Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Weryan 水 Between water lovers.

MessageSujet: Weryan 水 Between water lovers. Jeu 18 Mai - 15:49
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 136 ♦ Rps : 16
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Cinq heures et poussières. Le jour se levait avec encore quelques difficultés. Le soleil lui, dormait encore. Le calme. Le silence. Juste le bruit des vagues qui bercent ta méditation. Elles vont, viennent, se jettent les unes dans les autres, cherchent à t'atteindre sans jamais y parvenir. Puis, vaincue, elles laissaient d'autres tenter leur chance. Et le cycle continuait. Flottant légèrement au-dessus d'une petite roche, tu suis cette bataille les yeux fermés, un léger sourire apaisé sur tes lèvres. Il n'y avait pas meilleur moment que celui-là que tu partages avec la forme la plus primitive de ton Élément.

L'eau a toujours été ton élément, d'aussi loin que tu t'en souviennes et avant même que tu ne découvres ta nature et tout le reste. Tu t'es toujours senti attirée par les vagues, toujours senti mieux et apaisée auprès de la mer, d'un lac ou de n'importe quelle source d'eau. Une connexion particulière t'a toujours lié avec cet élément. Quand plus tard t'as appris que t'étais un Avatar de la Tribu de l'eau, les choses ont enfin pris leur sens. Oui. Tout s'est enfin expliqué.

Tu ouvres les yeux et tu tournes la tête vers un endroit fixe, un peu plus au bord de la plage. Il était là. Tu savais qu'il viendrait. Il vient toujours - ou très souvent - depuis quelques jours. Il est toujours seul. Souvent assis, ou en train de se promener. Ça t'intrigue. Qu'est-ce qu'un être Humain normalement composé viendrait faire à la plage à cette heure de l'aube, seul, sans aucune compagnie ? Ouais ouais d'accord, toi aussi t'es dans le même cas, mais c'est pas la même chose. Toi tu viens te ressourcer, méditer ou faire tes figures d'art martiaux. Lui il a juste l'air... perdu. T'as souvent hésité à aller lui parler mais là, tu iras. Tu es trop curieuse. Et puis si ça se trouve, il t'a peut-être vu aussi et ne sait pas comment t'aborder. Peut-être qu'il a besoin de ton aide, qui sait. Ou juste de compagnie. Même si à priori, tout porte à croire que non.

Tu te laisses redescendre doucement sur le rocher et tu sautes à terre pour le rejoindre. Tu t’assois tranquillement à côté de lui, sans parler pendant quelques longues secondes. - Je crois qu'il n'y a pas meilleure musique au monde que celle de ces vagues qui s'entrechoquent. Une rage si apaisante... Je pourrais rester là à l'écouter toute la vie. Pas toi ? demandes-tu en souriant mais sans te tourner vers lui.

MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers. Sam 27 Mai - 21:24
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 149 ♦ Rps : 28
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Between water lovers

À cinq heures du matin, la ville était calme. Évidemment, certains couraient déjà dans tous les sens. Mais la plage, elle, était toujours déserte à cette heure. Je retrouvais une partie de ma vie passée quand je venais ici. Le bruit des vagues m'apaisait, et il me suffisait de fermer les yeux pour me revoir chez moi. Ça ne faisait que quatre mois, mais pourtant, j'avais l'impression que ça faisait des années que je les avais lâchement abandonnés. Ils me manquaient tous. C'était ma famille. La seule qui me restait depuis que mes parents avaient été tués. Un jour, je vengerai leur mort. Ça faisait presque une semaine que je ressentais le besoin de venir ici. Je dormais mal, et souvent en journée. Et voir l'Océan, c'était l'une des seules choses qui m'apaisait vraiment. Avec mon chat, évidemment ! Et les sédatifs... mais ça, il parait que c'est mauvais pour ma santé. Pourtant, ça me calme carrément et m'endort même, parfois. En entendant du bruit à côté de moi, je tournai la tête. Je m'apprêtai à sortir mes couteaux au cas où, mais fut rassuré dès que l'adolescente ouvrit la bouche, souriant même. Il n'y a rien de plus beau. Ma vie sur l'océan me manque de plus en plus, soupirai-je en reposant mon regard sur l'eau, souriant un peu plus.

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers. Mer 31 Mai - 1:50
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 136 ♦ Rps : 16
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Tu te demandais si cela avait été une bonne idée jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche pour te répondre. Tu n'avais pas besoin de le regarder pour voir le sourire sur ses lèvres. Un autre amoureux de l'eau, tu aurais dû t'en douter. Il faut sacrément aimer la plage pour être ici à une heure pareille. En même temps, comment ne pas aimer cette beauté ? Ce n'est pas ton genre de juger, mais tu as toujours regardé de travers les gens qui disent qu'ils n'aiment pas la mer, la plage, la piscine ou tout autre étendu d'eau. Tu ne dis rien parce que chacun ses choix, mais tes yeux font: "Judging you". Tu n'en es pas fière mais tu n'y peux rien.

Rassurée, tu te tournes pour le regarder. Il semblait loin. Ici mais ailleurs. Il émanait de lui une grande souffrance. Tu te dis que tu avais eu raison de venir te poser là. Si tu pouvais égayer ne serait-ce qu'un peu les heures de solitude qu'il venait passer là, tu l'auras aidé un peu. Ça ne pouvait que lui être bénéfique. - Ta vie sur l'océan ? Tu es quoi, un marin ou un truc dans le genre ? Tu le disais d'un ton amusée mais ce n'était pas pour te moquer de lui. Tu reportes ton attention sur les vagues qui vont et viennent. - Qu'est-ce qui t'empêche de repartir ? Question peut-être indiscrète, tu le concèdes. Mais il avait réveillé ta curiosité et tu voulais maintenant savoir l'histoire qui se cachait derrière ce beau visage angélique.


Pas grave du tout
MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers. Jeu 8 Juin - 21:50
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 149 ♦ Rps : 28
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Between water lovers

Ton sourire s'élargit encore plus en entendant ses questions. Elles te replongeaient dans ton passé, ton cher passé, celui que tu aimais tant. Celui avec Chao, les bons moments avec tes parents, ceux où ils se montraient plus gentils qu'à leur habitude. Et les quelques jours que tu as passé sur la terre ferme, avec ta famille proche au sens biologique mais lointaine pour toi, ceux qui vivaient en Chine. Une sorte de marin, oui, répondis-tu en jouant avec le sable sur lequel tu étais assis. Tes yeux contemplaient la poussières de falaises, tentant de les compter. J'étais pirate, capitaine. Mais... Tu ne savais pas trop quoi dire. En fait, il y avait très peu de personnes qui savaient pourquoi tu avais quitté le navire. Pourquoi tu les avais abandonnés. Tu savais que c'était soit ça, soit tu devenais complètement fou, mais tu t'en voulais quand même. Tes doigts continuaient de dessiner dans le sable, t'apaisant. J'aurais préféré pouvoir continuer cette vie, mais Dieu en a voulu autrement. Il t'avait pris tes parents, ta sanité mentale, ta vie de pirate, mais... Il avait sûrement ses raisons, seul le temps pourra te donner des réponses.

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers. Mer 28 Juin - 21:48
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 136 ♦ Rps : 16
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Toi tu avais posé ta question pour blaguer, en réalité. Tu n'imaginais pas du tout qu'il allait te répondre ça. Pirate capitaine. Tu le regardes, l'air de dire: "Tu te fous de moi là, n'est-ce pas ?" Mais il avait l'air vraiment sérieux et surtout vraiment triste, vu ce qu'il a ajouté à la suite. Dieu. La fatalité. - Je n'ai jamais rencontré un pirate de ma vie, dis-tu sur un ton léger. Je ne savais même pas qu'il en existait pour de vrai. Tu te demandes pourquoi ça t'étonne en fait. Ici, sur Terre, il y avait de tout. Tout ce qui pouvait se retrouver dans les livres ou dans les films, existait pour de vrai. - Et donc tu avais le cache-œil, le perroquet, la coiffe et tout ça ? Ça devait être génial ! Pourquoi tu es parti ?

Tu insistes parce que tu veux savoir. Qu'es-ce que Dieu a bien pu faire pour arracher un pirate à son milieu naturel ? Le Saint là-haut, il fait parfois des choses... cruelles. Incompréhensibles. Il t'a enlevé tes deux parents d'un coup alors que tu n'étais qu'une enfant. Et il fait vivre des choses encore pire à d'autres personnes. Alors oui, tout le monde se dit, si Dieu a fait ça, c'est qu'il avait une raison. Toi tu voudrais bien les savoirs, ces fameuses raisons. Parce que parfois... parfois, Il va trop loin. Comme avec ce jeune homme avec qui Il semble avoir un peu trop poussé les bouchons.
MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers. Ven 7 Juil - 23:09
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 149 ♦ Rps : 28
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Between water lovers

Tu souris en l'entendant s'émerveiller. C'était toi qui l'émerveillait. Et ce sentiment de fierté, d'admiration... tu ne l'avais pas ressenti depuis plusieurs mois. C'était tout le contraire. Ici, tout le monde te faisait comprendre que tu n'étais rien ni personne. Alors, forcément, ce qu'elle te disait, ça te touchait. Et donc tu avais le cache-œil, le perroquet, la coiffe et tout ça ? Ça devait être génial ! Tu éclatas de rire, mais cessa rapidement à sa question. Pourquoi tu étais parti, hein ? Ton regard se posa sur le sable, dans lequel tes doigts dessinaient nerveusement des arabesques. Tu ne savais pas trop quoi répondre. Mais bizarrement, alors qu'il s'agissait d'une parfaite inconnue, tu te sentais en confiance. Et tu avais sûrement besoin d'extérioriser tout ce que tu avais vécu, aussi. T'en avais parlé à presque personne. Chao, Karolan. Surtout lui. En même temps, fallait voir l'état dans lequel tu étais, quand tu étais arrivé sur la terre ferme définitivement. Complètement déboussolé. C'est loin d'être tout rose, le monde des pirates... Un jour, quasiment tout l'équipage s'est fait tué par des autres pirates, dont le capitaine en voulait à mon père. Ma mère est tombée dans mes bras et y est morte. J'ai vu mon père mourir d'une balle en plein cœur. Je les ai aussitôt vengés, tous. J'ai tué l'assassin de mon père. Tu marquas une pause, le regard vide et perdu, immobile. Au bout de quelques instants, tu repris. On s'est retrouvés sans capitaine, aux élections, j'ai été élu à l'unanimité alors que tous les survivants avaient passé le début de ma vie à se moquer de moi à cause de ma taille. J'avais 15-16 ans... Je ne leur ai jamais avoué, mais je n'arrivais pas à supporter toutes ces responsabilités ajoutées aux cauchemars. Tes doigts reprirent leur esquisse dans le sable. Et ajouté aux cauchemars, la conviction d'être suivi en permanence, que quelqu'un voulait me tuer moi aussi et allait le faire. Les tremblements. Les réveils en sursaut accompagnés d'envies de meurtre. Les hallucinations auditives, visuelles et... sensitives ? Les envies de meurtres soudaines. Ma meilleure amie m'a conseillé de quitter le navire, que si je restais, j'allais sombrer encore plus dans la folie, sans retour arrière possible. Je l'ai écouté... Et maintenant, tu t'en voulais de l'avoir laissée, elle te manquait énormément...

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers. Sam 8 Juil - 19:51
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 136 ♦ Rps : 16
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
C'était donc ça. Toute cette douleur que tu ressentais en lui, la raison pour laquelle il venait se poser ici à l'aube... Il était comme toi. Si jeune et si malmené par la vie. Tu n'imagines même pas ce qu'il a pu vivre. Ou plutôt si, tu l'imagines. Tu l'imagines même très bien. - Je suis née en Angleterre. Je ne suis pas une pirate moi, je suis une princesse de la famille royale. J'étais très heureuse avec mes parents. C'étaient les meilleurs parents de la terre entière. Et un jour, notre voiture a pris feu en plein milieu de Londres. J'avais six ans. J'ai survécut mais pas eux. Je suis devenue orpheline après ça. Je suis restée dans le coma pendant deux ans avant de pouvoir trouver la force et la volonté d'ouvrir les yeux et d'accepter le fait que je vais devoir vivre sans eux pour le restant de mes jours...

Ça fait longtemps que tu n'as pas raconté cette histoire. Et tu ne sais même pas pourquoi tu le fais en fait. Peut-être parce que tu te dis que ce serait important pour lui de savoir que tu comprenais ce qu'il vivait. Tu comprends. Vous êtes pareils. - Peu de personnes arrivent à comprendre ce que les gens comme nous vivons. Ce qu'on ressent quand on perd ses deux parents sous ses yeux sans rien pouvoir faire pour les sauver alors qu'en fait, on avait la capacité pour. Ce que c'est que de laisser notre vie, notre maison, notre environnement pour aller ailleurs, pour essayer de retrouver la paix de l'âme. Essayer de se pardonner de n'avoir rien pu faire pour les sauver... Tu ne sais pas si c'est possible d'y arriver un jour. Si tu pourras repenser à cette scène sans te reprocher sans relâche de n'avoir rien fait. Sans que ça te fasse aussi mal.

- Tu sais ce que je me dis ? Que la vie a été cruel envers nous. Mais que si on se laisse aller à la dépression, c'est comme si on la laissait gagner. Et je suis trop fière et trop orgueilleuse pour laisser cela se produire. Alors chaque matin quand je me lève, j'ouvre les petites boîtes dans ma tête et j'y fourre toute ma souffrance, ma colère, ma rancœur. Je souris et je me dis que je ne me laisserai jamais abattre. Je suis une princesse. Je suis une gagnante.  Tu devrais essayer, mon capitaine. Je te jure que ça marche... la majorité du temps ! tu finis en riant légèrement. Ça avait l'air facile dit comme ça, mais ça t'avait pris des années pour parvenir à l'intégrer. Et même encore aujourd'hui, certains matins, c'est juste impossible d'y arriver. Mais toi tu as une mission de vie. Tu es là pour sauver le monde. Et ça, c'est l'une des choses auxquelles tu t'accroches pour essayer de ne pas sombrer. - Alors, ce qui reste de ton navire est toujours en mer ? Et ta meilleure amie aussi ?
MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers. Dim 9 Juil - 11:33
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 149 ♦ Rps : 28
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Between water lovers

Elle raconta à son tour son histoire personnelle. Tu étais entre l’émerveillement d’avoir à tes côtés une vraie princesse, existant réellement, pas une princesse fictive, et la tristesse d’entendre à quel point Dieu avait été injustice avec elle aussi. Tu ne savais pas trop ce que voulais dire coma, mais tu supposas que c’était un problème de santé, ou un état de choc. Peut-être une conséquence de l’accident. Elle avait l’air de s’en vouloir énormément de ne rien avoir pu faire, semblait penser que si, elle aurait pu agir. Tu ne dois pas culpabiliser d’être la seule survivante. Même si tu dis que tu aurais pu faire quelque chose, tu ne peux pas en être sûre. Et n’oublie pas, tu viens de dire que tu avais six ans ? Tu crois vraiment qu’un enfant si jeune est en capacité de faire quoi que ce soit face à ce genre de drame ? Il n’a pas la maturité émotionnelle pour réussir à agir… son premier réflexe, c’est de paniquer, et en état de choc, il est incapable d’agir, mais ce n’est pas de sa faute… Tu n’as rien à te reprocher. Toi par exemple, tu ne te reprochais rien du tout. Tu savais que tu n’aurais rien pu faire. A cause de, justement, cet état de choc dans lequel tu étais. Tu revis la balle toucher et tuer ton père, tu sentis à nouveau ton coeur manquer d’imploser. Respirant profondément, tu chassas l’image de ton esprit. C’était tellement plus facile à faire à San Francisco. Ici, tu n’étais plus sur les lieux mêmes. Tu souris en l’entendant si remplie de positivisme. Et elle t’avait appelé “Mon Capitaine”. Ca faisait si longtemps que tu n’avais pas entendu ce titre qui était le tien. Jamais je ne me suis laissé aller à la dépression. Je suis Johan Li, fils du grand Guo Li, jamais je ne laisserai quiconque gagner contre moi. Ton outrecuidance avait au moins ça de bon pour les autres. L’abandon, c’était un mot qui ne figurait pas dans ton vocabulaire, hormis quand tu l’utilisais pour les autres. Ton sourire s’élargit encore plus lorsqu’elle parla de ta famille restée en mer. Savoir que quelqu’un s’intéressait à eux… ça te remplissait de joie, tu sentais presque l’endorphine se déverser dans ton corps. Oui ! Ils me manquent tous, je regrette d’avoir dû les quitter. Ceux qui ne sont pas morts, j’ai passé presque toute ma vie à leurs côtés. C’est loin d’être le même genre de bâtiment que dans les films, par contre. On n’est plus les pirates du 17ème siècle, même si j’aurais adoré. Et oui, elle aussi est encore là-bas, quelque part sur l’Océan Indien.

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers. Sam 22 Juil - 17:37
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui ♥
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 30/04/2017
♦ Posts : 136 ♦ Rps : 16
♦ Adresse : A l'IS. Ou, chez un ami ou chez un autre. Tu es la squatteuse par excellence.


Voir le profil de l'utilisateur
Tu ne dois pas culpabiliser. Tout le monde te dit ça. Tes oncles, Nyx, Lia, Siljie... Tout le monde te dit que tu ne dois pas culpabiliser. Mais comment ne pas ? Tu n'avais que six ans, tu n'étais même pas encore consciente de ta Nature, de tes pouvoirs. Tu ne savais même pas que la magie pouvait exister pour de vrai. Et pourtant, tu as pu te sauver toi. Tu aurais dû mourir dans cet accident aussi, comme tes parents. Mais on t'a retrouvé sur le bas-côté de la route, inconsciente. Tu t'es téléportée de cette voiture, sans même savoir comment. Tu as pu sauver ta peau. Alors oui, tu ne peux pas t'empêcher de te culpabiliser. Tu ne peux pas t'empêcher de te dire que tu aurais pu te téléporter avec eux. Si tu avais pu choisir, tu aurais même préféré les sauver eux plutôt que toi. Alors oui, tu culpabilises. Mais personne ne peut comprendre. Tu décides donc de ne pas prolonger le sujet.

Tu souris en le voyant sourire. Tu ne sais pas ce que tu as pu dire pour provoquer ça, mais ça te fait plaisir. Son visage s'illuminait et il semblait bien moins triste qu'il ne l'était tout à l'heure. Tu as bien fait de venir lui tenir compagnie, penses-tu, fière de toi. Tu éclates de rire en l'entendant s'approprier aussi bien ton conseil. Sa manière de le dire était si énergique et si sûr. Tu apprends quelque chose en passant, toi aussi. Il s'appelle Johan Li. - Enchantée, ô grand Johan Li ! Je me prosterne, ô grand Johan Li, tu te moques gentiment. Sa joie commençait à être contagieuse et tu commençais à te laisser-aller. - Ah bon ? Oh c'est trop dommage, moi qui pensais que tout était pareil que dans les films ! Comment vous vivez alors, c'est quoi la différence avec la version ciné, raconte ! Et comment ça, "quelque part sur l'Océan Indien" ? Tu dis ça comme si elle vivait dans la mer.. Non attends... Ne me dis pas qu'elle vit dans la mer ? Elle a une maison sous l'eau ??? Tes yeux brillaient carrément d'excitation. Tu sentais que ça lui faisait plaisir de te parler de sa vie passée mais au-delà de la politesse, tu étais vraiment fascinée par sa vie, tu voulais plein de détails. Ça te paraissait tellement surréaliste ! C'est pas tout le temps qu'on rencontre un vrai pirate en même temps.



HS: Vraiment déslée pour le retard
MessageSujet: Re: Weryan 水 Between water lovers.
Weryan 水 Between water lovers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Shark in the water
» Personnages tournant souvent dans le monde du Water Boy...
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||
» In the water, we can fly ♥ [PV: Zachary]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: San Francisco City :: Forest Hill :: Ocean Beach-
Sauter vers: