Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Oahra ∞ Be me...

MessageSujet: Oahra ∞ Be me... Lun 22 Mai - 3:28
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: viii ♥
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 22/05/2017
♦ Posts : 63 ♦ Rps : 7
♦ Adresse : Mission, dans un petit studio.



Voir le profil de l'utilisateur


Kallhan OC. Glushko

LOOKING FOR CELEINA !

NOM: ton père s'appelait Carlton, un nom typiquement américain. t'aurais pu t'appeler ainsi mais ta tante en a décidé autrement. alors, ton nom c'est Glushko, en l'honneur de ta mère.
PRÉNOMS: Kallhan Oarha Celeina, ce sont tes parents qui les avaient choisis. tu as toujours utilisé le deuxième parce que c'était le prénom de ta mère. tu aimes sa simplicité, sa consonance. c'est ton préféré. mais depuis quelques mois, c'est le premier que tu utilises. parce que tu ne te trouves plus digne d e porter le second.
ÂGE: tu as eu tes dix-huit ans, il y a eu quelques semaines. enfin majeure. une bonne chose. ou pas.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE: tu es née le trois mai mille neuf cent quatre-vingt dix-neuf à Odessa, en Ukraine. mais tu as emménagé à Los Angeles quand tu as eu un an.
NATIONALITÉ: tu es ukrainienne de par la naissance, mais tu es devenue américaine, très vite. tu te sens un peu les deux, alors quand on te demande, tu dis celui qui vient en premier.
ÉTUDES-MÉTIER: tu faisais des études de comptabilité et gestion. tu venais à peine de commencer mais tu as dû laisser tomber pour... raisons personnelles.
SITUATION FINANCIÈRE: plus pauvre que toi, il y en a pas. enfin... façon de parler. quoique... bref.
ORIENTATION SEXUELLE: tu as déjà embrassée une fille une fois ou deux. ce n'était pas désagréable. et même si tu aimes plutôt les hommes, on va d'abord bisexuelle. tu as toute la vie devant toi pour te fixer.
STATUT CIVIL: tu es célibataire. enceinte jusqu'aux dents, mais célibataire.

ft. Daria Sidorchuk
©cheps





Un masque, un simulacre...


Le pouce dans la bouche. En train de téter ton doigt. C'est ce que tu fais tout le temps. Quand on te voit, tu as l'air et le physique d'une fille candide. Mince, frêle, fragile. Une enfant. Souvent tu inspires une certaine tendresse, on a tout de suite envie de te protéger, de t'aimer. Pourtant, sous cette apparence d'ange, tu es un petit démon. Un tout petit. Même si au fond, tu es très gentille. Plutôt je-m'en-foutiste, tu ne prends jamais grand-chose au sérieux. Pour toi, tout est à prendre à la légère. Peu de gens comprennent qu'en réalité, c'est un échappatoire. Tu es un vrai casse-cou. Sans être entièrement rebelle et suicidaire, tu aimes t'exposer au danger, faire monter l'adrénaline, relever des défis tout aussi hard les uns que les autres. On ne vit qu'une fois. On dit souvent que tu es immature. Ce n'est pas totalement faux, tu l'accordes. Mais quand on sait l'enfer qu'a été ta vie, on peut bien te permettre de faire l'enfant quelques fois. Ou toutes les fois. Tu es têtue. Très têtue. Trop têtue. Orion dit toujours que tu es la personne la plus têtue qu'il est jamais connu. Tu ne changeras ce trait de caractère pour rien au monde. Même si parfois, il te met dans des situations bien pénibles. Mais tu n'es pas une orgueilleuse pour autant. Oh bien-sûr, tu as ton égo - un peu beaucoup légèrement sur-dimensionné - mais tu sais que le monde ne tourne pas autour de toi. Tu détestes ça d'ailleurs, être le centre de l'attention. Ça te fait rapidement perdre tes moyens. Tu bafouilles, tu rougis, tu rentres dans ta coquille et tu n'as qu'une envie: disparaître. Tu portes une attention particulière à la politesse et surtout au fait de reconnaître ses erreurs. Tu es toujours la première à t'excuser quand tu sais que tu es en tort. Alors, tu apprécies beaucoup quand on s'excuse auprès de toi après t'avoir fait du tort. Quelque soi ce qui se passe, quand la personne n'a pas fait ses excuses, tu n'arrives pas à oublier. Et oui, tu as la rancune tenace. Tu es plutôt débrouillarde comme fille. Tu as compris très tôt que tu ne pourras compter que sur toi-même pour t'en sortir alors tu as très vite mis la main à la pâte. Aujourd'hui, travailler ne te fait plus peur. Au contraire, quand tu n'as pas de job ou un truc  faire, ça te fait rapidement déprimer. Tu n'es pas du genre hyper sociable. Quand on te voit dans la rue, on a pas toujours envie de t'aborder. Tu as souvent le visage fermé, le regard distant. Ce n'est pas fait exprès. Pourtant, le premier contact passé, tu te révèles être très gentille, souriante, rieuse, bavarde, espiègle, taquine... C'est un masque. Que tu as si souvent porté qu'aujourd'hui, il se confond avec ta peau. Pourtant, cette fausse personnalité était nécessaire. Pour que les gens ne te posent pas trop de question indiscrètes, qu'ils ne cherchent pas à savoir ce que tu as. Que tu ne te fasses pas bouffer par tes souffrances. Feindre être une autre personne t'a aidé à tenir. T'aide à tenir. Tu es plutôt calme de nature. Quand tu as assez souri au monde, quand plus personne ne regarde, tu aimes bien de retrouver seule avec toi-même. Pensive. Parfois avec un bouquin que tu ne lis pas, mais que tu ouvres juste pour pouvoir te perdre dans tes secrets. Tu es plutôt maladroite, comme fille. Celle qui casse tout et qui cause des accidents saugrenues ? C'est toi. Tu n'as pas connu beaucoup d'amour dans ta vie. Il t'a été enlevé avant même que tu ne naisses. Depuis tu le cherches un peu partout, mais à chaque fois que tu penses l'avoir trouvé, il s'échappe. Tu as fini par te faire une raison. Tu n'es pas née pour être aimée, tout simplement. Et tu n'as pas envie d'imposer cette malédiction à ton enfant. A... cet enfant.

Louve, sans l'être.


づ Découverte et nature du don: Tu n'as encore rien découvert du tout. Tu ignores totalement ce que tu es. Tu as toujours eu une force et une endurance incroyables pour une petite chose aussi frêle que toi. Des sens sur-développés, surtout l'ouïe et l'odorat. Et puis, tu as toujours été super rapide aussi. Mais tu n'as jamais réellement fait attention à tous ces détails. Pour toi, tu es une Humaine tout ce qu'il y a de plus normale. Enfin, ta tante t'as toujours traité de monstre. Et tu n'as jamais autant pris la menace au sérieux que la dernière où, en te jetant de chez elle, elle t'a traité de chienne cannibale... T'es pas une chienne, t'es une louve. Loup-garou. Génétiquement "contaminée" lorsque ta mère a été attaqué par une meute, alors que tu étais encore dans son ventre. Tu es née comme ça. Mais tu ne sauras ta nature que lorsque tu auras brisé la malédiction qui retient cet animal en toi...  

づ Mécanisme de déclenchement et fonctionnement: Tu l'ignores encore, mais ta nature sommeille en toi. Tant que tu resteras clean, tu demeureras Humaine. Mais une fois que tu auras brisé la malédiction du loup, tu deviendras une Surnaturelle à cent pour cent. Cette malédiction consiste simplement à... mourir. Oui. Juste ça.

づ Inconvénients: Il faudrait déjà que tu saches ce que tu es avant d'en connaître les avantages et inconvénients, n'es-ce pas ? Ton ignorance te protège. Et même si le doute t'assomme, tu te sens quand même à l'abri. Ne repose pas trop sur tes lauriers. Ça pourrait te tomber dessus avec une violence que tu n'imagines même pas. Il faudrait quand même que tu saches, que tout ce qu'on raconte sur les loup-garous est vrai. Enfin... à certains détails près.

づ Maîtrise et Contrôle: Euh ? Une chose est sûre, il va te falloir de l'aide. Quand le moment sera venu, quelqu'un devra être là pour te guider. Tu ne pourras pas gérer toute seule, sinon. Tu deviendras dangereuse. Aussi bien pour toi-même que pour tes proches.

ma vie, mon histoire


づ Famille ? Tu ne sais pas vraiment si tu en as jamais eu un. Ce mot est censé représenter l'amour, le soutien, des racines, la promesse que quoi qu'il arrive, il y aura toujours quelqu'un vers qui se tourner, quelqu'un pour nous écouter, nous épauler, nous aider, nous défendre jusqu'à la mort... Famille ? Tu n'en as jamais eu. Ton père est mort alors que tu n'avais que trois mois, au chaud dans le ventre de ta maman. Il est partit en défendant son pays, parti en héros ils ont dit. Comme si ça soulageait en quoi que ce soit. Tu aurais aimé avoir un père lâche, mais vivant. Lui, il aurait pu s'occuper de toi quand ta mère est parti à son tour. Morte, à sept mois de grossesse. Avant même que tu ne viennes au monde. Tu as été sauvée in-extremis, grâce à une césarienne dont le médecin se souvient encore après dix-huit ans. Tu es restée à l'hôpital pendant dix semaines avant que tes tuteurs légaux ne puissent te récupérer. Ton oncle et ta tante. La sœur jumelle de ta mère. Celle qui a probablement le plus souffert de cette perte.

づ Enfance ? Ça avait plutôt bien commencé. Même s'ils n'avaient jamais voulu avoir un bébé, ils t'ont quand même accueillis à bras ouverts. Ils étaient des amours de parents. Ton oncle était totalement gaga de toi. Et même si la perte de sa sœur la faisait souffrir chaque jour un peu plus, ta tante était la mère la plus aimante et protectrice qui puisse exister, déversant sur toi tout ce qu'elle ressentait pour sa jumelle. Tu étais le centre de leur monde. Même n'étant pas immensément riches, ils faisaient en sorte que tu ne manques de rien. Ça aurait demeuré ainsi jusqu'à présent que tu aurais été l'enfant la plus heureuse du monde. Mais tout a basculé alors que tu n'avais qu'un an. L'enquête qui était menée sur la mort de ta mère a confirmé que cette dernière avait bien été victime de l'agression d'un animal. Un loup. Ou plutôt une meute de loup. - C'est une première. Aucun loup n'a jamais été enregistré dans la région. Et une meute se promène rarement dans les bois, si proche de la civilisation. C'est très... étrange, avait ajouté l'inspecteur chargé de l'enquête. Il n'aurait pas dû. C'est la phrase qui a fait basculer ta vie.

づ Humaine ? Ce n'est pas comme ça que ta tante t'aurait appelé. Froide, distante, méchante, depuis que vous êtes à San Francisco, elle ne t'a toujours traité comme si tu étais le mal personnifié. Jamais un sourire, jamais une parole, si ce n'est pour te hurler dessus ou te balancer des cruautés. Elle avait une manière de te dévisager comme si elle voulait sonder le fond de ton âme ou juste bondir sur toi et t'étriper. Tu n'as jamais compris. Jamais compris qu'en réalité, ta tante était convaincue que tu étais un monstre en hibernation qui jaillirait à n'importe quel moment. Pour avoir connue le monde des Surnaturels à travers un démon qui lui a fait vivre l'enfer durant des années, elle voue une haine féroce envers cette race, une haine que même le lien de sang qui vous lie ne parvenait pas à effacer. Elle a très vite compris que la mort de ta mère était dû à des loup-garous et pas à des loups normaux. Elle est persuadée que tu portes le gêne, qu'un de ses jours toi aussi tu finiras par te transformer en grosse bête poilue et sanguinaire. Un monstre. La seule raison pour laquelle elle ne t'avait pas encore foutue dehors, c'était ton oncle, qui lui, tenait à ce qu'ils vous gardent jusqu'à ta majorité au moins, afin qu'ils puissent continuer à vivre aisément de l'argent que tes parents t'avaient laissé. Alors, tu es restée là, sous les coups, les maltraitances, les injures, la froideur, le mépris. Plusieurs fois, tu as pensé te barrer. Plusieurs fois, il t'a manqué le courage...

づ Orion ? C'est ton jumeau. Ou presque. Vous seriez sortis du ventre de la même mère, vous n'auriez pas été aussi fusionnels. Pour avoir toujours cru que tu étais née pour souffrir, croiser sa route t'a soufflé l'espoir suffisant pour t'accrocher encore un peu à cette vie de merde. Rencontré en première année de lycée, il a été absolument tout pour toi à partir de ce moment là. Le rayon de soleil de tes jours, l'étoile de tes nuits, le rose de ta vie, l'unique raison pour laquelle tu as continué d'y croire, encore et encore. Il a été là pour toi à chaque crise, à chaque misère, à chaque fois où tu as eu besoin d'une épaule où pleurer où d'un souffre-fouleur sur lequel gueuler. Il ne t'a jamais lâché. A la fois famille, meilleur ami, protecteur, mentor. Si aujourd'hui, tu as encore le sourire, la bonne humeur, la pêche; si aujourd'hui tu peux encore être une jeune fille normale, capricieuse, casse-cou, délurée; si aujourd'hui tu peux intérioriser ta souffrance même quand tu es au fond du seau et continuer à sourire comme si tout allait bien, c'est grâce à Orion. Quand chez toi c'est devenue encore plus infernale parce que tu as commencé à grandir et que ton oncle a commencé à te regarder de manière bizarre, à te parler bizarrement, à te toucher à des endroits qu'il n'avait pas le droit de toucher, c'est dans le grenier de chez Orion que tu as vécu pendant deux semaines, à l'insu de tous. Il a écopé d'une lourde punition quand le mensonge a été découvert. Mais il a dit: - Si je t'épouse, personne ne nous empêchera de vivre dans ma chambre, si ? Il t'a fallu plusieurs mois pour lui enlever cette idée de la tête.  

づ Amour ? Même sur ce point, la vie ne t'a pas vraiment souri. Tu n'es jamais réellement tombée amoureuse. Du moins si... Une fois... Enfin, tu crois... C'est compliqué. Ça avait pourtant commencé simplement. Il bossait dans le même restaurant où tu étais payée une misère pour nettoyer et récurer. Une misère oui, mais tu avais besoin de cette misère pour quand tu pourras te barrer de chez tes tuteurs dans un an. Juste un an et tu auras ta liberté. Simplement le fait d'y penser te donnait des ailes et la motivation nécessaire. T'acceptait toute sorte de job, tant que ça pouvait te permettre de rajouter quelques dollars à ta tirelire que tu gardais précieusement chez Orion. T'en as fait un million de petits boulots, mais celui-là, tu ne l'oublieras jamais. Parce qu'il y eu lui. Trop beau, trop canon, trop parfait. Et surtout trop vieux aussi, mais c'était ça qui rendait le truc encore plus excitant à tes yeux. Tu lui as tourné autour, tu as tout fait pour qu'il te remarque. Et c'est enfin arrivé. A la question - Et, toi t'as quel âge ? T'as répondu vingt-et-un ans sans sourciller. T'en avais dix-sept mais était il obligé de le savoir ? Si tu lui avais dit, il ne t'aurait sûrement pas touché. Vous ne seriez pas sortis ensemble durant trois mois, vivant une idylle qui était parfaite à tes yeux. Si tu lui avais dit, tu n'aurais jamais connu ce bonheur qu'était d'être dans ses bras, d'être à lui, de pouvoir dire que t'es sa petite-amie. Et si tu ne lui avais pas dit, il ne t'aurait pas utilisé pour te laisser tomber ensuite comme une orange qu'on a pressé à fond et dont il ne reste plus que la peau qu'on jette au loin sans même regarder où il tombe. Tu as eu le cœur brisé en mille morceaux. Aujourd'hui encore, tu te demandes si ça en a valu le coup. Es-ce que tu regrettes ? Tu aurais dit oui sans sourciller, s'il n'y avait pas maintenant cette vie qui grandit en toi...

づ Enceinte ? Tu avais encore du mal à y croire, même après le vingt-quatrième test. Sidérée, paumée, dévastée, effrayée, en larmes. Tu t'écroules dans les bras de ton meilleur ami, au bord du gouffre, qui lui aussi pour une fois ne savait pas quoi dire pour t'empêcher de sombrer. Ça ne pouvait pas être pire. Absolument rien ne pouvait être pire. Donner la vie alors que toi-même tu n'en as pas une ? Avoir un enfant d'un mec qui t'a largué depuis trois mois et te considère comme morte ? Élever un être humain dans cet enfer qui est chez toi ? Le condamner à vivre les mêmes souffrances que t'as vécu alors qu'il a absolument pas demandé à naître ? Non. C'était hors-de-question. Avorter était un crime mais c'était la seule solution qui s'offrait à toi. Pour le bien de cet enfant. Sauf que voilà, tu as mis trop de temps avant de décider, avant d'avoir le courage d'aller à l'hôpital. La période était passée, tu ne pouvais plus faire marche arrière. D'une manière ou d'une autre, il va falloir que tu mettes au monde ce bébé. Quand elle l'a appris, ta tante t'a battu au point où il a fallu repartir à l'hôpital s'assurer que le fœtus était toujours dans ton ventre. Elle aurait pu faire sa volonté qu'elle t'aurait avorté de ses propres mains avant de te foutre dehors. De toutes les façons, il ne restait plus grand chose de l'héritage de tes parents. Ce n'était plus ça qui allait les pousser à te garder. Tu n'as jamais su d'ailleurs pourquoi ils ont voulu te garder. Et tu ne pouvais même pas dire "dieu merci" parce que c'était devenue encore pire qu'avant. Tu vivais maintenant littéralement dans une prison, les quatre murs de ta chambre - qui entre-temps a été déménagée au sous-sol - sont les seules choses que tu aies vu pendant plus de six mois. Tu es restée là, enfermée comme prisonnière, le seul crime que tu aies commis étant d'être tombée enceinte à dix-sept ans et d'avoir "jeté la honte sur leur famille". Famille...

づ San Francisco ? - Oui, Orion. C'est la seule solution. Je n'y arriverai jamais toute seule et... J'ai besoin de tenter cette dernière chance. Il faut que j'essaie, ne serait-ce que pour ce bébé. Tu comprends ? Non, il ne comprend pas. Il n'est pas d'accord. Pas du tout d'accord que tu te retrouves toute seule dans une ville où tu ne connais personne à part un connard qui t'a mis enceinte et t'a abandonné. Bon, ce n'était pas exactement comme ça que les choses s'étaient passées mais bon... Il ne comprend pas, mais il sait qu'il ne peut pas t'en empêcher. Tu es super têtue quand tu t'y mets. Et tu as décidé qu'il était grand temps que Lay sache qu'il y a un enfant quelque part dans le monde qui aura le droit de l'appeler papa quand il sera né. Ok, tu n'as jamais voulu qu'il le sache en fait. Si tu n'avais pas vraiment besoin d'un soutient financier, tu ne serais pas là, prête à frapper à sa porte. Tu as peur. Peur qu'il se défile. Qu'il t'abandonne encore une fois. Qu'il rejette son enfant. Qu'il n'en ait rien à foutre de vous deux. Tu espères que quelque part vit le charmant jeune homme dont tu es tombée amoureuse, celui qui t'a fait rêvé pendant plusieurs mois. Qu'il saura se montrer compréhensif envers ta situation. Et surtout, surtout... qu'il saura t'expliquer pourquoi on dit que l'enfant que tu portes a la capacité de se changer en animal sauvage...  

Texte ici

Derrière l'écran

PRÉNOM/PSEUDO: Votre réponse ici
ÂGE RÉEL: Votre réponse ici
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU BYW: Votre réponse ici
SCHIZOPHRÈNE ? Si oui, votre (vos) autre(s) compte(s)
UN MOT DE FIN ? Votre réponse ici

Recensez-vous


Code:
<ma>づ</ma> nom de la célébrité ♦ [url=lien vers le profil]nom du personnage[/url]

Code:
<ma>づ</ma> métier ♦ [url=lien vers le profil]nom du personnage[/url]

Code:
<ma>づ</ma> pouvoir ♦ [url=lien vers le profil]nom du personnage[/url]
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me... Lun 22 Mai - 3:31
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 13/05/2017
♦ Posts : 34 ♦ Rps : 9

Voir le profil de l'utilisateur
J'aime trop ton pseudo *-*
Amuse-toi bien avec cette nouvelle louloute
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me... Lun 22 Mai - 3:35
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 2/5
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 11/03/2017
♦ Posts : 1883 ♦ Rps : 55
♦ Adresse : Marina District



Voir le profil de l'utilisateur http://by-your-way.forumactif.com
Merciiii mon amour
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me... Lun 22 Mai - 3:58
En ligne
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 2/5
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Admin ♦ L'obsédée de service
♦ Byw depuis le : 12/03/2017
♦ Posts : 284 ♦ Rps : 24
♦ Adresse : Petite maison mitoyenne à Forest Hill. Un endroit chaleureux, vivant (surtout depuis la naissance de votre fille) et décoré avec goût (faut dire que Jules a toujours eu de super goûts)


You're my soulmate,
My flashlight in the dark
The star of my life ...


And I can die if it means that you are alive


My new world, my new star. Nyssa Eowyn Montrose-Coyle, I love you to infinity and beyond

Voir le profil de l'utilisateur
Félicitation tu es validé(e) !
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn namour


Tu entres officiellement dans le monde de By Your Way où tout est possible (ou presque)

Maintenant que cette étape est terminée, je t'invite à faire quelques démarches afin d'installer ton personnage sur le forum et te permettre de venir t'amuser avec nous J'en profite pour te rappeler de remplir ton profil et de générer ta feuille de feuille de personnage, qu'on puisse connaître tout (ou presque) de toi en un coup d'œil ;)

Tout d'abord tu peux commencer par créer ta fiche de lien par ici, et aussi faire un listing de tes rps, par ici. Je te propose également si tu as l'âme d'un joueur de te faire un sujet de Cap ou pas Cap, juste ici afin d'encore plus pimenter tes aventures !

Une fois que tu as fait tout ça, si tu as besoin de ramener ta famille, ton meilleur pote ou ton âme sœur, tu peux poster ta petite recherche par ici.

Pour étoffer la vie sociale de ton perso, il y a aussi une section réseaux sociaux : facebook, twitter et compagnie se trouvent

Et parce qu'on a toutes et tous des âmes d'enfants, tu pourras continuer (ou commencer si tu ne l'avais pas déjà fait) de t'amuser et décompresser par

Et si jamais tu as le moindre problème, notre équipe de charme et de choc est à ta disposition pleine et entière

J'espère que tu vas te plaire sur BYW, plein de love sur toi
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me... Lun 22 Mai - 4:01
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: viii ♥
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 22/05/2017
♦ Posts : 63 ♦ Rps : 7
♦ Adresse : Mission, dans un petit studio.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me... Lun 22 Mai - 10:31
Invité
Elle va jamais s'arrêter
Re, t'es magnifique
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me... Lun 22 Mai - 11:08
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui *_*
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 11/05/2017
♦ Posts : 157 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : Appartement en sous-sol à Mission District


Voir le profil de l'utilisateur
Re-bienvenue avec ta belle louloute sweetie
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me... Mar 23 Mai - 0:02
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: viii ♥
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 22/05/2017
♦ Posts : 63 ♦ Rps : 7
♦ Adresse : Mission, dans un petit studio.



Voir le profil de l'utilisateur
Merci mes chérinettes

Et na, jamais je ne m'arrêterai, il y en a déjà un autre au four
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me... Mar 23 Mai - 9:36
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: ouiiii :hihi:
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 17/05/2017
♦ Posts : 198 ♦ Rps : 2
♦ Adresse : Forest Hill.


Voir le profil de l'utilisateur
Mets toi à jour avant
MessageSujet: Re: Oahra ∞ Be me...
Oahra ∞ Be me...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: About the Identites :: Introducing Myself :: Fiches validées-
Sauter vers: