Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Karhan • Love me right

MessageSujet: Karhan • Love me right Dim 28 Mai - 12:07
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 84 ♦ Rps : 8
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Love me right

Je n'avais plus d'argent, encore une fois. Voilà ce que c'était d'emporter des petites sommes à chaque fois. J'allais devoir retourner chez Karolan. Et si par malheur il était là en même temps que moi, il allait encore me faire la morale sur je ne sais quoi. Comme si moi, Johan Guo Li, fils du grand Guo Li, ne savait pas comment je devais me comporter. N'importe quoi. D'après mes observations, le vendredi, à quatorze heures, il n'y avait personne chez lui. Ni lui, ni son frère. Il n'y avait personne jusqu'à dix neuf heures, heure où Édouard rentrait du travail. J'allais pouvoir squatter toute l'après-midi. Que demander de plus ? Arrivé devant la porte d'entrée, je sortis le double que j'avais fait dans son dos. Si moi j'étais incapable de me débrouiller seul, je ne comprenais plus rien. Une fois rentré, je retirais mes baskets et jetai mon sweat vert sur le canapé. Je partis vers la salle de bain me passer de l'eau sur le visage. L'eau douce était quand même plus agréable que l'eau salée. Ça piquait moins les yeux. Je partis ensuite fouiller les placards à la recherche d'un truc à manger. C'était impossible de mourir de faim ici, ma parole ! Il réussissait vraiment à manger autant ?? Pourtant, il était hyper fin. Et sexy... Qu'est-ce que je venais de penser, là ? Je délire complètement J'attrapai un paquet de cookies, que je finis. Maintenant, j'avais soif. Je commençai à chercher une bouteille. Je tombai sur du rhum. Du rhum ! Ça faisait un siècle que j'en avais pas bu ! Je saisis la bouteille, un verre, et m'en versai un, appréciant ce délicieux goût. Je n'en n'avais jamais bu de si bon. Ni de si fort. J'avais l'habitude de boire, mais je me sentais déjà légèrement enivré. Barf, j'ai largement le temps de dessoûler. J'entendis la porte s'ouvrir. Merde, j'avais oublié de refermer à clé. Une minute, des intrus ne pouvaient pas entrer, la porte de l'immeuble était sécurisée. Ça voudrait dire que... Une voix familière parvint à mes oreilles. Karolan. Le plus discrètement possible, je me planquai entre deux meubles de la cuisine, la bouteille dans mes mains, dans l'espoir de passer inaperçu. Parfois, j'aimais mon mètre cinquante-quatre.

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right Lun 29 Mai - 5:07
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 261 ♦ Rps : 30
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Tu insères ta clé dans la serrure de ton appart, notifiant immédiatement qu'il n'était pas fermé. Qu'il n'était plus fermé. Tu es sortit le dernier aujourd'hui, après Az et Riley et normalement, aucun d'eux ne serait rentré avant toi. Et même si c'était le cas, aucun ne s'égarerait à laisser la porte ouverte, sachant combien tu détestes ça. Naïa était pas au pays... Tu as fait le tour. Tu ne vois vraiment pas qui aurait pu pénétrer dans ton antre. Sortant discrètement ton arme sans laquelle tu ne mets jamais le pied dehors, tu sors aussi ton téléphone, faisant semblant d'être en plein appel alors que tu pénétrais dans l'appart, tous tes sens de tueur en éveil. Tu prends bien soin de fermer la porte à clé derrière, tout en te lançant dans une conversation assez forte pour que n'importe qui dans n'importe quel endroit à l'intérieur puisse entendre. S'il y a quelqu'un chez toi, tu veux qu'il sache que tu es rentré. Et que tu vas lui faire la peau. Tu notes les baskets à l'entrée, étonné. Inspectant les moindres détails qui ont changé, tu t'avances vers le salon, notifiant soudain la présence d'un sweat dans ton canapé. C'est que l'invité prend ses aises, ma parole. Tu prends le vêtement, le renifle avant de lever des yeux agacés au ciel. Évidemment. Comment n'y as-tu pas pensé. Tu balances le sweat dans le canapé avant de faire un tour de la pièce, étrangement silencieux. Tu réfléchis deux secondes. Cuisine. Tu n'as même pas besoin de chercher avant de savoir où il s'est planqué. Tu es chez toi, tu connais cet appart comme ta poche. Et tu es un tueur. Comment se cacher rapidement, c'est l'une des premières leçons que tu as apprise dans ton métier. Et lui c'était juste contenter de se faufiler dans la première planque qui s'offrait à lui, alors... Tu prends le verre de rhum sur le plan de travail, boit la dernière gorgée, avant de tendre la main vers le petit homme qui se planquait laborieusement entre tes deux placards, convaincu dur comme fer que tu ne le verras pas. - Passes moi la bouteille, froussard, dis-tu, sans même t'abaisser pour voir s'il était vraiment là. Tu le sais qu'il y est. Et si tu étais de meilleur humeur, tu regarderais sûrement, ne serait-ce que pour te moquer de sa position. Mais ce n'est pas le cas, alors tu passes ton tour. Te versant une bonne lampée de rhum que tu finis d'un trait, tu décides finalement que le verre ne sera pas nécessaire et tu sors de la cuisine avec la bouteille, sans même lui accorder un seul regard, à ton invité surprise. - T'es encore venu dévaliser mon frigo ? Tu sais que t'es libre de venir ici sans agir comme un pathétique voleur ? Tu ne comprends pas cette tendance qu'il a à te fuir alors que tu lui as rien fait du tout. A part l'épargner de la mort.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right Mar 30 Mai - 12:59
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 84 ♦ Rps : 8
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Love me right

Je l'entendais s'approcher de plus en plus, jusqu'à arriver dans la cuisine, mais je savais que j'allais lui être invisible. Je savais très bien comment être hors de vue des gens, j'avais eu l'habitude de le faire, depuis le temps. C'était d'ailleurs bien pratique de pouvoir me planquer dans un placard près de là où le capitaine naviguait. Il suffisait ensuite d'attendre qu'il se pense en sécurité pour en jaillir et le tuer d'un coup de couteau bien placé. C'était le bon vieux temps. Il termina MON verre et tendit la main vers moi. Passes moi la bouteille, froussard. Hein ? Comment il avait pu me voir sans regarder ? C'était un méta ou quoi ? Je grimaçai de déception avant de lui tendre la bouteille. Il se versa un verre, puis repartis dans le salon. Non sans mal, je m'extirpai hors de ma cachette. T'es encore venu dévaliser mon frigo ? Tu sais que t'es libre de venir ici sans agir comme un pathétique voleur ? Je levai les yeux au ciel, vexé. Pfeuh. RIEN n'est pathétique chez moi, sache-le. J'étais bien trop parfait pour que ce soit le cas. Juste pour l'ennuyer encore plus, je partis ouvrir le frigo, en sortis une bouteille remplie d'un liquide au nom, Dr Pepper, m'étant inconnu, j'attrapai un verre et partis le rejoindre dans le salon. Je me laissai tomber sur le canapé, remplis mon verre, et le bus d'une traite. Ou presque. Dès que je réalisai que j'avais eu la malchance de tomber sur un truc pétillant, je grimaçai, mais genre, vraiment. Je devais avoir l'air complètement ridicule, vu la tête que je devais tirer. Mais ça va pas d'avoir des trucs pétillants chez toi ? Tu sais bien que je déteste ça ! Tiens, donne-moi ça, ordonnai-je en lui prenant la bouteille des mains. J'en bus une gorgée directement à la bouteille. Ah, ça au moins, c'était meilleur ! Je la lui redonnai, son rhum était trop fort, vu ma taille et mon poids, si j'en rebuvais, j'allais finir complètement saoul.

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right Mar 30 Mai - 20:16
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 261 ♦ Rps : 30
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Love me right

C'est ça, ouais. Tu vas t'installer dans ton canapé sans lui accorder plus d'attention. Si seulement tu savais qu'il serait là, tu te serais directement dirigé dans ta chambre. T'es pas vraiment dans le bon vibe pour socialiser. Ce qui tombe bien par contre, c'est l'alcool qui tombait vraiment à pic. Rien de tel que se bourrer la gueule pour oublier ses soucis. T'en as déjà avalé plusieurs bonnes gorgées de ta bouteille avant que Han avec quelque chose qui à coup sûr va te mourir de rire. Tu le regardes se verser le verre, pas du tout tenté de le prévenir. Quoi, il est venu dévaliser, non ? Qu'il le fasse. Quand il vide le verre pour ensuite tirer une tronche de canard laqué, tu éclates de rire, sans pouvoir t'en empêcher. Tu te marres au moins une trentaine de secondes, incapable de t'arrêter. - Ça t'apprendra à boire sans goûter, idiot, balances-tu en reprenant ton souffle. Le rhum passe de ta main à la sienne pour te revenir. Tu continues d'en boire, alors que tu commences déjà à te sentir groggy. Faudrait peut-être arrêter... Mais non, encore un peu. - T'en veux encore ? demandes-tu en tendant la bouteille. - Ah mais non, te rétractes-tu ensuite. - T'es qu'un bébé. Un bébé ça boit pas. T'as même pas encore l'âge de l'alcool, techniquement. Tu te moques ouvertement parce que tu sais qu'il va encore s'enflammer. Et tu adores quand il fait son outré, ça lui donne un air encore plus sexy... Mais non, c'est pas un crime de trouver un autre mec sexy. Ton frère aurait dit ça, ça aurait été suspect mais toi, toi t'es mille pourcent hétéro. T'as une femme pour le prouver. Enfin... t'avais. Tu bois encore une bonne gorgée. Ça commençait à bien faire.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right Mar 30 Mai - 23:26
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 84 ♦ Rps : 8
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Love me right

Non mais, il allait arrêter de rire cet idiot ? Continue et je te tue ! Mais c'est pas vrai, il continuait ! Je le regardais yeux exorbités. Comment osait-il rire ainsi de la pure merveille que j'étais ? Il allait le regretter ! Enfin, il finit par se calmer. Encore heureux, une seconde de plus et je sortais mes couteaux. Ça t'apprendra à boire sans goûter, idiot. QUOI ? J'avais bien entendu ? Je lui arrachai la bouteille des mains pour faire passer cette sensation de bulles que j'avais encore en bouche. Pourquoi tu m'as pas prévenu, hein ? Ou plutôt, la vraie question, c'est comment oses-tu avoir ce genre de chose chez toi ?, interrogeai-je en le fusillant du regard, menton relevé, pour paraître plus imposant. Je lui tendis la bouteille pour qu'il la récupère. Je pensais qu'il allait la reposer, mais non. Il commença pas à avoir un peu beaucoup bu, là ? Même mon père, qui avait une toute autre carrure que Karolan, ne buvait pas autant en une fois. Barf, c'était pas mon problème mais le sien. Mais je préférerais éviter qu'il boive trop. Pourquoi ? Euh bah... parce que s'il lui arrive quelque chose, j'ai nul part où continuer de voler, pardi ! T'en veux encore ? Exact, donne-la moi. Aussitôt, il éloigna la bouteille. Ah mais non. T'es qu'un bébé. Un bébé ça boit pas. T'as même pas encore l'âge de l'alcool, techniquement. Oh, ça, il allait le regretter ! Qu'est-ce que t'as osé dire ??, criai-je en me jetant sur lui. Ma première goutte d'alcool, c'était à mes quatre ans, donc j'ai largement l'âge !, ajoutai-je en me rapprochant de lui pour paraître plus menaçant. Nos fronts se frôlèrent, un frisson parcourut mon dos. L'espace d'un instant, mon regard se posa malencontreusement sur ses lèvres. Sitôt que je le remarquai, je le fixai à nouveau droit dans les yeux, tentant d'être impressionnant.

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right Sam 3 Juin - 16:20
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 261 ♦ Rps : 30
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Love me right

Tu commençais à être genre vraiment out. C'est le problème de toujours acheter des trucs de bonne qualité, ils t'assomment sans que tu ne les vois venir. Tu regardes ce qui reste de la bouteille pendant que Han continues de faire son mâle blessé. Oulala, vous avez largement dépassé la moitié. Bon... autant le finir dans ce cas. T'allais mettre ton plan à exécution quand ton acolyte se jette sur toi. Tu éclates de rire, ta peau trop douce et trop sensible commençant à ressentir des sensations de chatouille. Tu ris tellement que tu n'en peux plus, le suppliant de te lâcher. Han est bien le seul de tes protégés avec qui tu te laisses autant aller. Tu l'aimes bien, lui et son air supérieur qui pourtant n'intimide personne. Vous avez beaucoup de points en communs et c'est peut-être pour ça que tu l'apprécies autant. Mais lui il t'aime pas des masses, il a tendance à te fuir plutôt, cherchant toujours un prétexte pour t'éviter. Comme t'en as rien à foutre, tu le laisses vivre sa vie. De toutes les façons, tu as déjà assez de problèmes dans ta vie et assez de personnes sur lesquelles veiller. - Han, lâche-moi, lâche-moi, pitié, fais-tu toujours aussi mort de rire alors qu'il fait mine de t'étrangler. Il s'arrête soudain un moment et tu vois ce regard là qu'il pose sur tes lèvres avant de revenir plonger ses magnifiques yeux dans les tiens. Tu le vois sans le voir, trop groggy pour être sûr de quoi que ce soit. Tu profites juste de cet instant pour la balancer dans le canapé et te mettre sur lui, bloquant ses mains. - Tu parles, tu râles, mais tu n'sais rien faire. En moins de trente secondes, je t'ai tué et on t'a déjà oublié, dis-tu sur un ton moqueur. Ton visage était dangereusement proche du sien. - Tu vas faire quoi maintenant, hum ? tu le provoques encore, presque en murmurant. Tes lèvres parlaient, mais tes yeux étaient braqués aux siens. C'est la première chose que t'as remarqué quand tu l'as vu pour la première fois. Il a des yeux incroyables. Et là tout de suite en les regardant, tu as juste envie de l'emb... Hein ? Bon, t'as peut-être un peu trop forcé sur l'alcool, au final.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right Sam 3 Juin - 18:30
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 84 ♦ Rps : 8
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Love me right

Ah oui, c'était vrai, il avait la peau sensible. Maintenant qu'il commençait à crier, tu commençais à t'en souvenir. Il te suppliait de le lâcher. Cours toujours !, lui lanças-tu en t'affalant encore plus sur lui. Il faisait un coussin parfait. Faudrait l'empailler à sa mort, pour en faire un vrai coussin. Ouais mais nan, c'était l'alcool qui commençait à te faire délirer. Quoique. Tu commenças à avancer ton avant-bras sur sa gorge pour commencer à l'étrangler, pour avoir ton coussin. Ton regard se perdit sur les lèvres. En même temps, vous aviez rarement été si proches, et encore une fois, tu n'y étais pour rien. C'était la faute de l'alcool. T'avais comme l'impression que cette excuse allait te servir à de nombreuses reprises, aujourd'hui. Enfin, pour toi, c'était la vérité et non une excuse, mais ça, c'était qu'un détail. Sans avoir le temps de comprendre ce qu'il t'arrivait, tu te retrouvas en position de faiblesse. Tu parles, tu râles, mais tu n'sais rien faire. En moins de trente secondes, je t'ai tué et on t'a déjà oublié. Tu le fusillas du regard, mais en fait, c'était un peu raté, ça ne ressemblait pas à grand chose. Pourtant, il avait osé te faire perdre ta position de force et en plus, il racontait des totales inepties à ton sujet. Ouais mais bon, il avait pas tort, il n'y avait pas énormément de gens à San Francisco qui se souviendrait longtemps de toi, hormis Seirina. De toutes façons, ce n'était pas le sujet, il racontait n'importe quoi. Comme si que toi, tu pourrais te faire tuer en trente secondes. Tu commenças à essayer de te dégager de lui, au moins tes mains. C'était beaucoup moins facile que prévu. Pourtant, le corps à corps, tu connaissais. Tu vas faire quoi maintenant, hum ? Il s'était encore rapproché. Il était à maximum un millimètre de toi et sentait sûrement les battements de ton cœur s'accélérer. La sensation de sa voix sur tes oreilles te faisait frissonner. À ton tour tu te perdis dans ses yeux. Pendant plusieurs minutes. Avant de te souvenir qu'il fallait que tu trouves un moyen de te libérer. Tu profitas à ton tour d'un moment d'inattention pour dégager tes mains de son emprise, puis tu le poussas et te redressai, assis face à lui. Maintenant, je te montre que JE sais me défendre dans toutes les circonstance, parce que... Parce que t'es le meilleur, on sait. En attendant, tu t'étais à nouveau perdu dans la contemplation de ses lèvres qui te narguaient depuis tout à l'heure, au point de ne pas en finir ta phrase. L'alcool commençait à te monter au cerveau et à te désinhiber. Ça faisait des semaines qu'au fond de toi, tu sentais cette envie à chaque fois que tu le voyais. Tu tentais de te redresser encore un peu pour arriver à sa hauteur, mais rien à faire, tu étais trop petit. Tant pis. À la place, tu te jetas sur lui et commença à l'embrasser. Tu avais trop attendu avant d'enfin pouvoir le faire, fallait bien finir par être raisonnable .

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right Mer 7 Juin - 17:49
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 261 ♦ Rps : 30
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Love me right

Erreur immense de t'être perdu dans son regard, tu le sais. Tu n'aurais pas dû. Mais c'était un peu beaucoup trop plus fort que toi. Et même quand il profite de ça pour se dégager et se relever, t'es pas parvenu à descendre totalement de ton petit nuage. A cesser de le regarder... comme ça. T'entends à peine ce qu'il raconte, tellement tu es perdu dans ta contemplation. Alcool. Peut-être. Mais c'est pas normal quand même. Ça commençait à devenir légèrement inquiétant. Homme ne regarde pas homme en pensant à des trucs pareils, à moins que homme soit gay ou bi, ce que tu n'es définitivement pas. N'empêche que... N'empêche que quand il fond dur toi pour t'embrasser, ton premier réflexe n'est pas de le repousser. Bien au contraire. Tu as répondu à son baiser quelques fractions de secondes. Sans trop savoir pourquoi. Sans vraiment chercher à comprendre. Tu as trouvé ça tellement logique et naturel. Enfin, logique et naturel du point de vue d'un mec saoul. A moitié. Aux trois quarts. Saoul. Ses lèvres sont d'une douceur exquise. Depuis le temps que tu rêves de les goûter... Ah donc tu rêvais de les goûter ? On va de découverte en découverte ce soir, tiens. Tu l'embrasses encore quelques secondes. C'est qu'il embrasse super bien pour un barbare de la mer. Par réflexe, tes mains s'égarent sous son t-shirt pour parcourir ses abdos. Ses abdos. Abdos. C'est à ce moment là que la sonnette fait ding dans ta tête. C'est pas une femme. Tu écarquilles les yeux, te rendant soudain compte de la bizarrerie de la situation. Saisissant ses épaules, tu le repousses en arrière. - Je sais que je suis le plus canon de nous deux mais ce n'est pas moi le gay. Va voir Edouard si t'as envie d'une romance. Tu blagues ? Oui, tu blagues. Le temps de retrouver tes esprits, il faut bien que tu balances quelque chose. Mais ça ne marche pas, tu n'arrives pas à te retrouver. Tout ce à quoi tu penses c'est l'embrasser encore. Et beaucoup plus que pour quelques secondes. Tu te tâtes le front pour voir si t'as pas de température. Tu dois avoir de la fièvre ou t'as attrapé une maladie légendaire comme la variole. Ou la peste. Parce que même l'alcool n'excuse pas que tu délires à ce point. Que tu tendes la main pour dégager légèrement son front de sa frange. Que tu descendes passer doucement ton pouce sur sa lèvre inférieure. Et encore moins que tu l'attires vers toi pour le deuxième baiser de la soirée, aussi naturellement que s'il fut s'agit de ton petit ami depuis des années. Osekour. J'ai un problème.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right Lun 19 Juin - 11:07
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: non T__T
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛
Modo ♦ Le psycho par excellence
♦ Byw depuis le : 08/05/2017
♦ Posts : 84 ♦ Rps : 8
♦ Adresse : chat errant.


Voir le profil de l'utilisateur

Love me right

Il t'embrassa lui aussi. En même temps, personne ne peut te résister, t'es trop parfait. Ou alors, c'est juste l'alcool. Ça, c'est ce que tu diras quand tu auras retrouvé toute ta tête. Tu frissonnas en sentant la douceur de ses mains sur ton ventre. Et d'un coup, tout s'arrête, tu tombas dos sur le canapé. Je sais que je suis le plus canon de nous deux mais ce n'est pas moi le gay. Va voir Edouard si t'as envie d'une romance. Tu éclatas de rire, sans trop savoir pourquoi. Peut-être son assurance. Tu rêves, c'est moi. Quelle question. En plus, les gens disent que tout ce qui est petit est mignon. Donc voilà, c'est toi qui a raison, point. Non mais. Il est bizarre, lui. Et en plus, Édouard ? Sérieusement ? Jamais de la vie. Il ressemble peut-être à Karolan comme deux gouttes d'eau, mais ça s'arrêtait là. Il se rapprocha de toi, passa sa main dans ta frange, frôlant ta peau. Il la passa sur ta lèvre, avant de te ramener vers lui pour t'embrasser à nouveau. Ouais. L'alcool, ça rend vraiment le comportement inexplicable. Pourtant il avait dû boire autant que toi, et était beaucoup plus grand. Bah, t'allais pas t'en plaindre. Tu lui rendais son baiser avec passion, passant tes mains sur son dos, sous son t-shirt. Sans chercher à comprendre, surtout pas.

Codage par Libella sur Graphiorum

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Homme libre, toujours tu chériras la mer
J'irai z'aux quatre vents Foutre un peu le boxon Jamais les océans N'oublieront mon prénom Dès que le vent soufflera je repartira Dès que les vents tourneront nous nous en allerons C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a pris Au dépourvu, tant pis
MessageSujet: Re: Karhan • Love me right
Karhan • Love me right
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: San Francisco City :: Forest Hill :: Les logements-
Sauter vers: