Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

It's gonna be fun + Hadley

MessageSujet: It's gonna be fun + Hadley Ven 2 Juin - 1:09
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 2/3
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 12/05/2017
♦ Posts : 56 ♦ Rps : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Je trouvais ça toujours aussi étrange d'aller bosser alors que Sasha semblait me faire la gueule. Pour le moment je laissais passer. Parce que je savais que la mort de Tavis, la disparition d'Ivy, c'était un sacré coup dur. Autant pour moi, mais surtout pour elle. Puis j'avais un peu d'autre problème à géré en parallèle avec ces histoires de lycanthropie. Alors pour le moment, ce n'était peut-être pas plus mal ainsi. Et quand j'aurais arrangé les choses avec mes métamorphoses intempestives et la meute, je pourrais sans doute mieux m'occuper de ma meilleure amie et l'aider à s'en sortir. Pour le moment, elle se contentait de rejeter tout le monde et c'était loin d'être super agréable. Surtout quand on vit ensemble, mais je devais m'en contenter. Il n'empêche que ça me démangeais d'aller lui parler à chaque fois que je ne la croisais à l'appartement.

En attendant, nous n'allions pas nous arrêter de vivre non plus et si on voulait manger, il fallait bien bosser. Il avait donc été hors de question qu'on ferme le salon, même si il nous manquait du staff. D'ailleurs, nous avions bien été obligé de nous faire une raison et d'embaucher de nouvelles personnes. A commencé par un nouveau tatoueur et qu'une personne pour la gestion, l'accueil, la compta. Bref, tout ces trucs qui prenaient plein de temps et de paperasse. D'ailleurs c'était aujourd'hui qu'elle devait commencer, la petite… Hadley ? Si je me rappelais bien, il s'agissait là de son prénom. J'avais hâte de la rencontrer. J'aimais bien faire de nouvelle rencontre et du peu que j'en avais vu, elle avait l'air d'être une gosse adorable. Enfin ce n'était pas vraiment une gosse, elle avait quand même vingt-deux ans, mais c'était toujours dix années de moins que moi, alors je pouvais bien me permettre de dire ça non ?

J'étais arrivé très en avance ce matin. Il faut dire que j'étais du genre à toujours arriver bien avant de commencer. Cela me permettait d'avoir un peu de temps pour organiser ma salle, passer tout ce dont j'avais besoin en revu, nettoyer aussi mes outils une première fois et surtout regarder un peu ma liste de rendez-vous. Bon, en générale, elle n'était pas à déborder non plus. C'était, me semble-t-il, plus calme d'être perceur que tatoueur. Tout du moins, mes rendez-vous ne prenaient pas autant de temps que les leurs. Sans grande surprise, le salon était vide à mon arrivée. Je ne me fis pas trop de soucis et entamai ma petite routine matinale. Je me doutais bien que les autres n'arriveraient pas avant quelques minutes encore. Puis j'aimais bien tout ce calme, c'était reposant. Quoique, le salon était tout de même toujours assez calme. Mais c'était sans compter sur ma présence. Oui, j'aimais bien embêter mes collègues et alors ?

En parlant de ça, j'entendis une première personne passer la porte. Je fini ce que j'étais en train de faire, pour aller voir de qui il s'agissait. Ben quoi ? Je n'allais pas jouer les mal-poli en ignorant totalement la personne arrivée et ne pas daigner aller lui dire bonjour. En sortant de ma salle, je repérais une tête brune que j'identifiais immédiatement comme la nouvelle. Je ne pu m'empêcher de sourire.

- Bien le bonjour… Hadley, c'est ça ? Tu devais commencer aujourd'hui, je me trompe ?

Ca faisait beaucoup de doute dans une seule phrase. Mais allez me demander de réfléchir avant de parler tient. Puis allez me demander de bien me tenir aussi. Je m'approchais de la nouvelle sans hésitation pour la serrer un bref instant dans mes bras et reprendre joyeusement :

- Je suis Aikel, le perceur… Je sais pas si tu t'en souviens… On se souvient jamais du perceur, je trouve ça assez triste.

C'est vrai que les tatoueurs avaient souvent un « nom » dans le métier, parce qu'ils dessinaient, ils avaient leur propre style chacun. Alors que les perceurs… Et bien on trouait la peau et on passait des trucs dedans. Ce n'était pas aussi subtile comme art. Mais c'était tout de même pas un travail à prendre à la légère non plus. Il y avait un bon nombre de choses à respecter si on ne voulait pas se retrouver avec quelques infections désagréables. Puis je ne disais pas ça pour mettre Hadley mal à l'aise, au contraire, c'était pour lui épargner la gêne de ne pas se souvenir de mon nom alors que je connaissait le sien. Et vu le sourire que j'affichais, je ne pensais pas avoir l'air de lui reprocher quoique ce soit.
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley Ven 2 Juin - 13:07
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui *_*
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 11/05/2017
♦ Posts : 154 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : Appartement en sous-sol à Mission District


Voir le profil de l'utilisateur

❝ It's gonna be fun ❞Aikel & HadleyPremier jour de boulot et la pression commençait à devenir presque insoutenable. Depuis hier soir, j'étais une véritable pile électrique et j'ai mis bien longtemps avant d'arriver à m'endormir. Je plains Wolf qui a dû me supporter une grande partie de la soirée et de la nuit, jusqu'à ce qu'il me vire du salon pour me renvoyer à l'appartement pour que je dorme. Mais bon, ce n'est quand même pas rien, je vais commencer mon premier jour de boulot dans ma nouvelle vie. C'est à la fois excitant et stressant. Et si je me révèle atrocement nulle ? Et si je ne suis capable de ne rien faire ? Si je me retrouve dépassée par les événements ? Si je m'embrouille dans les rendez-vous ? Que je cale plusieurs rendez-vous à la même heure ? Et si je me trompe dans les paiements ? Ou dans les commandes ? Je n'ai jamais fait ça de ma vie. Alors certes, l'accueil des clients, je gère, j'ai travaillé dans un restaurant et j'étais caissière dans une petite supérette quand j'étais ado, mais voilà, ça ne vole pas haut. Savoir compter ma caisse, je sais faire, rendre la monnaie aussi, servir les gens, sourire et répondre au téléphone, c'est dans mes cordes, mais je ne me suis jamais occupée de la comptabilité. Ce n'était pas moi non plus qui m'occupait des commandes. C'est une grosse responsabilité quand même. Surtout que là, ce n'est pas n'importe où. Là si je me plante, je ne peux pas me contenter de me dire « tant pis, j'ai fait une erreur, mais c'est pas grave, je trouverais un autre travail ». Parce que là, il s'agit du travail de Wolfgang qui est aussi en jeu. Si je fais couler le salon sans le vouloir, ils n'auront plus de boulot, tous. Et autant je ne connais pas tout le monde, autant je refuse d'avoir cette responsabilité sur les épaules. L'angoisse m'envahie. Si je fais de la merde, ils vont m'en vouloir, à raison et je ne saurais plus où me mettre. Adieu nouvelle vie à San Francisco, je serais obligée de retourner vivre à Austin, dans ma vie monotone et terne... J'ai peur et en même temps, j'ai hâte. J'ai hâte de commencer un nouveau travail, d'avoir de nouvelles tâches, de découvrir de nouvelles choses. J'ai hâte de pouvoir rencontrer plein de gens, d'avoir un vrai nouveau départ. Quand Sasha m'a proposé la place, je n'y croyais pas, c'était le plus beau jour de ma vie. Bon, j'exagère un peu, le plus beau jour de ma vie ça a été quand j'ai revu Wolfgang après 3 ans d'absence. Mais quand même, ça reste un jour important.

Quand mon réveil sonne, je suis déjà réveillée. Je n'ai quasiment pas dormi, mais je ne suis pas fatiguée pour autant. Je suis une vraie pile électrique. Tout porte à croire que je dormirais comme un loir ce soir. Mais pour le moment je ne songe pas à mon lit, mais plutôt à ce qu'il m'attend. J'ai mis 10 ans pour trouver ce que j'allais me mettre. C'est toujours dans ces moments là qu'on a l'impression de ne rien avoir à se mettre, qu'il n'y a rien de joli dans sa penderie. Alors que d'ordinaire, ça ne me pose aucun problème, je trouve toujours. Je cherchais quelque chose de joli, un peu classe mais pas trop, qui ne fasse pas trop enfant mais pas non plus femme … Compliqué de trouver mon bonheur. Je finis par opter pour une jupe et un t-shirt, style classique passe partout, avec une ceinture marron qui marque ma taille et des petites baskets en toile. Rien d'exceptionnelle en soit. Le plus simple et parfois le meilleur choix, selon Wolfgang. J'aurais voulu qu'il m'accompagne aujourd'hui, pour me premier jour. Ca m'aurais un peu rassurée. Bon certes ça fait très rentrée scolaire, mais je m'en fous, j'aime quand mon frère est là, j'ai l'impression que rien ne peut m'arriver et que tout va bien se passer. Malheureusement, il ne pourra pas. Il a travaillé de nuit, il dort donc profondément actuellement. C'est nul. Mais bon, je fais ça, le contact est très bien passé avec Sasha, je suis donc plutôt contente et soulagée d'aller la retrouver. Sa force me donnera le courage d'affronter mon premier jour, j'en suis sûre. - Bien le bonjour… Hadley, c'est ça ? Tu devais commencer aujourd'hui, je me trompe ? Je suis partie plus tôt de l'appartement, de peur d'arriver en retard. Sauf que je suis très loin d'être en retard, en fait je suis plutôt en avance. Je prends donc mon temps pour arriver, je ne veux pas rester planter devant la porte du salon durant des plombes non plus, ça fait un peu trop désespérée. Pourtant, quand j'arrive, le salon est déjà ouvert. Je suis surprise, mais après tout, je ne connais pas les habitudes de chacun. Peut-être qu'ils aiment arriver tôt. Ou alors c'est moi qui suis en retard. Mon cœur s'accélère à cette pensée, mon dieu, si je suis déjà en retard pour mon premier jour, qu'elle image je vais donner de moi ? Sauf qu'il n'y a personne dans les environs, ce qui tend à me rassurer un peu. Je vois quelqu'un arriver et je ne mets pas longtemps à reconnaître Aikel, le perceur du salon. « Bonjour ! Oui c'est ça, Hadley … et oui, c'est mon premier jour !! » Dis-je en lui souriant. Je le vois qui s'approche et sans une once d'hésitation, le voilà qui me prend dans ses bras. Wouhaa, je ne m'y attendais pas. C'est très chaleureux ici, j'aime beaucoup. Je ne suis pas la dernière pour faire des câlins, il ne faut pas me lancer sur le sujet sinon il ne va plus s'en sortir. - Je suis Aikel, le perceur… Je sais pas si tu t'en souviens… On se souvient jamais du perceur, je trouve ça assez triste.  Il est fou lui. Comment pourrais-je l'oublier ? Je veux dire, un perceur basique, peut-être que je pourrais l'oublier, encore que je suis plutôt du genre à me souvenir des gens. Je suis un poil physionomiste. Mais bon là au delà du fait que ce soit une personne que j'ai rencontré au détour d'une de mes visites à Wolfgang, c'est quand un mec super canon. Alors certes, je pense qu'on a quelques années d'écart lui et moi, je le soupçonne d'être plus proche en âge de mon frère que de moi, mais ça ne m'empêche pas de baver dessus. Je veux dire, moi j'ai toujours rêvé d'avoir un collègue ultra canon, pour une fois que mon souhait est exaucé, j'en profite, même si je n'incarne qu'une gamine, la petite sœur de Wolfgang et rien de plus. Je rougis très légèrement, parce que c'est tout moi ça, je rougis tout le temps, c'est un truc qui faut savoir sur moi. Quand on le sait, on s'y habitue et je lui réponds « Si si, je me souviens de toi. J'ai une très bonne mémoire des visages. » On va dire ça, comme ça c'est plus facile pour expliquer que je me souvienne de lui. Même si pour être honnête, je ne doute pas un instant qu'il a l'habitude d'avoir toutes les filles à ses pieds. « Je pensais être la première arrivée … J'espère au moins que je ne suis pas la dernière … » Cette pensée me frappe soudain et je deviens toute blanche. Je sais, il faut que je me calme, mais j'ai dû mal à maitriser les émotions fortes. Je suis toujours dans l'extrême, je n'y peux rien. Quand je suis heureuse, c'est à 100% et quand je suis triste, c'est la fin de ma vie. Drama queen power
© 2981 12289 0
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley Mar 6 Juin - 21:56
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 2/3
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 12/05/2017
♦ Posts : 56 ♦ Rps : 16
Voir le profil de l'utilisateur
J'étais fier de m'être souvenu du nom de la nouvelle et ce n'était pas peu dire. Je lui adressai un grand sourire lorsqu'elle me confirma timidement son prénom. Et dans une élan de bonne humeur j'étais venu la prendre dans mes bras. Ben quoi ? Qui n'aimait pas un bon câlin de bienvenue ? Je crois que la jeune fille ne s'y attendait pas, mais elle ne me repoussa pas, ce qui était un bon point de mon avis. Si elle n'aimait pas les gens tactiles entre moi et Sasha, elle aurait été mal lotie. Quoique, je crois qu'on aurait fini par s'y faire ou elle aurait fini par s'y faire. Mais l'un dans l'autre, je crois que notre monde avait de bien plus grands problèmes que des gens tactiles devant vivre avec des personnes qui ne l'étaient pas. Si c'était là les seuls maux de notre univers, ce ne serait peut-être pas plus mal n'empêche.

J'étais d'autant plus content que Hadley se souvienne de moi. Quelle journée merveilleuse, tout le monde se souvenait de tout le monde et ça se faisait des câlins dès le matin. Que demander de mieux. Pendant un instant j'en avais oublié que c'était bien beau de rire, mais nous étions là tous les deux pour bosser. Il était encore tôt, pourquoi se prendre la tête hein ? Personnellement, je préférai largement, qu'il y ai une bonne ambiance ici, autant pour les clients que pour les employés. Ce serait bête que ce salon devienne un endroit où personne n'ai envie de rester. Mais vous pouvez vous rassurer, moi en vie ? Il n'y avait pas de risque qu'une telle chose arrive. Même si ce n'était pas le top en ce moment avec Sasha à la maison. On laissait nos problèmes à l'appart avant de venir ici. Quoique, en fait on s'évitait tout autant ici que chez nous.

Dans tous les cas, c'était une bonne chose si notre nouvelle employée avait une bonne mémoire des visage. Cela pourrait lui être utile avec les clients. Ces derniers aimaient bien qu'on se rappelle d'eux en général. Après je n'étais pas forcément un pro en la matière. Mais personnellement, j'aimais bien qu'on se souvienne de moi. Je crois que Hadley venait d'en avoir la preuve. Mais je savais que je n'étais pas exceptionnel et unique non plus, et ce n'était pas un crime si quelqu'un oubliait mon nom. Je n'allais pas faire ma dramaqueen. Sauf si sur le moment je trouve ça drôle.

- Nan t'inquiète, il n'y a que moi. Il est encore tôt. Je pense que les autres ne devrait pas trop tarder.


J'aurais pu faire une mauvaise blague et lui faire croire qu'on l'attendait et tout ça. Mais ce n'était pas drôle, pas un premier jour de travail. Je n'allais pas traumatiser notre petit nouvelle non plus.

- Ca nous laisse un peu de temps juste tous les deux, autant qu'on en profite.

J'avais volontairement ajouter ça sur un ton plein de sous-entendu et un petit clin d'oeil. Ce n'est pas parce que j'ai dit que j'allais être gentil que je n'allais pas la taquiner un peu. Je me mis à rire peu de temps après avant de continuer :

- Allez, je te fais le tour du propriétaire ou tu pense pouvoir t'y retrouver ? Ce n'est pas si grand que ça. Mais vu qu'on a du temps à tuer…

Je haussais les épaules. C'est vraiment qu'en dehors de la salle où je perçais, l'accueil et la salle des tatoueurs il n'y avait pas grand-chose à voir. Eventuellement, une remise où on entassait nos éventuels arrivages de bijoux, encre, aiguilles, etc. Bref, rien de bien exceptionnel. Mais j'imagine que c'était plus agréable et rassurant de savoir où on mettait les pieds. Et vu qu'on avait un peu de temps devant nous autant en profiter non ? Ce n'était pas que la présence des autres dérangerait tant que ça. Mais bon, au moins ce sera fait. Puis si Hadley avait quelques questions qui lui venait à l'esprit pendant ce temps, comme ça je pourrais tenter de lui répondre du mieux que je pouvais. Je n'allais pas me vanter de tous savoir sur tout ici non plus.
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley Mer 7 Juin - 15:06
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui *_*
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 11/05/2017
♦ Posts : 154 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : Appartement en sous-sol à Mission District


Voir le profil de l'utilisateur

❝ It's gonna be fun ❞Aikel & Hadley
- Nan t'inquiète, il n'y a que moi. Il est encore tôt. Je pense que les autres ne devrait pas trop tarder. Me voilà rassurée, je n'aurais pas aimer arriver en retard pour mon premier jour, ça fait mauvais genre et je ne suis pas le genre de filles à faire mauvais genre. Moi je ne suis pas une fille rebelle, qui brave le danger en quête de sensation forte. Je suis le genre de fille lambda, sans histoire, à qui il n'arrive rien de particulier dans la vie. Je suis le genre de fille à traverser sur les passages cloutés parce que c'est plus sécuritaire. A attendre que le feu des piétons soit vert pour traverser, parce que c'est ce que j'ai appris depuis que je suis en âge de comprendre. Je suis le genre de fille qui ne vole pas dans les supermarchés, de peur de se faire prendre et de se faire défoncer par mes parents en rentrant. Je suis le genre de fille qui signale quand on m'a rendu trop d'argent, plus par réflexe que par réelle honnêteté, soit dit en passant. Alors oui, je suis aussi le genre de fille qui arrive à l'heure, voire en avance, pour son premier jour de taff pour se faire bien voir et aussi parce que je ne suis pas capable de rester chez moi à faire les 100 pas pour attendre que ce soit l'heure. Et je suis aussi le genre de fille qui rougie quand un beau mec, comme Aikel, me prend dans ses bras pour me dire bonjour, même si ce n'est qu'un signe de politesse de sa part et rien de plus, c'est plus fort que moi. Voyez ça comme une marque de surprise ou juste parce que je rougie pour un rien. « D'accord !! Me voilà rassurée, j'ai eu peur un instant d'être la dernière arrivée, voire pire, en retard ... » Je lui souris, je suis rassurée. Je reprends mes couleurs habituelles, heureusement que ça ne dure pas trop longtemps, sinon ça aurait été la honte. En tout cas il a l'air super sympa, je suis plutôt contente. J'ai déjà croisé des mecs aussi canons que lui qui se la pétaient et qui avaient un peu trop tendance à se la raconter. A toujours vouloir faire leurs intéressants, pas toujours très sympathiques, condescendants même parfois, sous prétexte qu'on ne ressemblent pas à une top-model, on n'a pas le droit de leur adresser à la parole. Quand tu as le malheur de leur poser une question, même anodine ou alors de chercher à les connaître, pour faire la conversation plus qu'autre chose, ils te disent que t'es mignonne - de façon condescendante, bien entendu - mais qu'ils ne sont pas intéressés. Ca à tendance à me laisser sans voix. Dans ces moments là, je rêverais avoir de la répartie pour leur dire le fond de ma pensée. Mais je me contente de les regarder avec des yeux écarquillés et de leur dire que c'était juste pour faire la conversation. Bien souvent je deviens toute rouge et je m'en vais, parce que je n'ai plus vraiment envie de faire la conversation avec eux. Mais pas Aikel, en tout cas ce n'est pas l'impression qu'il donne et c'est tant mieux.

- Ca nous laisse un peu de temps juste tous les deux, autant qu'on en profite. Je sens de nouveau mes joues s'empourprer. Décidément, je sens que ça va être une habitude entre nous. Il va me dire un truc et je vais rougir, gênée. Surtout que bon, au delà des mots plein de sens, il me lance un clin d'oeil et le ton ne laisse aucune place au doute. Je glousse de rire, comme une parfaite adolescente pré-pubère qui rencontre un beau garçon sur lequel elle craque complètement et qui est trop timide pour lui parler. Spectacle affligeant, je vous l'accorde, mais tout de suite je ne suis pas capable de faire grand chose, mon cerveau vient de me lâcher. - Allez, je te fais le tour du propriétaire ou tu pense pouvoir t'y retrouver ? Ce n'est pas si grand que ça. Mais vu qu'on a du temps à tuer… J'aurais voulu avoir une capacité de répartie, encore une fois, pour pouvoir lui sortir quelque chose, n'importe quoi, mais qui aurait rebondi sur ce qu'il venait de dire. Un truc qui l'aurait fait rire, cela aurait été encore mieux. Qui lui aurait fait dire que j'étais une fille cool, intéressante, tout ça tout ça. Au lieu de ça, je glousse. Je me frappe mentalement pour cette honte que je viens de me prendre et je tente de m'accrocher tant bien que mal à la conversation. Allez Hadley, tu te reprends, tu n'as plus 15 ans, tu n'as plus d'excuses pour agir aussi bêtement. Tu es une fille intelligente et indépendante, montre le, ne le laisse pas simplement croire que tu n'es QUE la petite soeur de wolfgang et rien de plus. « Je veux bien que tu me remontres les lieux. Je ne crois pas avoir tout vu jusqu'à présent et ça m'évitera de venir vous déranger toutes les trente secondes pour des questions débiles ! » Même si, pour le coup, je suis prête à venir le déranger toutes les trente secondes rien que pour le mater... A cette pensée, je me rends compte que je vais finir par passer pour une fille désespérée, en manque. D'une certaine façon ce n'est peut-être pas complètement faux. Je suis célibataire depuis quelques mois maintenant. Au début je ne voulais plus jamais me mettre avec quelqu'un, j'avais le coeur en miette, pour la millième fois, mais le temps a fait son oeuvre, comme à chaque fois et maintenant je me rends compte que le "jamais plus" c'était transformé en "peut-être" et que le "peut-être" prenait grandement des allures de "Il fout quoi le prince charmant ?!" Du Hadley tout craché en somme. « Sasha m'a dit que vous aviez ouvert la boutique ensemble ?! » Faire la conversation, c'est bien, mais c'est quand même mieux d'éviter certains sujets ... ce que je ne fais visiblement pas. Boulet !!
© 2981 12289 0
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley Jeu 8 Juin - 16:42
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 2/3
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 12/05/2017
♦ Posts : 56 ♦ Rps : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Je ne sais pas trop pourquoi, mais cette petit m'amusait. Elle semblait peu sûre d'elle, timide, mais absolument adorable. J'étais presque sûr que dans quelques jours on ne pourra plus se passer d'elle et les clients l'adoreront aussi. C'était le genre de fille qui était sûrement un peu maladroite, qui faisait des erreurs, mais on lui pardonnait tout parce qu'elle était trop mignonne. Après, j'avais aussi tendance à trouver tout le monde mignon et gentil. Mais là, je pouvais le sentir. Il n'y avait pas une once de méchanceté chez cette fille. Et c'était mon nez de loup qui me le disais alors, il n'y avait pas de raison pour que je me trompe hein ? Ok, je vous l'accorde, moi et le contrôle de mes sens nouvelle sur-développés, ce n'était pas encore ça. Il y avait de quoi en rire parfois. Mais il me semblait que, de temps à autre, j'arrivais à déceler les choses correctement.

Dans tous les cas, tant mieux si il ne s'agissait pas d'une jeune fille qui mettait le bronx partout. Quoique, je crois qu'on aurait toujours fini par trouver un arrangement. Je ne pense pas être difficile et Sasha non plus. Nous nous adaptions plutôt facilement aux autres. Le plus chiant à supporter ici, c'était sans doute moi de toute façon. Je ris volontiers à la réponse de Hadley qui avait apparemment peur d'être arrivée la dernière. Même si c'était arrivé, ça n'aurait pas ici été si grave que ça non plus. Si elle n'avait que quelques minutes de retard, on pouvait toléré. Enfin, sauf si les clients faisaient la queue derrière la porte. Mais autant vous dire que ça n'arrivait jamais. A la limite, on pouvait avoir pas mal de coup de téléphone, mais les gens venaient rarement en masse ici. J'ai que deux mains hein ! Je peux pas prendre cinquante personne en même temps non plus !

- Tu parles comme Hermione Granger ma parole ! Mais rassure-toi, dans le pire des cas, si tu arrive en retard, on enlèvera 10 point à Gryffondor.

J'aurais volontiers instauré un vrai système de point comme à Poudlard. En plus nous étions pile quatre. Et si on mettait Hadley à Gryffondor, je me revendiquais fièrement Poufsouffle, ce qui laissait Serdaigle pour Sasha et Serpentard pour Wolfgang. Au hasard hein ! Ce serait tellement drôle à faire… Je ne sais pas si Hadley se rendait compte de ce qu'elle venait de créer. J'aurais volontiers rit à l'idée que ça allait désespérer Sasha. Mais vu ma relation avec elle en ce moment. Je crois qu'elle se contenterai de me laisser faire sans rien dire. Ce qui était assez triste. Mais il en faudrait plus pour me décourager voyons. Ce serait mal me connaître de penser qu'il soit aussi facile de me faire renoncer à ma connerie.

Je proposai alors à Hadley de faire un tour des lieux. Cette petite rougissait à presque chacune de mes phrases, c'était fou, mais j'étais content de réussir à la faire rire avec si peu. Croyez-moi, je n'en demandais pas plus. Si je pouvais lui donner le goût de venir ici, juste avec mes bêtises, ce serait beau, non ?

- Mais les questions débiles c'est les meilleures voyons ! Alors, c'est partis pour cette visite guidée.


Je me dirigeais vers la première salle, qui était celle où je travaillais. Ce qui n'était sûrement pas difficile à voir. Et bref, nous enchaînâmes avec le reste du salon et pendant ce temps, Hadley entama la conversation, m'interrogeant sur la création de ce lieu. Enfin, du concept du salon. Parce qu'à ce que je sache, je ne bossais pas dans le bâtiment.

- C'est ça. On l'a ouvert avec deux autres potes. Tavis et Ivy. Ivy c'est la sœur jumelle de Sasha, d'ailleurs, tu la verras peut-être… Un jour… C'est un sujet encore un peu délicat. Mais bref, ouais, de base c'était notre rêve à tous les quatre ce salon.

Est-ce que Hadley avait vraiment besoin d'information aussi macabre dès son premier jour ? Mais d'un sens, peut-être valait-il mieux qu'elle soit un peu au courant des sujets à éviter, surtout avec Sasha. Pour ma part, je m'en fichais assez. J'étais triste évidemment, perdre mon meilleur ami n'avait pas été plus facile pour moi que pour les autres. Mais il fallait vivre avec maintenant.

- Et toi alors ? Qu'est-ce qui t'as poussé à demandé un emploi dans un endroit pareil ?

Quelque chose me disait que c'était en grande partie parce que son frère bossait ici aussi. Mais sait-on jamais. Peut-être que Hadley avait d'autre motivations. Puis, c'était aussi un moyen de ne pas trop m'éterniser sur le sujet de Tavis et Ivy.
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley Jeu 15 Juin - 13:28
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui *_*
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 11/05/2017
♦ Posts : 154 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : Appartement en sous-sol à Mission District


Voir le profil de l'utilisateur

❝ It's gonna be fun ❞Aikel & Hadley
- Tu parles comme Hermione Granger ma parole ! Mais rassure-toi, dans le pire des cas, si tu arrive en retard, on enlèvera 10 point à Gryffondor. Ca réplique me fait rire. Hermione Granger, moi ? Non, je suis très loin de lui ressembler. Après je veux bien ressembler à l'actrice, ça, ça ne me pose aucun problème, mais au delà de ça, je n'ai rien d'une Hermione Granger. Quand on voit mes notes, on se rend bien compte que je n'ai jamais été très douée à l'école. Je n'ai pas réussi à obtenir une bourse parce que j'étais une élève moyenne et mes profs ne me voyaient jamais avec la main levée en cours. Je n'avais rien contre les cours, mais ce n'était pas forcément mon truc. Après ça dépendait des matières, bien entendu, mais bon, je n'ai jamais été une intello de service. Quant à savoir si je suis assez courageuse pour devenir une Gryffondor, la réponse est non. Je ne suis pas aventurière, ni l'âme d'une héroïne. Alors évidemment, tout le monde ne peut pas se targuer d'être un Harry Potter en puissance mais quand même, je ne pense pas être le genre de personne à entrer chez les Gryffondor. « Si on devait enlever des points à une maison, ça ne serait pas Gryffondor. Je ne pense pas avoir l'âme d'une Gryffondor. A mon avis, j'aurais plus ma place à Poufsouffle. Je suis du genre loyale et gentille, la bonne poire de service. Non, mon emblème c'est le blaireau !! Et puis je ne suis pas une Miss-je-sais-tout. J'ai toujours été une élève moyenne, qui tente de s'en sortir comme elle peut !! » Avec des amis, on a fait plusieurs tests comme ça, pour savoir dans quelle maison on finissait si on était des sorciers et sans grande surprise, je finis toujours à Poufsouffle. Moi ça me va, ils sont cool les Pouffy, même si tout le monde se moque d'eux, moi je les aime bien. Ma meilleure amie tombait souvent sur Gryffondor et de temps en temps sur Serpentard et je trouve que ces deux maisons lui iraient bien. Elle aime obtenir ce qu'elle veut, quitte à user de la ruse, mais elle est courageuse. Elle a des qualités des deux maisons, elle aurait été difficile à répartir je pense.  « Et toi, si tu avais été un sorcier, tu serais allé dans quelle maison ? » Lui demandais-je curieuse.

- Mais les questions débiles c'est les meilleures voyons ! Alors, c'est partis pour cette visite guidée. Moui, s'il le dit. C'est gentil en tout cas de sa part de faire comme si ça ne posait pas de problème que je pose des questions cons mais je tâcherais de faire de mon mieux pour en éviter un maximum. Il en va de la réputation de notre famille là. Si j'apparais con comme une huitre, il va peut-être se demander si c'est génétique ou si c'est juste moi qui frôle la stupidité congénitale.  - C'est ça. On l'a ouvert avec deux autres potes. Tavis et Ivy. Ivy c'est la sœur jumelle de Sasha, d'ailleurs, tu la verras peut-être… Un jour… C'est un sujet encore un peu délicat. Mais bref, ouais, de base c'était notre rêve à tous les quatre ce salon. Je connaissais un peu l'histoire. Bon pas tout tout en détails mais suffisamment pour savoir qu'un drame avait eu lieu, que je ne verrais jamais ce fameux Travis parce qu'il était mort dans un accident et qu'Ivy était aux abonnés absents actuellement. Bref, je connaissais l'essentielle de l'histoire pour savoir que décidément, je savais soigner mes entrées. J'avais commencé dès mon premier jour à San Francisco, quand j'étais passée à la boutique pour voir si Wolf était là et que je suis tombée sur la belle Sasha et maintenant lors de mon premier jour de travail et ma première rencontre officielle avec Aikel. Well done Hadley. « J'ai entendu parler de l'histoire ... 'fin Sasha m'a raconté rapidement la situation ... je suis désolée ... je suis con parfois, je parle plus vite que je ne réfléchie... » Je me sens mal à l'aise. Parfois je devrais juste fermer ma gueule, il vaudra mieux. Sinon autant leur donner une corde et un tabouret, ça ira plus vite ... - Et toi alors ? Qu'est-ce qui t'as poussé à demandé un emploi dans un endroit pareil ? Le changement de sujet est plus que le bienvenue, je me sentais m'enfoncer toute seule dans ma stupidité. On avait dit qu'on ferait bonne impression, au moins au début pour ne pas qu'ils aient peur ou qu'ils regrettent de m'avoir embaucher. C'est pas comme ça que je vais y arriver. « Quand j'ai appris que Wolfgang était revenu aux Etats-Unis et qu'il vivait maintenant à SF, j'ai sauté dans le premier bus pour venir le rejoindre. Ca faisait presque 3 ans qu'on ne s'était pas vu et la vie à Austin ne me plaisait plus vraiment alors ... je ne sais pas, j'ai décidé de changer d'air, de repartir à zéro ici. J'avais besoin d'un travail pour montrer à mes parents que je pouvais me débrouiller seule ... j'ai des parents hyper protecteurs ... 'fin bref, Sasha avait besoin de quelqu'un pour vous aider, moi je cherchais du boulot ... je crois qu'on a trouvé facilement un terrain d'entente. Je tente ma chance et si j'arrive à m'en sortir alors c'est parfait. Sinon, je testerais autre chose.  » Je ne suis absolument pas le genre de filles à avoir des secrets. Je raconte ma vie à n'importe qui. Ca ne me dérange pas, je ne suis pas le genre de filles mystérieuses qui aime jouer sur le mystère. Je suis un véritable livre ouvert et Aikel va vite s'en rendre compte.
© 2981 12289 0
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley Ven 16 Juin - 12:40
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 2/3
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 12/05/2017
♦ Posts : 56 ♦ Rps : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Je n'avais aucune idée comment j'en étais arrivé à aimer Harry Potter. J'avais vu les films, ils avaient fait fureur à leur sortie. Et poussé par un vent de curiosité j'avais lu les livres aussi. Je sais que ça ne me ressemblait pas, mais j'aimais lire. Les gens ne me croyait pas quand je disais ça, parce que clairement, je suis le genre de type qu'on a du mal à imaginer être capable de se poser quelques heures pour lire un livre. Et pourtant, si. Je crois que c'est parce qu'il y avait eu de long jour à l'orphelinat où je n'avais pas grand-chose d'autre à faire. Et même avant en fait. Quand ma mère était avec un client et que je devais l'attendre. Bon autant vous dire que les brochure d'hôtel, ce n'était pas des plus intéressant non plus. Mais bon, je n'est jamais été très difficile sur mes lectures.

Dans tous les cas, je trouvais que c'était un sujet amusant et intéressant. Au moins, ça nous faisait un bon terrain d'entente avec Hadley. A défaut d'avoir beaucoup de choses en commun, nous savions maintenant que nous avions ça. Quoique, j'étais assez surpris d'entendre qu'elle se voyait mieux à Poufsouffle. Et je ne pu m'empêcher de sourire. En fait, ce n'était pas si étonnant quand on la voyait. Elle n'avait pas vraiment l'air du genre à foncer tête baissé n'importe où. Puis vu que c'était ma maison de prédilection aussi, je ne pouvais qu'approuver les blaireaux ! D'ailleurs, même si Hadley ne m'avait pas posé la question, je ne me serais pas privé pour lui répondre et lui faire un bel étalage de toutes mes pensées philosophique à ce sujet. Il ne fallait pas me provoquer sur ce genre de chose. Hadley allait bientôt le comprendre.

- Une Poufsouffle ? Qui l'eut crût ! Et je t'interdit de dire que tu es une bonne poire voyons ! Il n'y a que la poire qui se trouve sur le tableau menant au cuisine qui est bonne ! Haha ! Plus sérieusement. Je suis un fier Poufsouffle aussi. J'ai beau y réfléchir, je n'aurais ma place nulle part ailleurs. J'aime bien lire, mais je suis loin d'être très studieux, donc pas un Serdaigle, les Serpentards sont trop subtiles pour moi. Puis les Gryffondors… Ok, j'ai peut-être tendance à être impulsif parfois et à me retrouver dans des situations bizarre. Mais crois-moi, c'est plus de la connerie que du courage. Donc ouais, Poufsouffle. C'est la meilleure maison. La loyauté, la patience, la bonne bouffe. On ne peut pas demander mieux !


Je ne sais pas si je devrais faire autant de fierté en me revendiquant comme membre du maison qui avait pour emblème un blaireau. Mais c'est ce que je trouvais drôle aussi. Et je n'avais jamais prêté une grande attention à mon image non plus. Il n'y avait même pas besoin de me connaître pour le voir ça.

Nous visite se poursuivit et après avoir répondu aux questions de Hadley, cette dernière s'excusa. Elle savait apparemment ce qui était arrivé à Tavis et à Ivy. Elle avait déjà évoqué le sujet avec Sasha. Et tant mieux. Parce que je n'avais pas envie de m'étendre dessus non plus. Je crois qu'il n'y avait pas besoin de rentrer dans les détails non plus.

- Nan t'inquiète, c'est rien. C'était pas con, t'inquiète. Puis je suis le premier à sortir n'importe quoi. Hey ! Ca commence à nous faire beaucoup en commun ça ma petite Hadley. C'est pas bien bon pour nos collègues si tu veux mon avis.

Je me mis à rire, parce que… Ben… Je préférai légèrement détendre l'ambiance que j'avais tendue avec mon histoire. Puis bon, on allait pas s'éterniser alors je changeais de conversation en interrogeant Hadley sur la raison de sa venu ici. C'était apparemment grandement parce que son frère était là aussi. Mais elle avait envie de changer d'air et de se séparer de ses parents trop protecteur. Je ne pouvais pas m'identifier dans tout ces cas, mais je crois que je pouvais comprendre quand même. L'envie de prendre son indépendance et d'être près des personne qu'on aime quoi.

- Ooh ! C'est cool ! Enfin j'espère que tes parents vont pas trop s'inquiéter non plus. Dans tous les cas, je suis sûr que tu va t'en sortir, c'est pas si compliqué. Au pire, jte couvrirai, t'inquiète ! Puis si ça te fait chier de bosser ici au final, on pourra toujours t'aider à trouver un autre truc.

Je n'étais clairement pas professionnel comme type. J'en avais bien conscience. Je favorisais sans doute trop le social et la bonne ambiance dans notre affaire. Mais c'est bien pour ça qu'on ne m'avait jamais remis la direction de ce salon. Nan, j'étais perceur, j'avais mon mot à dire dans les décisions et c'était très bien comme ça.
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley Ven 23 Juin - 12:17
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Oui *_*
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 11/05/2017
♦ Posts : 154 ♦ Rps : 26
♦ Adresse : Appartement en sous-sol à Mission District


Voir le profil de l'utilisateur

❝ It's gonna be fun ❞Aikel & Hadley
- Une Poufsouffle ? Qui l'eut crût ! Et je t'interdit de dire que tu es une bonne poire voyons ! Il n'y a que la poire qui se trouve sur le tableau menant au cuisine qui est bonne ! Haha ! Plus sérieusement. Je suis un fier Poufsouffle aussi. J'ai beau y réfléchir, je n'aurais ma place nulle part ailleurs. J'aime bien lire, mais je suis loin d'être très studieux, donc pas un Serdaigle, les Serpentards sont trop subtiles pour moi. Puis les Gryffondors… Ok, j'ai peut-être tendance à être impulsif parfois et à me retrouver dans des situations bizarre. Mais crois-moi, c'est plus de la connerie que du courage. Donc ouais, Poufsouffle. C'est la meilleure maison. La loyauté, la patience, la bonne bouffe. On ne peut pas demander mieux ! Je n'étais pas sûre d'avoir vraiment compris la plaisanterie sur la poire, mais je ne disais rien et riais bêtement quand même, histoire de donner le change. Je sais que c'est un peu bête de faire ça et que ça ne va pas m'aider à mieux comprendre les choses que de prétendre avoir tout compris mais tant pis, je n'avais pas envie de passer pour la demeurer de service aux yeux d'Aikel. Il était cool comme mec et franchement beau, je n'avais aucune envie de passer pour la gamine stupide qui ne comprend rien à rien. Alors je fais genre, l'air de rien. Et puis soudainement le jour se fit dans mon esprit. N'était-il pas en train de parler de la poire qui se trouvait sur le tableau qui cachait l'entrée des cuisines à Poudlard ? Après tout c'était le sujet de notre conversation et je n'ai pas remarqué de quelconque tableau dans la boutique, alors ça pourrait se tenir. Je suis un peu débile moi parfois à ne pas percuter rapidement. A se demander si mes parents ne se droguaient pas quand ils m'ont eu, ça pourrait expliquer de potentielles lésions au cerveau. A moins que ce soit mon traitement qui l'attaque sérieusement, allez savoir. « Nous sommes donc comparse de maison ... Les Blaireaux vont dominer le monde, j'en suis sûre !!  » C'est pour ça qu'aucun personnage important de la saga ne fait parti de cette maison. C'est vrai, si on regarde bien, le seul dont on parle vraiment c'était Cédric Diggory et même s'ilé était populaire, il n'était pas forcément toujours bien présenté. Et en plus il meurt à la fin. En dehors de lui, ils sont tous Gryffondor, pour la majorité en tout cas. On a 2 Serdaigle, avec Cho et Luna et les méchants Serpentard. Merci pour la parité des maisons dans le bouquin, ça fait toujours plaisir à voir. « C'est dommage que cette maison ne soit pas plus représentée dans la saga ! »

- Nan t'inquiète, c'est rien. C'était pas con, t'inquiète. Puis je suis le premier à sortir n'importe quoi. Hey ! Ca commence à nous faire beaucoup en commun ça ma petite Hadley. C'est pas bien bon pour nos collègues si tu veux mon avis. Je me détends un peu, je me sentais tellement con d'aborder un sujet pareil. Dès le premier jour je mets les pieds dans le plat et je crée une ambiance de dépressif. Merci Hadley, tu repars quand au fait la mioche ? Mais visiblement Aikel n'est pas trop du genre à s'en formaliser et fait même une plaisanterie pour détendre l'atmosphère. Mon sourire revient immédiatement sur mes lèvres comme s'il n'en était jamais parti. Beaucoup de points en commun il ne faut pas exagérer, mais en tout cas ça nous en fait au moins 3. On arrive tôt, on aurait été dans la même maison à Poudlard ... même si on ne se serait jamais croisé puisqu'on doit avoir facilement 10 ans d'écart et qu'on ne reste que 7 ans à Poudlard, donc sauf s'il redouble quelques années, on ne se serait jamais vu, et enfin on est du genre à mettre les deux pieds dans le plat sans trop réfléchir. Ce n'est pas des points en commun de fou, d'accord, mais c'est toujours ça de pris. En plus on a l'air de préférer plaisanter plutôt qu'être trop sérieux et on sourit beaucoup. Non, finalement il a peut-être raison, on a beaucoup de poins en commun tous les deux. « Ils vont finir par voir double, on va les rendre dingue !! » Dis-je en plaisantant. Ah mon avis il y a le temps avant qu'ils voient doubles mais bon l'idée m'amusait beaucoup. Je le trouvais totalement à tomber, mais je n'étais pas naïve au point de croire qu'un mec comme lui pouvait s'intéresser à une fille comme moi, autrement que comme une bonne connaissance, voir une petite soeur de coeur. Mais bon, on prend se que l'on a non ?

- Ooh ! C'est cool ! Enfin j'espère que tes parents vont pas trop s'inquiéter non plus. Dans tous les cas, je suis sûr que tu va t'en sortir, c'est pas si compliqué. Au pire, jte couvrirai, t'inquiète ! Puis si ça te fait chier de bosser ici au final, on pourra toujours t'aider à trouver un autre truc. Mes parents, ne pas trop s'inquiéter ?! Non, là il demande un miracle. Mes parents s'inquiètent déjà alors qu'ils pensent pour le moment que je suis ici que pour les vacances. Quand ils vont savoir que finalement je reste vivre ici, ça va être la fin du monde chez moi. Mais n'ai-je pas le droit d'avoir une vie moi aussi ? De prendre mes propres décisions sans devoir attendre l'aval de quelqu'un d'autre ? Pourquoi mon frère fait ce qu'il veut et pas moi ? Oui bon d'accord, mais parents en ont fait tout un cinéma, c'est vrai, mais merde, on a le droit de vivre, non ? Je ne suis pas le genre de personne à faire n'importe quoi. Je pense être quand même assez raisonnée comme fille. Je ne dis pas que je prends toujours des décisions hyper réfléchies et très intelligentes. Je vais forcément faire des erreurs dans ma vie, faire des bourdes, me retrouver certainement dans la merde. Mais l'idée c'est quand même que je sois capable de m'en sortir seule, non ? Et puis ici je ne suis pas seule, il y a Wolf et Ginnie, je suis déjà bien entourée niveau famille. et puis je sens que je peux faire confiance à Sasha et Aikel et qu'ils sauront m'aider si j'en ai besoin. J'aurais vraiment pu mal tomber, sincèrement et là j'aurais compris leur inquiétude, mais actuellement, elle n'a pas lieu d'être. J'ai un travail, je ne sais pas si je vais aimer mais je vais tout faire pour le faire bien. Je vis avec mon frère et j'ai ma cousine à proximité. J'ai rencontré des gens vraiment géniaux, que ce soit ici ou ailleurs. Je me dis que je vais être bien ici et j'espère qu'ils finiront par le comprendre. « Mes parents s'inquiètent pour un rien, du coup je les vois mal prendre ça bien que je vive ici. Mais bon, j'ai 22 ans, ils ne peuvent pas m'enfermer dans ma chambre pour l'éternité. Et puis ce n'est pas comme si j'étais seule ou que je n'avais rien. En quelques jours j'ai trouvé un boulot, je vis chez mon frère, ma cousine habite à San Francisco aussi, vous êtes là, j'ai déjà rencontré une fille cool avec qui je visite la ville ... 'fin j'aurais pu vraiment moins bien tomber je pense. » Lui dis-je en souriant. « Et c'est gentil pour la proposition, je ne manquerais pas de m'en souvenir si vraiment je ne me sens pas à la hauteur du boulot ... Mais je vais quand même tout faire pour. » Pour être honnête, je ne pense pas qu'il ne me plaise pas, parce que pour le coup je ne suis pas très difficile quand il s'agit de travail. Mais c'est surtout la peur de ne pas être à la hauteur, ça ça m'effraie un peu plus.
© 2981 12289 0
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley Mar 27 Juin - 17:41
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 2/3
Nature:
Lieeens :
Let's just... have fun !
♦ Byw depuis le : 12/05/2017
♦ Posts : 56 ♦ Rps : 16
Voir le profil de l'utilisateur
J'avais bien conscience que je ne racontais que des conneries à longueur de journées. J'étais devenu un expert en la matière ! Bon, je sais, il n'y a pas de quoi s'en vanter. Mais figurez-vous que je le vivais bien et j'en étais fier. Il n'y avait rien qui n'arrivait à me rendre plus heureux que d'entendre mon interlocutrice rire à mes imbécillité. Après, peut-être qu'elle se forçait à rire juste pour ne pas que je sois déçu et que je me sente trop seul. J'avais bien conscience que certains le faisaient. Mais si ça pouvait les rassurer, je ne me mettrai pas à pleurer s'ils ne riaient pas avec moi. Sasha ne se privait jamais pour dire que mes blagues étaient nulles et relevait du niveau d'un gamin de primaire. Et cela avait justement le don de me faire rire encore plus et de m'encourager à continuer mes bêtises.

Pour le moment, j'avais tout de même envie de croire que Hadley était sincère. Après tout elle était une Poufsouffle aussi. Elle connaissait donc les valeurs de la maison. C'était sûrement bête e se basé sur un roman pour les jeunes, mais pourquoi pas hein ? C'était toute une philosophie ce truc ! Et il n'y avait rien de mieux pour apprendre à bien connaître une personne que de lui demander dans quelle maison il faisait partie. Et on savait tous pertinemment que les meilleurs étaient à Poufsouffle. Ce n'était pas possible autrement. Seul les haters ne comprenaient pas ça. Sincèrement sans Cédric Diggory cette saga n'aurait pas eu de sens ! Puis c'était même la maison préféré de JK Rowling ! Alors que demander de plus hein ? Tous les éléments de la maison parfaite étaient là ! Bon ok, certes, si Harry avait été à Poufsouffle, la saga aurait sans doute été plus longue et moins fun, quoique… Peut-être qu'elle aurait été plus fun justement. Mais Voldemort n'aurait peut-être pas mordu la poussière aussi rapidement.

- J'en suis sûr et certain aussi ! Il n'y a pas de meilleure maison ! Et tu as raison, c'est injuste qu'ils soient aussi mal représenter dans la saga. Même dans les livres, le peu de Poufsouffle qu'on voit, ils passent pour des sales gosses. Enfin à part Diggory, mais il ne fait pas long feu.

Je soupirai à cette idée. Les gens les oubliait souvent, mais ceux qui avaient lu les livres savaient qu'il y avait d'autre Poufsouffle que Diggory. Malheureusement, on ne parlait quand même pas beaucoup d'eux, si ce n'était pour en montrer de mauvais aspect, ce qui était assez triste je trouve. Mais j'étais sûr que JK Rowling finirait un jour par rectifier ça.

Je n'aimais pas forcément parler de la tragédie récente qui nous était arrivé. Cependant, je savais que je n'avais pas trop le choix et Hadley ne pouvait pas deviner par magie non plus. Nous n'étions malheureusement pas à Poudlard ici. Puis elle n'était pas la première à qui j'en parlais, donc j'imagine que c'était déjà un peu plus simple. Tout du moins, je m'en étais bien sorti et j'avais vite fini par en blaguer, parce que sinon… Sinon j'en sais rien en fait. J'étais juste incapable de rester trop longtemps sans blague, surtout quand l'atmosphère commençait à devenir pesante. Puis Hadley semblait rassurer de me voir réagir de la sorte, alors tant mieux ! Je ne voulais pas la mettre mal à l'aise dès son premier jour non plus. Loin de moi cette idée, bien au contraire.

- Haha ! Je les plains d'avance ! Ca va être fun !

Si un de nous ne finissait pas à la porte rapidement avec ça… Non, je crois pas que Sasha soit capable de nous virer quoiqu'il arrive. Mine de rien, j'avais tout de même aidé à monter ce salon aussi. Au pire, on risquait de finir au coin ou une connerie comme ça. Enfin, vu l'ambiance entre Sasha et moi en ce moment, je ne savais pas trop. Mais avant, avec Tavis et Ivy, quand je faisais des truc con, j'avais le droit à une punition tout aussi con. Ce qui était assez légitime il me semble.

Je ne pouvais pas vraiment m'identifier à l'histoire de Hadley. Je n'avais plus de parents depuis longtemps. Je ne savais pas ce que c'était d'être sur-protégé. J'avais toujours fait ce qu'il me plaisait sans me soucier de l'avis des autres. Eventuellement, il y avait eu Tavis, Ivy ou Sasha pour me dire quand j'allais trop loin qu'il fallait que j'arrête ou quelque chose comme ça. Mais c'était tout. Rien de bien comparable à une autorité parentale j'imagine. Et même à l'orphelinat, il y avait des règles… Mais c'était plus vivre dans une sorte d'école H24 qu'autre chose en fait. Il y avait du monde pour nous surveiller, mais c'était leur travail, ils étaient payé pour ça. Des fois, je me disais que c'était sans doute pour ça que j'étais aussi chiant et collant avec les gens. Mais mes meilleurs amis ne s'en plaignaient pas plus que ça, alors je ne me remettais pas trop en question là dessus.

- Ce n'est pas faux, t'es assez grande pour faire tes choix. Et tu n'es pas toute seule non plus, donc ça va. Si t'as un problème hésite pas d'ailleurs ! Même si ça ne concerne pas le travail, on se fera un plaisir de t'aider. J'ai toujours vécût à San Francisco, on peut dire que je connais bien la ville.

J'affichais un nouveau sourire. J'étais évidement un peu ironique sur cette dernière phrase, je connaissais cette ville comme ma poche. Ca faisait trente-deux ans que j'étais ici quand même. Encore heureux que je connaissais les lieux !

- Mais je trouve ça mignon quand même de la part de tes parents de s'inquiéter. J'imagine que c'est un peu normal, c'est parce qu'ils t'aiment et ne veulent pas que tu fasse de bêtises qui pourrait te compromettre.

Tout du moins, c'est ce qu'il me semblait. Personnellement, j'étais très protecteur envers mes proches parce que je les aimais et je ne voulais pas qu'il leur arrive quelque chose de mal. Je vous jure, je serais près à tout pour eux. Ca me tuait de ne rien avoir pu faire pour Tavis et Ivy. C'était une saleté de coup du destin tout ça et rien de plus. C'est sans doute ce qui était le pire dans cette histoire de mon avis.
MessageSujet: Re: It's gonna be fun + Hadley
It's gonna be fun + Hadley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» You're Gonna Pay [- Cameron -]
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: San Francisco City :: Mission District :: Tattoo Inn-
Sauter vers: