Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Kailly ∞ Time to say goodbye...

MessageSujet: Kailly ∞ Time to say goodbye... Dim 18 Juin - 19:16
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 355 ♦ Rps : 63
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Tu faisais un rêve. Un délicieux rêve. Une magnique journée ensoleillée. Il y avait tout le monde. Toute la famille. Vous étiez en train de célébrer un mariage. Non, deux. Az se mariait avec Vanille. Une Vanille vivante. En bonne santé. Resplendissante de vie. Et toi aussi tu te mariais. Avec Billy. Billy... Tu promettais de l'aimer, de la chérir et de la protéger jusqu'à ce que la mort vous sépare. Mais soudain, tout change. Le rêve devient cauchemar. Le ciel s'assombrit, de gros nuages noirs se forment. Le vent se lève, raflant tout sur son passage. Tous les invités sont pris dans le tourbillon. La jolie robe de Billy laisse apparaître des tâches rouges sang. Elle-même est couverte de sang. Ses yeux semblent sortir de leurs orbites. Elle a l'air de souffrir le martyr. Sur ton front se compose le mot "LIAR". Billy commence alors à te traiter de menteur. Des voix venues de nulle part commencent à te traiter de menteur. Tu sens des milliers de personnes pointer le doigt vers toi, t'accusant de l'avoir tué. Tu cries que tu ne l'as pas fait exprès, que tu ne savais pas, que tu es désolé. mais aucun son ne sort de ta bouche. Tu n'arrives pas à crier. Et Billy s'efface en souffrant. Elle est prise dans le tourbillon, te tend la main pour la sauver mais tu es paralysé. Tu ne peux pas la bouger. Tu ne peux pas la sauver. Et elle disparait, emportée. Effacée...


Tu te réveilles en sursaut, les joues inondées de larmes. Encore ce cauchemar. Le même depuis sa mort. Tu as tout essayé, tu n'arrives pas à t'en défaire. Ça fait près de trois mois maintenant que tes nuits sont de véritables calvaires. Comme si tu ne souffrais pas déjà assez dans les journées. Tu fermes les yeux un instant, essayant de ravaler le sanglot qui te montait à la gorge. Tu ne vas pas pleurer. Tu ne vas pas pleurer. Nettoyant ton visage, tu ouvres les yeux... Et tu manques de passer par le plafond en sursautant. Tu recules, ramène tes couvertures à toi comme un bouclier pour te protéger. Ça va, on progresse. La première fois que tu l'as vu, tu avais tellement eu peur que t'avais été incapable de bouger durant des minutes. Parce que oui, tu l'as déjà vu. Une fois. Il y a quatre jours. Ça avait été tellement fugace que tu avais cru que ce n'était pas réel. Que c'était une hallucination. Là maintenant ça fait quasiment deux minutes qu'elle est plantée devant toi. Et ça ne ressemblait définitivement pas à une hallucination. Elle est même tellement réelle que pendant un instant, tu penses à sauter dans ses bras. La serrer tellement fort à l'étouffer. Mais non, tu ne peux pas. Ce n'est pas possible. Elle est morte. Les larmes ravagent tes joues alors que tu as l'air de réellement t'en rendre compte pour la première fois. Tu n'arrives pas à détacher ton regard du sien, incapable de bouger. - Tu... tu tu tu es... P... Pourquoi je... Poupourquoi je... Pourquoi je peux te voir ? C'est encore un rêve qui va se transformer en cauchemar, c'est ça ? Les mots ne sortent plus. Tu es soudain muet, comme dans ton cauchemar. Tu ne te rappelles pas t'être endormi. Et tu sais au fond de toi que tu es bien éveillé.
MessageSujet: Re: Kailly ∞ Time to say goodbye... Jeu 22 Juin - 17:16

Byw who you are, play like you want
♦ Byw depuis le : 31/05/2017
♦ Posts : 3 ♦ Rps : 3
Voir le profil de l'utilisateur


Kailly


Time to say goodbye... no, never.




Il dormait. Il était toujours aussi beau durant son sommeil, jamais tu ne pourrais t'en lasser. Ça faisait quatre jours que tu n'étais pas revenue chez lui. Depuis qu'il t'avait vu. Il avait paniqué, toi aussi, et tu t'étais téléportée ailleurs sous le coup de l'émotion. Depuis ta mort, tu étais souvent à ses côtés, même s'il ne te voyait pas. Il n'était pas médium, lui, tu ne comprenais pas comment c'était possible, mais c'était le cas. T'avais peur. Peur pour lui. Quand les choses reviendront à la normale, il allait être encore plus perturbé. La première fois que tu l'as vu, il était avec Édouard. Tu savais que c'était impossible que tu voies double. Tu lui en as voulu de t'avoir menti. Énormément. Mais... il y avait forcément une explication logique. Il ne t'aurait jamais laissée comme ça. C'était peut-être ça qui te retenais sur Terre. Car oui, ça faisait plusieurs mois que tu étais bloquée ici. Les regrets d'une vie inachevée à cause d'un instant d'inattention. Le sommeil de Loeiz devint agiter. Cauchemar. Tu en étais sûre, il en faisait bien trop souvent. Tu te penchas vers lui, voulus lui secouer l'épaule pour l'en sortir, mais te souvins que tu ne pouvais pas le toucher. Ce mélange de frustration, de tristesse et de colère t'étais désormais si habituel. C'était comme si tu étais toujours vivante... en ayant un don d'invisibilité permanent. Il se réveilla, sur le point de pleurer. Ça te faisait mal de le voir si souvent dans cet état. Tout ça, c'était de la faute de Lopez. Et encore avant, d'Isis, c'était elle la vraie responsable, celle qui l'avait entraîné dans le crime. Tu avais besoin d'un responsable, c'était trop insupportable, de n'avoir personne à blâmer. Ses larmes se mettent à couler, tu meurs d'envie de le prendre dans tes bras et de les sécher, à jamais. Mais c'est impossible. La vie est injuste, mais la mort l'est encore plus. Tu as envie de pleurer toi aussi, mais tu n'y arrives pas. Tu ne sais pas si c'est comme ça pour tous les fantômes, mais tu en es incapable. Tu... tu tu tu es... P... Pourquoi je... Poupourquoi je... Tu tentes d'esquisser un sourire, le verbe est bien choisi, c'est à peine un vague brouillon. Je crois que tu poses une question mais je ne l'ai pas comprise, donc... je ne peux pas répondre... C'est nul comme réponse, tu le sais, mais tu ne sais pas quoi dire d'autre. Toi aussi, t'es perturbée qu'il puisse te voir. Qu'ils puissent tous te voir. T'as l'impression de le faire encore plus de mal, tu ne le supportes pas.


MessageSujet: Re: Kailly ∞ Time to say goodbye... Lun 26 Juin - 5:40
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 355 ♦ Rps : 63
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi tu peux la voir ? La question reste bloquée dans ta gorge. Tu as l'impression de perdre pied. Es-tu en train de devenir fou ? Az avait-il raison de te conseiller d'aller voir un psy ? Cela faisait plusieurs mois maintenant que tu l'avais perdu, cette jeune femme si unique, la seule femme que tu aies jamais aimé. On dit que le temps guérit les blessures mais pour toi il n'en est rien. Au contraire. Chaque jour parait encore plus fade que le précédent, depuis ce drame. Tu as l'impression que le trou béant dans ton cœur ne se refermera jamais, que cette douleur que tu éprouves quand tu penses à elle ne s’atténuera jamais. Tout autour de toi te fait penser à Billy. Tout te ramène à Billy. Tout te fait rappeler la culpabilité que tu ressens face à sa mort. Tu avais promis de la protéger. De veiller à ce qu'il ne lui arrive jamais rien. Et tu n'as pas tenu parole. Elle a perdu toute sa vie à cause de toi et ça, tu n'arrives pas à l'accepter. Elle est morte par ta faute. Uniquement par ta faute. Et le fait que tu puisses voir son fantôme maintenant était la preuve irréfutable qu'elle t'accusait aussi. Les fantômes hantent toujours ceux avec qui ils ont des comptes à régler, pas vrai ? Elle est venue se venger. Peut-être même te tuer. C'était pour ça qu'elle était là ? Les mots semblent bloqués dans ta gorge. Mais elle... Elle parvient à te parler. Des frissons te parcourent au son de sa voix. Tu as l'impression que le monde s'est arrêté, soudain. Tu ne peux plus t'empêcher de couler les larmes qui ruissellent sur tes joues comme la pluie sur une pare-brise. Cela faisait combien de temps que tu n'as pas entendu sa belle voix, si douce et si chaude ? Cette voix qui ne t'avait pas été directement adressée depuis des années. En un éclair, tu reviens en arrière. Tu vous revois lors de votre première rencontre, lors de votre premier baiser, lors de votre mariage... Billy a été toute ta vie durant des années. Elle était là à chaque fois que tu avais eu besoin d'elle. Ton pilier, ton roc. Elle a toujours su quoi dire pour te calmer, pour t'apaiser. Sa voix a toujours été ta meilleure berceuse. Combien de fois n'as-tu pas simulé avoir fait un cauchemar juste pour t'endormir dans ses bras pendant qu'elle te chante quelque chose ? Combien de fois depuis qu'elle est morte n'as-tu pas composé son numéro juste pour entendre sa voix sur son répondeur, ligne que tu continues de payer juste pour continuer à écouter en boucle ce message ? L'entendre ainsi à nouveau est au-dessus de tout ce que tu pouvais supporter. Chaque partie de ton être te fait tellement souffrir que là tout de suite, tu as juste envie de mourir toi aussi. Voir ainsi la douleur dans ses yeux, voir qu'elle s'inquiète pour toi alors que tu es la personne responsable de sa mort... - Pour...quoi... Pourquoi... Non. Tu étais toujours incapable de parler. Tu ne disais rien d'audible avec cette voix enrouée. Tout ce que tu arrives à faire, c'est la regarder dans les yeux, la supplier silencieusement de te pardonner. Si tel pardon était possible. Tu tends une main hésitante, lentement. Un fantôme ? Une hallucination ? Un revenant ? Quel que soit ce qu'elle est, peut-on au moins te donner le droit de la toucher ? Sentir à nouveau sa peau contre la sienne, ne serait-ce que pour quelques secondes ? Ta main continue d'avancer lentement vers la sienne. La toucher du doigt. Qu'elle ait un corps. Qu'elle ne soit pas intangible. Ta main avance...  Ton index s'approche du sien... Et passe en travers. Ce fut comme le coup de grâce. Comme si c'était la goutte d'eau qui fit éclater le vase. Tu exploses en pleurs, ne faisant plus aucun effort de te retenir. Pourquoi, pourquoi le monde était-il si cruel avec vous ? - Emmène-moi. Par pitié, emmène-moi avec toi. J'essaie de vivre sans toi mais ce n'est pas possible, Bill, j'y arrive pas c'est trop dur ! Emmène-moi, je t'en supplie, je t'en supplie, je t'en supplie... Tu répétais ça comme une litanie. Une prière. Que tu veux voir exaucée.

MessageSujet: Re: Kailly ∞ Time to say goodbye... Lun 3 Juil - 14:13

Byw who you are, play like you want
♦ Byw depuis le : 31/05/2017
♦ Posts : 3 ♦ Rps : 3
Voir le profil de l'utilisateur


Kailly


Time to say goodbye... no, never.




C'était horrible. Insupportable. Il était là, face à toi, mais à des milliards de kilomètres. Non, ça ne se comptait même pas en kilomètres. Vous n'étiez même pas dans le même monde... Moins d'un mètre, mais en réalité une distance impossible à mesurer. C'était tellement plus facile de te contenter de rester à côté de lui, observant ses journées, veillant sur lui. Apparemment, c'était ce qu'il faisait quand tu étais encore en vie, même si, malheureusement, tu ne l'avais jamais remarqué. Peut-être était-ce mieux ainsi, tu aurais probablement réagi au quart de tour s'il t'avait avoué qu'il était toujours vivant. Pour...quoi... Pourquoi... Ta gorge se serra. Pourquoi l'existence était une chose si injustice ? Tu n'en n'avais pas la moindre idée, toi non plus. Sa main s'avança vers toi. Tremblant légèrement, tu avanças la tienne toi aussi, ne lâchant pas ses doigts des yeux. Ils s'approchaient, continuaient de rejoindre les tiens. Les traversai. Ton regard se perdit, contemplant le bout de tes doigts, tandis que montaient à tes oreilles les sanglots de Loeiz. Emmène-moi. Par pitié, emmène-moi avec toi. J'essaie de vivre sans toi mais ce n'est pas possible, Bill, j'y arrive pas c'est trop dur ! Emmène-moi, je t'en supplie, je t'en supplie, je t'en supplie... Lentement, tu relevas le regard, posant tes yeux sur lui, désemparée. Loeiz... Ta voix tremblait. Je... je ne peux pas... ce n'est pas possible... Tu aurais aimé, pourtant, oh que oui. Pas le tuer, non. Pouvoir vivre pour l'éternité à ses côtés. Pouvoir à nouveau vous toucher. Tout effacer et recommencer, en ayant conscience des erreurs que vous avez faites pour ne jamais les commettre à nouveau, avoir ainsi la chance d'obtenir la good ending. Je suis depuis ma mort, ou presque, à tes côtés, en quasi permanence, tu sais... parfois avec ma famille, mais le plus souvent ici. Tu ne me vois pas d'habitude, mais... jamais je ne pourrais t'abandonner... Ta voix était faible, tremblotante, pleine de tristesse.


MessageSujet: Re: Kailly ∞ Time to say goodbye... Ven 7 Juil - 4:33
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 355 ♦ Rps : 63
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur

De ta vie, tu as fait des choses pas nets du tout. Tu as ôté des vies, tu as détruit des personnes. Tu n'es pas ce qu'on peut appeler un homme bon. Mais tu n'as jamais eu un réel mauvais fond. Tu n'as jamais manqué une occasion de faire le bien. Tu t'es toujours dit que ça pouvait compenser tout le mal que tu faisais. Mais quand tu vois ce que l'univers te fait subir actuellement, tu te dis que peut-être tu n'as pas fait assez de bien pour purger ton karma. Tu étais en train de payer pour toutes ces vies ôtées, ça ne pouvait qu'être la seule solution possible à toutes les souffrances que te faisaient infliger la vie. Rendre ton jumeau malade, t'ôter ta femme et maintenant te la renvoyer en fantôme que tu peux voir mais sans toucher... Tu n'es pas de nature faiblard, tu peux encaisser énormément de choses. En tant normal. Mais ça, ce qui se passe en ce moment, c'était - et de loin - le pire moment que t'ai jamais vécu de toute ta chienne de vie. Tu n'as jamais eu aussi mal qu'actuellement. Tu sentais la douleur dans ta tête, dans ton corps. Ton cœur te faisait tellement souffrir que t'avais du mal à en respirer. Encore quelques minutes et tu feras sûrement une crise cardiaque. Ce qui serait une très bonne chose. Un moyen de finir avec tout ceci, de la rejoindre, de pouvoir la toucher, la serrer dans tes bras... Qu'es-ce que tu ne donnerais pas juste pour pouvoir la toucher ne serait-ce que quelques secondes ? - Alors pourquoi je te vois maintenant... ? Si tu n'es pas venu pour m'emmener... Pourquoi je peux te voir, te parler... ? C'était tellement cruel... Même morte, son esprit ne reposait pas. Elle avait vécue toute sa vie à travers toi, était morte à cause de toi et même de l'au-delà elle ne pouvait pas avoir un peu de paix pour elle-même ? - Mais moi je t'ai abandonné, Billy, moi je l'ai fais ! Je suis désolé, tu sais... Je suis tellement désolé... Si seulement... Si seulement je pouvais remonter le temps... Te dire que je suis vivant, te dire toute la vérité... Peut-être que tu serais encore là... Non, sûrement que tu serais encore là, avec moi... Dans ton élan, tu saisis sa main avant de te rendre compte à nouveau que tu ne pouvais pas la toucher. Tu as à ce moment là l'impression qu'on t'enfonce un couteau en plein cœur. Tu t'effondres de plus belle, frustré et tellement impuissant. - C'est à cause de moi que tu es morte, c'est uniquement ma faute et je ne pourrai jamais me le pardonner... T'as dû pleurer quoi, dix litres de larmes depuis que tu t'es réveillé ? Il n'y avait pas de mots pour décrire tout ce que tu ressentais, la douleur et le néant dans lesquels t'étais plongé. Le désespoir. Comment vaincre la mort ? Comment récupérer l'unique femme que tu aies jamais aimé ?
MessageSujet: Re: Kailly ∞ Time to say goodbye... Mer 19 Juil - 15:04

Byw who you are, play like you want
♦ Byw depuis le : 31/05/2017
♦ Posts : 3 ♦ Rps : 3
Voir le profil de l'utilisateur


Kailly


Time to say goodbye... no, never.




Alors pourquoi je te vois maintenant... ? Si tu n'es pas venu pour m'emmener... Pourquoi je peux te voir, te parler... ? Tu le regardas, sincèrement désolée. Tu ne voulais pas qu’il te voit, qu’il te parle. Tu voulais simplement veiller sur lui, t’assurer qu’il continuait d’aller “bien”. Même si tu ne l’avais jamais vu aussi mal que depuis ta mort. Même quand son père s’est suicidé, il n’était pas détruit à ce point. Peut-être car tu étais là pour le soutenir, l’aider, lui changer les idées… Maintenant, tu ne pouvais même plus le toucher. Pas même le frôler… Mais moi je t'ai abandonné, Billy, moi je l'ai fais ! Je suis désolé, tu sais... Je suis tellement désolé... Si seulement... Si seulement je pouvais remonter le temps... Te dire que je suis vivant, te dire toute la vérité... Peut-être que tu serais encore là... Non, sûrement que tu serais encore là, avec moi... Tu ne savais plus quoi faire. Tu ne pouvais plus rien faire. Sa main se rapprocha, sa main traversa la tienne. Un sanglot s’échappa de ta bouche, te faisant sursauter. C'est à cause de moi que tu es morte, c'est uniquement ma faute et je ne pourrai jamais me le pardonner... Non !, t’écrias-tu d’une voix autoritaire, te ressaisissant. Tu ne m’as jamais abandonnée, si tu veux un responsable, c’est Lopez, le seul à blâmer. C’est lui qui a tenté de te tuer et qui a provoqué tout ça. Toi, tu n’y es pour rien. Tu as cru avoir perdu Edouard, tu étais en état de choc, tout le monde l’avait vu ! C’était à peine si tu n’étais pas tombé dans le mutisme. Comment aurais-tu voulu pouvoir rétablir la vérité ? Et même si tu l’avais fait. Des conducteurs saouls, il y en a partout. Absolument P-A-R-T-O-U-T ! Ici, Marseille… n’importe où, ça aurait pu arriver. Tu marquas une pause de plusieurs minutes. Donc… ne pleure pas, mon Apfelstrudel. Des surnoms classiques, jamais tu ne lui en avais donné. Non, toi, tu donnais des noms de pâtisseries ou viennoiseries aux gens que tu aimais.


MessageSujet: Re: Kailly ∞ Time to say goodbye... Sam 22 Juil - 6:36
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: Dispo. 1/3
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 30/03/2017
♦ Posts : 355 ♦ Rps : 63
♦ Adresse : Forest, dans un superbe appart avec sa moitié ♥



Voir le profil de l'utilisateur
Tu ne peux t'empêcher de la regarder avec admiration, oubliant ton visage innoNdé de larmes. La situation était pour le moins particulière. C'était elle la morte, qui te consolait toi le vivant. C'était elle qui était partie, elle qui avait quitté ce monde, sa vie, tout. Elle qui ne pourrait plus jamais revenir. Et malgré cela, c'était elle qui te consolait, te disait - non, t'ordonnait - de ne pas pleurer. Tu te sentais pathétique. Depuis des mois, tu pleurais de ne pas avoir pu lui dire au revoir. De ne pas avoir eu la chance de lui dire une dernière fois à quel point tu l'aimais, à quel point tu étais chanceux de l'avoir eu dans ta vie durant toutes ces années. A quel point tu regrettais tout ce qui s'était passé. Tu avais maudit ciel et terre de ne pas avoir eu un dernier instant avec elle. Et maintenant que, par un sort quoique terrible, tu avais enfin l'occasion de lui dire tout cela, tu restais là à pleurer et à te plaindre comme un gamin. Ton égoisme te sidérait parfois. Tu devrais sourire. Lui montrer que tu allais bien. Que tu irais bien. Lui parler. Son dernier mot te fit sourire malgré toi. Ça t'avait manqué. Ses petits surnoms qu'elle te donnait, le courage et la force qu'elle t’insufflait, ce don qu'elle avait de toujours trouver les bons mots pour te calmer... Tout te manquait. - Tu me manques... ne peux-tu t'empêcher de murmurer, presque comme un souffle. C'était sorti tout seul. Et c'était la vérité. Sans elle, plus rien n'était plus comme avant. Plus rien ne serait plus comme avant. Essayant de te reprendre, tu essuyas tes joues, renifla un bon coup. Tout irait bien. Tu sauras y faire face. - Je ne pleure plus, déclaras-tu avec un pauvre sourire. Ce n'était pas encore convainquant, mais au moins, c'était un début. Tu te calas contre le dossier du lit, tendant tes pieds, tu lui fis signe de s'asseoir dessus. Tu ne pouvais pas la toucher, mais au moins, tu pouvais l'avoir le plus proche possible de toi. - Comment tu vas ? Es-ce... tu souffres ? Tu as mal ? P-pourquoi tu n'es pas encore monté au ciel ? Ça te brisait le cœur de lui demander tout cela. Mais tu voulais savoir. Tu serais plus tranquille en sachant qu'elle allait bien. Qu'elle trouverait la paix.
MessageSujet: Re: Kailly ∞ Time to say goodbye...
Kailly ∞ Time to say goodbye...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» time to say goodbye (maxea)
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Goodbye my old friend...
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: Another Places :: In other Worlds :: Réalistique-
Sauter vers: