Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Kailly ∞ Time to say goodbye...

MessageSujet: Kailly ∞ Time to say goodbye... Dim 18 Juin - 19:16
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 261 ♦ Rps : 30
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Tu faisais un rêve. Un délicieux rêve. Une magnique journée ensoleillée. Il y avait tout le monde. Toute la famille. Vous étiez en train de célébrer un mariage. Non, deux. Az se mariait avec Vanille. Une Vanille vivante. En bonne santé. Resplendissante de vie. Et toi aussi tu te mariais. Avec Billy. Billy... Tu promettais de l'aimer, de la chérir et de la protéger jusqu'à ce que la mort vous sépare. Mais soudain, tout change. Le rêve devient cauchemar. Le ciel s'assombrit, de gros nuages noirs se forment. Le vent se lève, raflant tout sur son passage. Tous les invités sont pris dans le tourbillon. La jolie robe de Billy laisse apparaître des tâches rouges sang. Elle-même est couverte de sang. Ses yeux semblent sortir de leurs orbites. Elle a l'air de souffrir le martyr. Sur ton front se compose le mot "LIAR". Billy commence alors à te traiter de menteur. Des voix venues de nulle part commencent à te traiter de menteur. Tu sens des milliers de personnes pointer le doigt vers toi, t'accusant de l'avoir tué. Tu cries que tu ne l'as pas fait exprès, que tu ne savais pas, que tu es désolé. mais aucun son ne sort de ta bouche. Tu n'arrives pas à crier. Et Billy s'efface en souffrant. Elle est prise dans le tourbillon, te tend la main pour la sauver mais tu es paralysé. Tu ne peux pas la bouger. Tu ne peux pas la sauver. Et elle disparait, emportée. Effacée...


Tu te réveilles en sursaut, les joues inondées de larmes. Encore ce cauchemar. Le même depuis sa mort. Tu as tout essayé, tu n'arrives pas à t'en défaire. Ça fait près de trois mois maintenant que tes nuits sont de véritables calvaires. Comme si tu ne souffrais pas déjà assez dans les journées. Tu fermes les yeux un instant, essayant de ravaler le sanglot qui te montait à la gorge. Tu ne vas pas pleurer. Tu ne vas pas pleurer. Nettoyant ton visage, tu ouvres les yeux... Et tu manques de passer par le plafond en sursautant. Tu recules, ramène tes couvertures à toi comme un bouclier pour te protéger. Ça va, on progresse. La première fois que tu l'as vu, tu avais tellement eu peur que t'avais été incapable de bouger durant des minutes. Parce que oui, tu l'as déjà vu. Une fois. Il y a quatre jours. Ça avait été tellement fugace que tu avais cru que ce n'était pas réel. Que c'était une hallucination. Là maintenant ça fait quasiment deux minutes qu'elle est plantée devant toi. Et ça ne ressemblait définitivement pas à une hallucination. Elle est même tellement réelle que pendant un instant, tu penses à sauter dans ses bras. La serrer tellement fort à l'étouffer. Mais non, tu ne peux pas. Ce n'est pas possible. Elle est morte. Les larmes ravagent tes joues alors que tu as l'air de réellement t'en rendre compte pour la première fois. Tu n'arrives pas à détacher ton regard du sien, incapable de bouger. - Tu... tu tu tu es... P... Pourquoi je... Poupourquoi je... Pourquoi je peux te voir ? C'est encore un rêve qui va se transformer en cauchemar, c'est ça ? Les mots ne sortent plus. Tu es soudain muet, comme dans ton cauchemar. Tu ne te rappelles pas t'être endormi. Et tu sais au fond de toi que tu es bien éveillé.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

K: the cu-py one

   
α I stop the time and go back to you. In my book of memories, I open your page. I'm there inside, I'm with you. I try to find you, who I can't see. Try to hear you, who I can't hear. I won't stop until I find you.
   
MessageSujet: Re: Kailly ∞ Time to say goodbye... Aujourd'hui à 17:16

Byw who you are, play like you want
♦ Byw depuis le : 31/05/2017
♦ Posts : 1 ♦ Rps : 1
Voir le profil de l'utilisateur


Kailly


Time to say goodbye... no, never.




Il dormait. Il était toujours aussi beau durant son sommeil, jamais tu ne pourrais t'en lasser. Ça faisait quatre jours que tu n'étais pas revenue chez lui. Depuis qu'il t'avait vu. Il avait paniqué, toi aussi, et tu t'étais téléportée ailleurs sous le coup de l'émotion. Depuis ta mort, tu étais souvent à ses côtés, même s'il ne te voyait pas. Il n'était pas médium, lui, tu ne comprenais pas comment c'était possible, mais c'était le cas. T'avais peur. Peur pour lui. Quand les choses reviendront à la normale, il allait être encore plus perturbé. La première fois que tu l'as vu, il était avec Édouard. Tu savais que c'était impossible que tu voies double. Tu lui en as voulu de t'avoir menti. Énormément. Mais... il y avait forcément une explication logique. Il ne t'aurait jamais laissée comme ça. C'était peut-être ça qui te retenais sur Terre. Car oui, ça faisait plusieurs mois que tu étais bloquée ici. Les regrets d'une vie inachevée à cause d'un instant d'inattention. Le sommeil de Loeiz devint agiter. Cauchemar. Tu en étais sûre, il en faisait bien trop souvent. Tu te penchas vers lui, voulus lui secouer l'épaule pour l'en sortir, mais te souvins que tu ne pouvais pas le toucher. Ce mélange de frustration, de tristesse et de colère t'étais désormais si habituel. C'était comme si tu étais toujours vivante... en ayant un don d'invisibilité permanent. Il se réveilla, sur le point de pleurer. Ça te faisait mal de le voir si souvent dans cet état. Tout ça, c'était de la faute de Lopez. Et encore avant, d'Isis, c'était elle la vraie responsable, celle qui l'avait entraîné dans le crime. Tu avais besoin d'un responsable, c'était trop insupportable, de n'avoir personne à blâmer. Ses larmes se mettent à couler, tu meurs d'envie de le prendre dans tes bras et de les sécher, à jamais. Mais c'est impossible. La vie est injuste, mais la mort l'est encore plus. Tu as envie de pleurer toi aussi, mais tu n'y arrives pas. Tu ne sais pas si c'est comme ça pour tous les fantômes, mais tu en es incapable. Tu... tu tu tu es... P... Pourquoi je... Poupourquoi je... Tu tentes d'esquisser un sourire, le verbe est bien choisi, c'est à peine un vague brouillon. Je crois que tu poses une question mais je ne l'ai pas comprise, donc... je ne peux pas répondre... C'est nul comme réponse, tu le sais, mais tu ne sais pas quoi dire d'autre. Toi aussi, t'es perturbée qu'il puisse te voir. Qu'ils puissent tous te voir. T'as l'impression de le faire encore plus de mal, tu ne le supportes pas.


Kailly ∞ Time to say goodbye...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» time to say goodbye (maxea)
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Goodbye my old friend...
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: Another Places :: In other Worlds :: Réalistique-
Sauter vers: