de drôle ? Tu les regardes, amusée, sans comprendre.

Le professeur s'avance alors vers toi. - Il n'y avait rien à essayer, Miss Rothschild, c'était un piège. Ça vous apprendra à rester attentive à mon cours ! Haha. Très amusant, ils s'étaient tous bien payés ta tête. Mais tu avoues, tu l'as bien mérité. - Désolée, tu t'excuses d'une voix penaude avant de vouloir reprendre le chemin du retour. - Pas si vite, demoiselle ! Étant donné que vous êtes là, vous allez nous faire une démonstration: une métamorphose en une créature légendaire, de votre choix. Et merde. L'une des plus compliqués. Tu ne l'as jamais réussi. Personne dans cette classe ne l'a jamais réussi en fait. Ce n'est pas pour rien. - Je vais essayer... réponds-tu sans grande conviction.

Tout le monde a les yeux braqués sur toi. Tu prends une grande inspiration, fermes les yeux et essayes de te concentrer sur l'image d'un cerbère. Mais tu sans déjà que c'est peine perdue, ça ne fonctionnera pas. Tu n'y arriveras pas si tu doutes déjà avant même d'essayer. Hein ? - Qui a parlé ? Tu ouvres les yeux, intriguée et les autres te regardent sans comprendre. Tu as entendu une voix, qui semblait plus parler dans ta tête en fait. Tu dois avoir la foi. Foi en ce que tu es. Tu ouvres encore les yeux, cette fois-ci persuadée de que t'avais entendu cette fois.

Sauf que tu n'es plus dans ta salle de classe. Tu es au bord du lac, un peu vers les bois... et tu as devant toi le plus énorme cerbère que tu aies jamais "vu". Osekour. Je vais m'évanouir.
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Mer 17 Mai - 5:50
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Yep
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 16/05/2017
♦ Posts : 49 ♦ Rps : 6
♦ Adresse : Tu jongles entre l'Afrique du Sud et SF, oui oui.



Voir le profil de l'utilisateur
Tu t'es réveillé au milieu de nulle part. Tu n'as absolument aucune idée d'où tu te trouves. Ce n'est pas normal. Il y a quelque chose de bizarre. De la dernière chose que tu te rappelles, ton Esprit subissait un transfert dans le Monde où était censée se trouver la Menace. Mais d'après ce qui avait été dit, t'étais censée être transféré dans un cocon fœtale. Pas en plein milieu de tu ne sais où avec des êtres de forme bizarre qui te regardent bizarrement. Des Humains. Ouais, logique t'es sur Terre. Dans leur Monde. Bon au moins t'as pas atterri dans un autre, c'était déjà ça. Tu te regardes, étonné. T'es "grand". Très grand. T'étais censé être fœtus, puis bébé, puis grand. Mais là, t'es directement grand. C'est déroutant. T'es pas fan de la morphologie des Humains. Tu les trouves trop étranges. Beaucoup trop différent de vous les Mondois. Tu sens quelque chose couler plus haut. Tu lèves les mains vers ton front et tu tâtes. Un liquide rouge s'étale sur tes doigts. Du sang. T'es blessé alors. Mais tu ne sens rien. Tu ne comprends rien. Les Humains sont de plus en plus nombreux autour de toi. Ils te regardent, parlent entre eux. Il y en a beaucoup. Tu ne te sens pas à l'aise à être ainsi le centre d'attention alors que tu ne sais même pas ce que t'as fait. Puis soudain, dans tout ce capharnaüm, une pensée te traverse l'esprit: il manque quelqu'un à l'appel.

Tu commences soudain à chercher autour de toi, comme si t'avais perdu quelque chose. Techniquement, c'est le cas. Tu as perdu quelque chose et pas des moindres. T'étais censé migrer sur Terre avec la dernière réincarnation de l'Avatar. Jumeaux que vous serez, ils ont dit là-haut. Ensemble, dès le départ. Mais tu ne voyais absolument personne là près de toi. Et malgré le millier d'Humains autour de toi, il y en avait qui était ta réincarnation. Tu l'aurais senti. Tu l'aurais trouvé tout de suite. Tu ne le sentait nulle part à côté de toi. Gros problème. Il est absolument hors de question que tu perdes la trace de celui sur qui tu es censé veiller. Hors de question qu'il lui arrive quelque chose. Non seulement parce que si elle meurt, s'en est fini de la race des Avatars, mais aussi de l'Univers dans son entièreté. Et il était impensable qu'une chose pareille se produise. Tu te lèves soudain et fend la foule, en courant. Il y avait urgence. Il fallait que tu le retrouves et tout de suite. Que tu t'assures qu'il va bien. Parce que si toi tu as conscience de ta Nature et de ton Histoire, lui ne sait absolument rien de ce qu'il est. Et si son transfert a été aussi catastrophique que le tien, il doit être totalement perdu. Tu cours jusqu'à te choper un coin où t'es sûr que tu ne seras pas vu, conscient du fait que la magie dans ce monde est caché - ils sont trop stupides, ces Humains - puis, tu te mets en invisible avant de concentrer toute ton énergie sur ta réincarnation perdue. Où est-elle ?

Tu te retrouves soudain dans un autre endroit bizarre. Avec plein d'Humain encore, mais beaucoup moins barbares que ceux de tout à l'heure. Une salle de classe. Quoi ? Tu regardes autour de toi mais personne ne semble t'avoir parlé. Logique, tu es invisible, ils ne peuvent pas te voir. Pourtant, tu jurerais avoir entendu une voix... dans ta tête ? Tu verras ça plus tard, ce n'était pas le plus important pour le moment. Ce qui monopolisait toute ton attention était cette Humaine qui venait d'être appelée par un nom bizarre et se dirigeait vers celui qui l'avait appelé. Elle se retourne et là tu sais que ton intuition ne t'a pas trompé. C'est elle, l'Humaine que tu cherches. La soixante dixième réincarnation de ta race. Ces marques sur son corps en témoignent. Uniquement sur le corps de l'Avatar qu'on les retrouve. C'est étrange. Ils ont dit que vous serez jumeaux, tu t'attendais à voir un masculin comme toi. Mais elle est féminin. Et blanc. Les Fondateurs doivent allés revoir leur magie, parce que là franchement ça craint. Ils ont eu faux sur toute la ligne. Encore heureux qu'ils ne vous aient pas envoyé dans un autre Monde, ça aurait été le comble. Tu l'observes alors qu'elle parle avec son formateur. Elle n'a pas l'air perdue, comme toi tout à l'heure à ton réveil. Elle semblait plutôt dans son élément. Géniale qu'elle s'adapte aussi vite. Peut-être même un peu trop vite, non ? Tiens, elle va utiliser sa magie. Tu t'approches d'elle, attendant de voir comment elle s'en sort. Mais tu commences à entendre ses pensées. Elle doute. Pire, elle est convaincue de ne pas réussir cette métamorphose avant même d'avoir essayé. Le doute est la pire des barrières qui puisse exister. Quand on doute, on arrive à rien. Et tu sens que c'est la première leçon que tu vas devoir lui donner. Alors tu la téléportes de cet endroit où tu te sentais trop mal à l'aise pour faire quoi que ce soit. Vous vous retrouvez à un endroit plus isolés. Seuls. Et tu te métamorphose avant d'apparaître à elle. Un énorme cerbère.

- Ne jamais douter de soi. Ne jamais penser qu'on ne peut pas le faire, parce que sinon, on y arrive jamais, tu continues à lui expliquer en parlant dans sa tête. - Tu es un Avatar, tu es capable de faire tout ce que tu veux. Dis-toi que rien ne t'es impossible. Ouvre tes chakras. Laisse la magie circuler dans ton corps. Ressens-la. Accepte-la. Sois elle. Visualise-la comme une matière que tu peux modeler pour qu'il en ressorte ce que tu veux... Un cerbère. Et maintenant, laisse-la jaillir. Tu remarques que tes conseils font de l'effet mais qu'elle avait encore du mal sur le dernier point. Un élément la bloquait. La peur. Tu te rends alors compte que te matérialiser en cerbère pour un premier compte était pas une idée de génie. Le but était de provoquer quelque chose d'assez fort pour la secouer mais aussi la motiver. Mais la peur qu'elle ressentait l'empêchait de réussir sa métamorphose. T'es qu'un idiot, Anoëya. Tu reprends alors forme humaine en te matérialisant derrière elle. - Tu peux le faire, Avatar. Tu dois avoir la foi. Aies foi en ce que tu es. C'était les paroles qui avaient rythmé la formation de nombreux Avatars. De tous en fait. Tu ne peux compter le nombre de fois où tes formateurs te l'ont répété. Et son efficacité était toujours aussi poignante.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A: the ignorant one

   
α L’esprit véritable peut surmonter tous les mensonges, toutes les illusions, sans être perturbé. Le cœur véritable peut affronter le poison de la haine sans être empoisonné pour autant. A l’origine des temps, les ténèbres prospéraient dans le néant, mais elles ont toujours succombé à la lumière purifiante.
   
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Jeu 18 Mai - 15:50
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 135 ♦ Rps : 15
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Tu sentais qu'il y avait quelque chose. Ou quelqu'un. Tu ne pouvais pas le dire avec précision mais tu sentais qu'il y avait une nouvelle énergie dans la salle. Un pouvoir très puissant, presque palpable. Mais tu t'es dit que peut-être tu te faisais des illusions à cause de cette foutue métamorphose que tu ne parviendras jamais à réussir. C'est juste trop dur, trop compliqué. Mais soudain, cette voix a commencé à parler dans ta tête. T'as pas compris, personne ne semblait comprendre. Ils ont sûrement dû tous penser que t'étais en trains de faire diversion, ou de chercher une excuse pour pas faire l'exercice mais toi tu savais ce que tu disais. Puis brusquement, tu changes de lieu. En moins d'une seconde, tu n'as même pas senti l'effet de la téléportation ni rien du tout. Un instant t'étais en salle et la seconde d'après, t'étais dans les bois. T'as encore jamais vu une magie s'exécuter avec autant de perfection.

Mais t'as pas le temps de t'extasier et de rechercher celui ou celle qui avait réussi ce tour de force: l'énorme monstre en face ne te laissait pas vraiment de la place pour penser à autre chose. La peur te prend tellement aux tripes que t'en aies paralysée, incapable de bouger ne serait-ce que le petit doigt. Ton cerveau réfléchit à toute allure, tu cherches à te concentrer assez pour pouvoir fuir, te téléporter, te rendre invisible, n'importe quoi qui pourrait te faire éviter d'être dévorée toute crue. Mais t'as trop peur pour pouvoir utiliser ta magie. Ce cerbère est énorme, il est... énorme ! Tu allais sûrement t'évanouir quand tu commences à entendre cette voix dans ta tête. Encore. C'était la même voix que tout à l'heure, dans la salle de classe. Elle recommence encore à te donner des conseils, à te dire comment y arriver. Le but apparemment n'était pas de vaincre le cerbère mais de réussir la métamorphose que tu avais commencé plus tôt. Tu ne comprends pas le rapport, mais soit. Tu vas suivre ses conseils parce que tu sens que c'est la bonne chose à faire. Tu sais que tu peux avoir confiance en cette voix dont tu ne sais même pas la provenance.

Alors, tu fermes les yeux et tu te concentres. Tu vides ton esprit, tu ouvres tes chakras - enfin pas dans le propre sens du terme mais bon -, tu laisses la magie couler en toi. Cette fois-ci tu l'as. Tous tes doutes étaient parties, tu sentais que tu pouvais y arriver. Que tu réussirais ta métamorphose. Tu en es capable, il suffisait juste d'y croire. Mais le grognement du monstre en face de toi te faisait encore flipper. Même les yeux fermés, tu pouvais encore le voir. Le sentir. Et t'étais toujours pas à l'aise avec sa présence. Tu réentends encore la voix te répéter cette phrase qu'une autre voix inconnue t'a répété pendant deux ans alors que tu étais dans ton coma après la mort de tes parents. Les voix n'étaient pas pareilles mais elles disaient la même chose. Tu dois avoir la foi. Je suis un Avatar. Je peux le faire. Je suis un Avatar. Je peux le faire. Ce fut là que tes dernières barrières s'envolèrent et que tu te métamorphosa en une créature légendaire.

J'ai réussi ! J'ai réussiii ! Bon ok, t'étais pas très énorme, tu faisais même pas la moitié du cerbère qui était en face de toi... Tu ressemblais plutôt à un bébé cerbère, pas très bébé mais jeune quand même. Mais on s'en foutait bien, t'avais réussi ! Quand l'euphorie passe, tu te rends compte que l'autre animal n'était plus en face de toi. T'y comprends rien, il était là il y a une minute. Comment... ? T'entends une voix derrière toi et tu te retournes. Et c'est à ce moment là que tu sembles défaillir. Non... C'est pas possible... Ça se peut pas... Tu reprends illico ta forme humaine et tu rapproches très lentement, comme si tu venais de voir un animal magnifique que tu voulais pouvoir admirer de près sans qu'il s'enfuit. Cette voix dans sa tête, c'était la sienne. C'était lui. C'est... Tu t'arrêtes à quelques pas, incapable de continuer, trop bouleversée par ce que tu voyais.

- Avatar Anoëya ? Ta voix était enrouée, les larmes te montèrent aux yeux. C'était lui. Tu n'avais pas besoin qu'il te le confirme, tu ne le savais. Tu sais pas comment tu le sais mais ce que tu sais c'est que tu le sais. Faut pas chercher à comprendre. Tu es tellement émue que tu en restes sans voix. Huit ans que tu le cherches. Huit ans. Et au final c'est lui qui t'a retrouvé. Et il vient de te prouver que tu avais définitivement besoin de lui. - Je vous attendais, Maître, fais-tu en joignant tes mains et en t'inclinant.

Et puis sous une impulsion que tu ne contrôles pas, tu te jettes sur lui pour l'enlacer. - J'ai eu si peur que vous ne veniez jamais ! Ça fait huit ans que je vous cherche, seize ans que je vous attends et impossible de retrouver votre trace. J'ai cru que vous étiez mort ou que vous m'avez abandonné à mon sort. Je... Tu es en train d'étouffer l'Avatar le plus légendaire de l'Histoire. Tu es en train de le presser comme un vulgaire citron, comme si c'était ton camarade de classe. - Désolée, pardon, je sais pas ce qui m'a pris... tu t'excuses en faisant quelques pas en arrière et en t'inclinant de nouveau. Va falloir que tu apprennes à te calmer, Werymm. Vraiment.

MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Mar 23 Mai - 14:16
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Yep
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 16/05/2017
♦ Posts : 49 ♦ Rps : 6
♦ Adresse : Tu jongles entre l'Afrique du Sud et SF, oui oui.



Voir le profil de l'utilisateur
- Beau travail. Impressionnant. Carrément bluffant même, tu dois dire. Rares sont les Avatars qui ont réussi à intégrer cette énigme d'un coup. D'habitude, vous pataugez, ne sachant pas ce que voulait dire la foi, ni ce que vous êtes et encore moins comment avoir foi en cette chose. Ça prend des années pour comprendre et assimiler. Et elle, elle  parvient en quelques minutes. Elle était carrément différente de ce que tu croyais et ne cessait de te surprendre. Comme là, quand elle te reconnait directement et te salue en faisant la révérence. Ou quand elle se jette sur toi pour t'enlacer en débitant une montagne de paroles auxquels tu ne comprends strictement rien. Et la seconde d'après, elle se calme de nouveau, s'excuse, s'incline... Cette fille est vraiment difficile à suivre. Et puis, tout en elle t'étonne. Déjà qu'elle te reconnaisse aussi facilement. Bon ok d'accord, peut-être que ça n'était pas si étonnant vu que techniquement, vous êtes la même personne. Toi aussi tu l'as reconnu de suite, donc c'était un peu naturel. Ce qui t'étonnait surtout c'est la facilité avec laquelle elle t'acceptait. Comme si ça ne la surprenait pas du tout que tu débarques comme ça, de nulle part. Comme si elle te connaissait. T'attendait. D'ailleurs elle l'a dit non ? Le nouvel Avatar n'est pas censé connaître sa Nature, son identité, sa mission... rien. Si on t'a envoyé, c'est justement pour l'instruire, entre autres. Vous venez à peine de débarquer et elle sait déjà tout. Tu vas bien finir par croire que toutes les étapes de ce transfert ont été brûlées. Une vraie blague, ce truc. Et ils appelaient ça de la Magie Supérieure.

Tu t'inclines à ton tour pour la saluer. - Ce n'est pas grave, jeune Avatar. Vous devez être ravie de me retrouver, tout comme moi je le suis de vous retrouver. J'étais inquiet à l'idée de vous avoir perdue. Tu parlais un peu plus lentement qu'elle, mais c'était le temps que ta langue s'habitue à cette nouvelle langue. Tu le comprends, grâce à ton universalité et aussi grâce au cerveau de Siljie qui trône dans ta boîte crânienne. Mais la parler était encore un peu bizarre. En fait, c'est être Humain qui t'était encore carrément surréaliste. En même temps, faut pas s'étonner. Tu as été Mondois durant des millénaires, tu n'es Humain que depuis quelques minutes alors ne te prends pas la tête. Tu as beau être précoce en tout, tout le monde a besoin de son temps d'adaptabilité. - Je vois que votre transfert a été plutôt réussi, vous vous portez très-bien. Peut-être même un peu trop bien, à ton goût. Il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. - Alors, comme ça vous me reconnaissez ? Et vous savez votre Nature ? Vous savez qui vous êtes ? J'avoue que je suis plutôt surpris. Agréablement, cela s'entend. J'avais cru comprendre que vous ignoreriez toute la vérité en atterrissant mais tellement de choses se sont passées en travers en cours de ce transfert que plus rien ne m'étonne. Le bon côté, c'est que nous allons pouvoir rapidement commencer les choses sérieuses. Pas de temps à perdre. L'Univers entier était menacé et il n'y avait que vous deux pour le sauver. Mais avant... - J'avoue que je n'ai pas compris grand chose à ce que vous disiez tout à l'heure quand vous m'avez enlacé. Si cela était important, auriez-vous l'obligeance de le répéter un peu plus lentement s'il vous plait ? Elle s'était adaptée beaucoup plus rapidement que toi. Et loin d'en être jaloux, tu en étais plutôt fière. Si elle était une prodige sur toute la ligne, l'avenir du monde reposait entre de bonnes mains.  

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A: the ignorant one

   
α L’esprit véritable peut surmonter tous les mensonges, toutes les illusions, sans être perturbé. Le cœur véritable peut affronter le poison de la haine sans être empoisonné pour autant. A l’origine des temps, les ténèbres prospéraient dans le néant, mais elles ont toujours succombé à la lumière purifiante.
   
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Mer 31 Mai - 2:04
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 135 ♦ Rps : 15
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Une chose d'abord pour commencer et pas des moindres: il était juste trop beau. Trop canon. Il avait la chance d'être Noir de peau. C'était trop injuste. Toi aussi tu aurais voulu être Noire si t'avais eu le choix, c'est une couleur de peau que tu trouvais absolument magnifique. Et puis ses cheveux, ses yeux, ses lèvres, son visage... Comment on peut te demander de côtoyer un sex-appeal pareil tout en te concentrant sur ce qu'il doit t'apprendre ? Mr Krugberg était bien loin dans tes pensées, maintenant. A croire que tu es née pour n'avoir que des professeurs trop beaux pour ta santé mentale. Mais valait mieux se concentrer sur ce qu'il disait.

Il parlait bizarrement. Lentement. Avec un accent légèrement différent. Peut-être qu'il n'est pas américain. Toi aussi tu as ton accent anglais mais il a un peu disparu depuis huit ans que tu as foulé le sol américain. Tu essayais de te retrouver dans ce qu'il disait mais c'était assez compliqué. Tu ne comprenais pas trop où il voulait en venir en disant être inquiet à l'idée de t'avoir perdu. Ou pourquoi il était surpris que tu connaisses ta Nature. Ignorer la vérité ? - Je dois vous avouer que je suis aussi perdue que vous, pour le coup, dis-tu en souriant. - On va recommencer depuis le début pour être sûrs d'être sur la même longueur d'onde mais d'abord... Tu t'inclines de nouveau avant de lui tendre respectueusement la main. - Je m'appelle Werymm. Werymm Norielle Rothschild en entier, mais tout le monde m'appelle Werymm. C'est bon, tu t'appelles Werymm il l'a compris, ça ne pouvait pas être plus clair. Ce que tu peux relou parfois. - Vous pouvez me tutoyer, le "vous" me donne un sacré coup de vieux. Une blague qui ne fait rire personne. Reprend toi en main, jeune fille, tu te ridiculises là.

Tu te calmes un peu, le temps de remettre de l'ordre dans tes pensées. Il te déconcentre. Trop de perfection en lui. Il a un de ces regards. Difficile de lui parler en le regardant sans se perdre dans cet océan de jais. Mais un effort s'imposait. Tu reprends donc, en faisant l'effort de parler lentement, comme tu le fais depuis tout à l'heure. - Je disais tantôt que j'avais peur de vous avoir perdu. Vous étiez censé être transféré avec moi il y seize ans. D'après ce que j'ai compris, on était censé naître ensemble et... Tu t'interromps soudain, remarquant la surprise sur son visage. Tu te retournes, te demandant s'il y avait quelque chose derrière toi. - Quoi ? Qu'est-ce qui se passe ? Ai-je dit quelque chose de mal ? Dieu du ciel, il vient à peine de te retrouver que déjà tu le lui fais regretter. T'es une fille intelligente, en temps normal. Juré.
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Sam 3 Juin - 16:18
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Yep
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 16/05/2017
♦ Posts : 49 ♦ Rps : 6
♦ Adresse : Tu jongles entre l'Afrique du Sud et SF, oui oui.



Voir le profil de l'utilisateur
Tu ne dis rien pendant qu'elle parle, te contenant de l'écouter. Ok, d'accord, tu te pavanais dans ses pensées aussi, ce qui est pas bien tu sais mais, c'est le premier contact. Tu as besoin de glaner le maximum d'informations, savoir comment elle fait pour être aussi à l'aise alors que toi tu te sens toujours effroyablement perdu. Qu'elle te trouve beau te fait sourire intérieurement. Tu en rougirais presque. Elle aussi elle est belle. Très belle. Tu lui diras quand l'occasion se présentera. En attendant, tu vas peut-être la laisser maîtresse de ses pensées. C'est le genre de choses qu'elle n'aurait certainement pas voulu que tu saches. Tu souris quand elle sourit. Tu ne sais pas trop quand c'est blague, quand tu dois sourire ou quand tu dois rester sérieux, alors tu te contentes de la suivre. Les choses sur Terre doivent être assez différentes. Vous allez devoir apprendre l'un de l'autre. Tu notes qu'elle se met à parler plus lentement et ça te fait plaisir qu'elle fasse cet effort. Tu l'aimes bien. Pour le moment, tout va bien. Tu ne comprends pas la moitié de ce qu'elle dit, ce que c'est que "tutoyer" par exemple, ou pourquoi elle a autant de noms, mais ça va. Il te faut juste un peu de temps pour t'adapter et apprendre. Sauf que t'as l'impression que tu n'as plus du tout le temps maintenant. Tu la regardes, effaré, te demandant si c'était toi qui avait mal entendu. - Attendez, désolé de vous interrompre mais je n'ai pas compris... Seize ans ? Comment ça, j'étais censé être transféré il y a seize ans ? Tu n'attends pas qu'elle te réponde que tu lis tout ce que tu dois savoir dans sa tête. - C'est une blague... C'est une blague, pas vrai ? Une profusion de petits mots que tu ne connais pas s'échappent alors de ta bouche, sans même que tu ne puisses les contrôler, ni même savoir ce qu'elles veulent dire. Des jurons. Gros mots, si tu préfères. Encore cette maudite voix dans ta tête. Tu ne comprends même pas d'où il provient mais c'était pas du tout le problème, là. - Donc je suis resté disparu pendant seize ans ? Seize longues années Terrestres ? Elle te regarde sans comprendre. - Lisez dans mes pensées, on ira plus rapidement ! Je ne vous avais pas abandonné, je viens d'arriver ! J'étais pas là du tout, mon transfert vient d'être effectué, j'me suis retrouvé dans ce corps à un endroit bizarre il y a environ vingt-cinq temps... euh, une heure. Je ne suis pas né comme vous ici, je n'ai pas grandi sur Terre, je viens d'arriver. Vous comprenez ? Ta voix trahissait ta colère et tu commençais à parler bien normalement pour le coup. Seize ans ! Seize ans ! Mais que diable ont-ils foutu avec ce transfert ?? Tu pourrais y retourner dans ton Monde que tu leur botterait tous les fesses, à ces bandes d'incapables. Comment ton transfert a t-il pu été raté pendant seize années ?? Tu n'as même absolument aucune idée d'où était ton esprit durant tout ce temps. Pour toi, ces seize années n'ont jamais existé. Tu étais dans le MSN et la minute d'après, tu étais ici, voilà ce qui s'est passé selon toi. Plus le temps passait et plus tu avais l'impression qu'absolument tout allait de travers.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A: the ignorant one

   
α L’esprit véritable peut surmonter tous les mensonges, toutes les illusions, sans être perturbé. Le cœur véritable peut affronter le poison de la haine sans être empoisonné pour autant. A l’origine des temps, les ténèbres prospéraient dans le néant, mais elles ont toujours succombé à la lumière purifiante.
   
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Ven 9 Juin - 1:20
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 135 ♦ Rps : 15
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Oulala, que de jurons. Il doit être sacrément énervé. Tu as d'abord du mal à comprendre pourquoi il se met dans un état pareil. T'as juste dit qu'il était resté disparu pendant seize ans, ce qui est une vérité, tu n'as rien inventé du tout. Mais ça a tellement l'air de le choquer que tu ne saisis pas. T'as dû manquer un épisode, ou peut-être même carrément la saison, tiens. Tu n'oses même pas poser la question, te contentant de le regarder, éberluée. Et là il te sort que tu dois lire dans ses pensées pour que ça aille plus vite. Lire dans ses pensées ? C'est possible, ça ? Oui, bien sûr, la télépathie ça existe mais... tu ne sais pas faire ça, toi !

- Oh. Tu n'arrives à rien sortir d'autre. Tu es sur le cul. Totalement. Sérieux ? Pour de vrai ? Il n'avait pas du tout l'air de blaguer. - Attendez, que je sois sûre d'avoir compris... Vous venez d'être transféré ? Vous étiez pas sur Terre depuis seize ans ? Vous êtes pas né ici comme moi, genre, vous venez tout juste de débarquer ? De vrai ? Wow. Plus que wow. Cette histoire était juste un pure délire. Il était censé être transféré avec toi. D'après ce que tu as compris, vous seriez nés ensemble, comme des frères jumeaux. Tu as cru que ça avait loupé et qu'il était né ailleurs, pas qu'il n'était pas venu du tout !

Mais maintenant, tout prenait enfin sens. Sa "disparition". Ce pourquoi tu ne le retrouvais pas, tu ne sentais pas son esprit malgré des nuits et des jours de recherche. T'as retourné la Terre entière - ou presque - sans le moindre résultat. Tu as cru qu'il t'avait abandonné. Qu'il était mort. Tu as imaginé un million de choses tout aussi glauques les unes que les autres. Mais jamais tu n'as supposé que c'était simplement parce qu'il n'était pas là. Comment une telle chose a pu se produire, tu l'ignores. Et tu donnerais bien un ou deux cours de magie à l'incapable qui s'est chargé de ce transfert dans lequel absolument rien ne va. Mais pour le moment, tu devrais essayer de le calmer lui avant que cette colère que tu sens grandir ne déborde.

Oui mais qu'est-ce que tu es censée dire ? - Je suis désolée. Je comprends votre frustration mais vous énerver ne résoudra rien, vous savez. Le mal est fait. Il faut juste voir le bon côté des choses. Vous êtes là maintenant et je suis là aussi et on va tous les deux supers bien. C'est le plus important, pas vrai ? Tu ne sais pas trop si ça marche, si ça le calme. Difficile de lire ses émotions, tellement il est fermé. Toi tu es encore hyper étonnée par tout ça. Déjà la rapidité avec laquelle il t'a trouvé. Une heure, il a dit ? Impressionnant. T'es aussi hyper curieuse de savoir pourquoi ce n'est que maintenant qu'il a été transféré, mais tu n'oseras jamais demandé. Il t'intimide. Parce qu'il est ton mentor. Parce qu'il est trop puissant. Et trop beau. - Es-ce que ça va ? demandes-tu d'une petite voix un peu inquiète, alors que son silence se prolongeait un peu trop, à ton goût.
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Dim 18 Juin - 18:53
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Yep
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 16/05/2017
♦ Posts : 49 ♦ Rps : 6
♦ Adresse : Tu jongles entre l'Afrique du Sud et SF, oui oui.



Voir le profil de l'utilisateur
- Si ça va ? A votre avis, ça a l'air d'aller ? Je viens de me rendre compte que mon esprit a été perdu je ne sais où pendant seize années, comment pensez-vous que je me sente ? Es-ce que vous savez que si j'étais mort, l'Univers entier aurait été condamné parce qu'il n'y aurait plus eu personne pour nous sauver de la Menace ?  Et que je n'aurais plus eu aucune chance de retourner dans mon Monde ? Alors, à votre avis, es-ce que je vais bien ? tu vocifères sans la moindre retenue, comme si elle était responsable de toute cette histoire. Tu t'arrêtes quand tu te rends compte que tu étais littéralement en train de lui faire peur. Et merde. - Je suis désolé de m'être emporté. Je vous présente mes excuses. C'est pas contre vous, c'est juste que... Tu soupires, attrapant tes cheveux bizarroïdes entre tes mains. - Ça m'énerve. Et c'était peu de le dire. Tout était complètement raté. Tu te retrouves dans un Monde qui n'est pas le tien, sans absolument aucune connaissance sur lui, avec sur les bras un jeune Avatar livrée à elle-même depuis seize ans et une Menace que tu ignores toujours et qui lui par contre a eu seize ans pour devenir plus fort. Qu'est-ce qui pouvait être pire ? Tu te rapproches du lac et tu commences à faire des serpents d'eau pour t'apaiser. Tu as besoin de laisser partir cette colère qui te prend aux tripes et il n'y a rien de mieux que quelques figures de maîtrise d'eau pour te relaxer. Penser que ton esprit avait été perdu quelque part sans même que tu ne saches où te donne des sueurs froides. C'est comme si tu t'étais retrouvé totalement vulnérable dans les mains d'un inconnu et ça tu n'arrives pas à l'avaler. Il aurait pu t'arriver n'importe quoi. Comment ils ont pu faire une erreur aussi aberrante ? Comment ils ont pu la laisser seule durant tout ce temps sans aucune aide, aucun mentor ? Tu laisses retomber tes mains. Il va falloir du temps pour que tu encaisses cette situation. Pour le moment, beaucoup trop de temps avait déjà été perdu, justement. Il fallait prendre les choses en mains. - C'est vous qui avez raison, jeune Avatar. Quel que soit ce qui s'est passé, l'important c'est que nous sommes ensemble maintenant. Vivants. On va pouvoir se mettre au travail. Tu lui souris, tout à coup apaisé. C'est le serpent d'eau qui a réussi à évacuer ta colère ou ce sont les yeux de ta jeune élève qui ont cet effet là sur toi ? Difficile de dire. En attendant, tu t'approches d'elle et demande la permission de prendre sa main. - Je peux ? Un petit tour dans le passé s'impose si je veux pouvoir me mettre à jour sur votre histoire. Seize années d'existence, ça prendrait une vie pour qu'elle te raconte tout. Il valait mieux que tu revives tout par toi-même si tu veux être sûr de tout savoir.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A: the ignorant one

   
α L’esprit véritable peut surmonter tous les mensonges, toutes les illusions, sans être perturbé. Le cœur véritable peut affronter le poison de la haine sans être empoisonné pour autant. A l’origine des temps, les ténèbres prospéraient dans le néant, mais elles ont toujours succombé à la lumière purifiante.
   
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Ven 23 Juin - 19:37
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 135 ♦ Rps : 15
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Si tu avais su qu'il exploserait comme ça, à coup sûr tu te serais retenu de poser cette maudite question. Qu'es-ce qui t'a pris ? Tu fais preuve de beaucoup plus de tact, d'habitude. Lui demander ça compte tenu de ce qu'il vient d'apprendre, c'était presque comme se moquer de lui. Et au fur et à mesure qu'il vocifère sur toi, tu te rends compte que tu as vraiment fait une bourde, même si c'était parti d'une bonne intention. Tu te fais toute petite, attendant que ça passe, mais il haussait de plus en plus la voix et c'est quelque chose à laquelle tu n'es pas habituée. Tu détestes qu'on crie sur toi. Et il était tellement en colère qu'on aurait dit qu'il exploserait d'une minute à l'autre. Tes yeux s'emplirent de larmes. Tu donnerais n'importe quoi pour disparaître là tout de suite mais ça ne ferait qu'empirer la situation. Alors tu te tais et tu encaisses...

Le calme revient et même là, tu as peur de relever la tête. Mais il te fait des excuses d'une vois plus calme... Tu n'es pas rancunière. Et puis, tu comprends parfaitement ce qu'il doit endurer, ça ne doit pas être facile à encaisser. - Je comprends. C'est moi qui suis désolée, j'aurais pas dû poser cette stupide question... A coup sûr, tu tourneras la langue cette fois dans ta bouche prochainement avant de l'ouvrir. Docilement, tu le suis vers le lac, le regardant faire de parfait serpents d'eau. Ça t'a pris près de deux mois pour maîtriser cette technique et lui il faisait ça comme ça, sans aucun entraînement ? Son Esprit s'est peut-être perdu pendant seize ans, mais lui, il n'a pas perdu la main. - L'eau m'a toujours aidé à m'apaiser aussi... tu commences doucement, avant de te rappeler de ta résolution de la fermer et de ne parler qu'en cas de nécessité. Il essayait d'apaiser sa colère, il avait besoin de silence.

Quelques minutes s'écroulèrent avant qu'il ne revienne à toi, tout sourire. Il semblait beaucoup plus calme. Tu lui souris aussi, assénant la tête pour montrer que tu étais bien d'accord. Mais étrangement, c'est le "l'important c'est que nous sommes ensemble maintenant." que toi tu as retenu... Concentration, Werymm ! Quand il demande à prendre ta main, tu ne comprends d'abord pas ce qu'il veut dire par "petit tour dans le passé". Mais tu lui fais confiance. Tu lui feras toujours confiance. Alors, c'est sans aucune hésitation que tu glisses tes paumes dans les siennes, ne pouvant t'empêcher de rougir au passage. Il a les paumes extrêmement douces ! Sous sa demande, tu fermes les yeux... pour te laisser aller au truc le plus incroyable qu'il t'ait été donné de vivre.

Tu te revois seize années en arrière, dans la salle d'accouchement où tu venais de naître et de pousser ton premier cri. Tu étais là avec Siljie à te regarder naître ! Tu étais déboussolée au début, ne comprenant pas du tout ce qui se passait. Puis petit à petit, la lumière se fit. "Un petit tour dans le passé". Il veut revivre toute ta vie depuis le début, voir de ses propres yeux tout ce qu'il a raté. Il aurait dû naître avec toi ce jour là. Alors, il essaye de rattraper le temps perdu. Quand tu as assimilé tout ce que cela impliquait, tu le regardas, hochant la tête en souriant. Tu étais prête. Et terriblement excitée à l'idée de redécouvrir ton propre passé !

Commence alors un voyage incroyable. Tu as tout redécouvert. Absolument tout. Les jours passaient devant vous comme un film en accéléré. Tu redécouvres ton premier sourire, ton premier mot, tes premiers pas. Tu te regardes grandir, heureuse, avec des parents qui t'adoraient. Les larmes que tu te retenais de couler furent bien rapides à sortir. C'était incroyable. Tout passait si rapidement mais à la fois si lentement. C'était comme si vous vivez chaque vingt-quatre heures de ta vie en quelques secondes mais sans perdre la notion temporelle des vingt-quatre heures. C'était... inexplicable. Lycée, cours de musique, cours de danse... Tu avais l'air tellement heureuse à l'époque. Jusqu'à ce que survienne l'accident. Tu le revis encore, comme si c'était hier. Aujourd'hui. Tu serres plus fortement la main de ton mentor mais la douleur dans ton cœur eut raison de ta résistance. Les larmes que tu coulais maintenant n'étaient plus des larmes d'émotions. Celui qui a dit que le temps passe mais que la douleur persiste n'était pas fou. Tu as encore plus mal aujourd'hui que tu l'avais il y a huit ans. Tu aurais pu les sauver... Pourquoi tu ne les as pas sauvé ? Tu as envie d'arrêter mais il faut que tu prennes sur toi et que tu continues. Siljie a besoin de savoir ce qui s'est passé dans ta vie ces seize dernières années. C'était trop important pour que tu laisses ta souffrance faire sa loi.
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Lun 26 Juin - 5:25
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Yep
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 16/05/2017
♦ Posts : 49 ♦ Rps : 6
♦ Adresse : Tu jongles entre l'Afrique du Sud et SF, oui oui.



Voir le profil de l'utilisateur
Tu te demandes si elle savait faire autre chose à part sourire. Elle ne fait que ça, sourire. Elle a un sourire magnifique, btw. Un sourire que tu ne te lasseras jamais de regarder. Plus vous avanciez dans son passé et plus ses yeux s'illuminaient, s'emplissaient de bonheur. Elle riait devant ses propres bêtises, s'extasiait devant ses exploits, rougissait devant ses moments embarrassantes. Elle était si expressive, si... vraie. Et tu découvres avec plaisir qu'elle a été comme ça toute sa vie. Entière. Libre. Vraie. Elle est une personne foncièrement bonne. Elle n'a peut-être pas vécue dans le MSN, mais elle était en tout point ressemblante à toutes ses réincarnations intérieures. Empathie, courage, détermination, amour, justice, bonté... Tant de qualités qu'on retrouvait chez chacun d'entre vous. Tu étais heureux de savoir qu'elle a eu un une belle enfance, entourée d'amour sans bornes. Au moins ça, ils l'ont bien fait, ces maudits Fondateurs. Le cadre de vie dans lequel elle a grandi a apparemment eu beaucoup d'influence sur la personnalité de Werymm. Ses parents sont des amours. Rectification: ses parents étaient des amours. L'accident. L'explosion. Tu ne l'avais pas vu venir. Le choc que tu as eu devant cette horreur soudaine en était la preuve. Comment... Ils sont morts ? Oh mon Dieu. Tu te tournes vers Werymm, inquiet. Sa souffrance te submergea, si forte et profonde que tu n'hésitas même pas une seconde. L'instant d'après, vous étiez à nouveau devant le lac de son école. Le voyage dans le passé était la pire idée que tu aies eu aujourd'hui. - Je vous prie d'accepter mes excuses. J'ignorais que vous aviez vécu un tel drame dans votre passé, je ne voulais pas réveiller de vieilles blessures. Pardonnez-moi. Tu te prenais pour un bon con, maintenant. Tu faisais tout en travers depuis que tu es là. D'abord lui faire peur avec un cerbère. Ensuite l'engueuler sans raisons. Et maintenant ça... Tu l'as perdu, tu as perdu son magnifique sourire. La douleur dans ses yeux t'était insupportable. Pourquoi elle ne t'a pas prévenu avant de t'accorder sa permission pour que tu fouilles dans son passé ? Tu ne lui aurais jamais fait revivre ce jour affreux si tu avais su. Tu t'en voulais à mort, maintenant. - Je suis vraiment désolé. Tu voudrais bien la serrer dans tes bras, effacer ces larmes qui menaçaient de couler, faire revenir ce sourire que tu aimes tant... Mais ce serait déplacé. La relation entre un Maître et son Élève est très "rigide", ne permet aucun écart. Un respect très profond que rien ne devait ébranler. En plus, tu ne sais pas trop comment elle prendrait ça alors, tu ne fais rien, te contentant de t'excuser. - On n'y retournera plus, je vous le promets. Elle te racontera tout ce que tu dois savoir. Mais hors de question que tu lui fasses à nouveau revire ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A: the ignorant one

   
α L’esprit véritable peut surmonter tous les mensonges, toutes les illusions, sans être perturbé. Le cœur véritable peut affronter le poison de la haine sans être empoisonné pour autant. A l’origine des temps, les ténèbres prospéraient dans le néant, mais elles ont toujours succombé à la lumière purifiante.
   
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Sam 8 Juil - 19:11
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 135 ♦ Rps : 15
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Tu ne sais pas ce qui s'est passé. Tu as essayé de te retenir, pourtant mais tu en fus incapable. C'était trop douloureux... Beaucoup trop douloureux. Tu t'en voulais d'avoir craqué, d'avoir obligé Siljie à interrompre votre voyage mais la vérité est que tu étais soulagée qu'il l'ai fait. Tu n'étais pas prête à revivre ça. Pourtant, tu t'en veux. Tu te croyais plus forte mentalement. Tu t'es surestimée. Et maintenant, tu gênais le processus de son travail. Tu ne servais à rien qu'à le gêner en fait.

Lorsque vous vous retrouvez de nouveau dans le réel, tu t'attends à ce qu'il se fâche et t'engueule à nouveau. Tu l'aurais bien mérité, tu as fait preuve d'une trop grande faiblesse pour un Avatar. Mais il ne te gronde pas. Au contraire, il s'excuse, te demande humblement de lui pardonner. Tu es tellement surprise que tu en arrêtes un moment de pleurer. Plus tu passais du temps avec lui et plus il te surprenait. Dans le bon sens. Tu essaies de te calmer, de sécher tes larmes et de retrouver ta voix. - Je ne voulais pas vous obliger à arrêter, je suis vraiment désolée. C'est juste que... C'est la première fois que je vis cet accident de l'extérieur et je ne m'attendais pas à ce que...

Tu t'interromps, au bord d'éclater en sanglots. T'essaies de respirer profondément pour essayer de te calmer.  - Je suis désolée, vraiment désolée, tu dis dans un petit rire nerveux. Ce n'est pas ton truc de t'effondrer devant les gens, en tant normal. Tu n'aimes pas ça. Et il était impératif que tu te reprennes si tu ne voulais pas passer pour un gros bébé pleurnichard devant lui. Tu finis donc par essuyer tes larmes et respirer un grand coup. - Bien évidemment qu'on y retourne, c'est important pour vous que vous sachez tout ce qui s'est passé dans ma vie ces seize dernières années ! On y retourne. Je suis prête maintenant. Je ne vais plus me mettre à pleurer, c'est promis.
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you ! Dim 9 Juil - 5:51
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Yep
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 16/05/2017
♦ Posts : 49 ♦ Rps : 6
♦ Adresse : Tu jongles entre l'Afrique du Sud et SF, oui oui.



Voir le profil de l'utilisateur
- Vous pensez vraiment que je vais accepter qu'on y retourne ? A ma place, vous accepteriez ? Il faudrait vraiment être sans coeur pour le faire. Tu te remémores encore le choc, la douleur dans ses yeux... Comment elle fait pour survivre et sourire autant après avoir vécu une pareille tragédie ? - Ce que j'ai besoin de savoir, vous me le raconterez. Je pourrai entièrement me contenter de ça. Et puis, vous ne devez jamais vous excuser de souffrir ou de pleurer. C'est naturel, même pour un Avatar. Tu sais ce qu'elle pense, tu peux clairement le lire dans sa tête. Et autant tu admires sa force mentale, autant tu te dis qu'elle ne devrait pas s'en demander autant. Craquer de temps ne temps, se permettre de ressentir les choses, souffrir, pleurer... Ça faisait partir de l'équilibre de l'Être. Toute personne qui se ferme à ressentir ça empêche son corps et son esprit de s'épanouir complètement. Tu lui feras comprendre cela un jour. Pour le moment, tu voudrais bien qu'elle sèche ses larmes. Et qu'elle te fasse ce magnifique sourire dont tu commences déjà à t'habituer. - Es-ce que ça va mieux ? Ça.. ça me fait de la peine de vous voir comme ça, vous savez. Je suis vraiment désolé pour vos parents. En disant cela, tu te rends compte que si tout c'était passé comme prévu et que tu avais été transféré comme son jumeau, ses parents seraient tes parents et toi aussi tu serais orphelin, à l'heure qu'il est. En quelque sorte, ils étaient tes parents. Tes parents ratés... Tout ceci était vraiment très bizarre. Une voix claironne soudain près de vous, appelant ta jeune élève. A son air, tu te rends compte que vous allez bientôt devoir vous quitter. La voix claironna à nouveau, s'approchant. Tu passes donc en invisible, sachant qu'il était temps de partir. - Faites-moi signe quand vous serez à nouveau libre, je reviendrai, fais-tu dans sa tête.  Oui, tu reviendras. Tu reviendras toujours. Vous êtes liés pour une mission de vie. Il est impossible que vous soyez séparés. Pour le moment, il fallait la laisser partir et aller à l'exploration de ton propre passé. Ou plutôt, celui de Siljie.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A: the ignorant one

   
α L’esprit véritable peut surmonter tous les mensonges, toutes les illusions, sans être perturbé. Le cœur véritable peut affronter le poison de la haine sans être empoisonné pour autant. A l’origine des temps, les ténèbres prospéraient dans le néant, mais elles ont toujours succombé à la lumière purifiante.
   
MessageSujet: Re: Wiljie ☯ I was waiting for you !
Wiljie ☯ I was waiting for you !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 05. What the hell are you waiting for.
» Waiting for the miracle to come - Prio Morpheus.
» Waiting for the Grand BAYAKOU
» Waiting for the bus __ Amanda
» All boundaries are conventions waiting to be transcended Δ Nora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: San Francisco City :: Forest Hill :: Institut Shoreline :: Parc, Lac & Forêt-
Sauter vers: