Forum RPG à l'ancienne, City - Fantastique
 

Partagez|

Izzelli • I don't need to be saved but .. thanks ... Hero.

MessageSujet: Izzelli • I don't need to be saved but .. thanks ... Hero. Dim 16 Juil - 12:45
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 1/2
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ L'ouragan de la team
♦ Byw depuis le : 20/03/2017
♦ Posts : 45 ♦ Rps : 12
♦ Adresse : Un loft a Downtown avec ton frère jumeau & 2 autres colocs


Isabeau "Izzy" Cassandre Branwell


I'm not a Princess I'm a Queen and I don't need to be saved


Brothers, you're my hero, my life !

Voir le profil de l'utilisateur


Tu te regardes une dernière fois dans la psyché et hoche la tête. Tu es parfaite. Une courte robe à paillettes blanche/argentée, des bottines ouvertes à talons d'au moins dix centimètres, une sorte de diadème fleuri dans les cheveux. Un doux maquillage mettant tes yeux en valeur, tes longs cheveux noirs et lisses retombant comme une cascade de soie dans ton dos et ton collier fétiche avec un rubis. Sans vantardise tu es magnifique. Mais non, ce n'est pas pour un rendez-vous galant. Ni même pour une soirée entre amis. C'est pour le boulot. Ou ... presque. Si ton patron savait que tu faisais ça, il ferait une attaque. Il faut dire que tu as eu l'excellente idée d'avoir le même âge que sa fille et d'être amie avec elle donc il se comporte un peu comme un père parfois avec toi. Mais vu que tu lui ramène de supers scoops, il ne t'embête pas trop. Remarque s'il savait ce que tu allais faire ... Ou si ton frère le savait. Zut ton frère ! Tu jettes un coup d'oeil à ta montre mais non, il ne devrait pas rentrer ce soir. Surtout s'il est avec Loli. Un petit sourire étire tes lèvres alors que tu attrape ta pochette pour sortir.

Eurk. C'est glauque comme coin. Tu as l'air d'être la seule lumière du coin. La lampe à l'entrée grésille. Le videur a l'air peu commode. Mais il te laisse passer avec une lueur dans le regard qui te déplaît particulièrement. Beurk. Mon dieu un jour ce boulot va te tuer. Si ton frère ne le fait pas avant en découvrant que tu es venue ici simplement pour essayer de coincer un parrain de la drogue. Il va te dé-ca-pi-ter sang de sorciers ou pas. Et même Loli ou Meena ne pourront plus rien pour toi après ça. Quand tu arrives dans la salle, elle est presque invisible tellement elle est enfumée. Les hommes jouent au poker, au black jack, à la roulette. Les femmes habillée dans des tenues presque encore plus légère que la tienne se roulent à leurs côtés. Tu repères ta cible assez rapidement. Elle est entourée de gardes du corps mais rien d'insurmontable. Il te suffit de faire un regard angélique, une légère moue et le patron te fait passer pour que tu viennes lui porter chance. - Les beautés comme toi sont rares par ici, fait-il en posant une main sur tes hanches. Très bas, sur tes hanches. Tu te retiens de le dégager. Il faut que tu obtiennes cette information. Que tu le grilles. Alors tu joue et tu surjoue sans te rendre compte qu'il y a quelqu'un qui t'observe de loin.

Pleine nuit. Dans une ruelle sombre. Un flingue dirigé contre toi. Ok. Tu l'a mal jouée celle là. Et ok tu l'avoue pour le coup, tu as la trouille. Qu'est ce qui s'est passé ? Comment tu as pu en arriver là ? Tu regardes autour de toi. Sur les quatre hommes qu'on avaient envoyé pour te tuer, tu en avais mis trois K.O dans un état ... critique dirons-nous. Ouais tu savais te défendre et alors ? Mais le dernier avait triché. Alors que tu avais réussi à attraper l'un des couteaux de l'un des hommes pour te défendre, lui avait saisit son arme. - Ca c'est de la triche ! tu railles en essayant de ne pas montrer ta peur. - T'as raison. Je pourrais aussi juste te blesser et m'amuser avec toi derrière. T'es du genre canon et le patron n'a rien précisé sur ça, fait-il d'un ton malsain qui te donne envie de gerber. - Plutôt mourir ! L'homme hausse les épaules. - Ca finira par t'arriver de toute manière alors ... Mais il n'a pas le temps de finir sa phrase que quelque chose - ou quelqu'un - le fait taire. De manière radicale.  
MessageSujet: Re: Izzelli • I don't need to be saved but .. thanks ... Hero. Lun 17 Juil - 23:03
♛♛♛♛♛
Admin ♦ La folle du logis
♦ Byw depuis le : 15/05/2017
♦ Posts : 37 ♦ Rps : 12
♦ Adresse : Dans un loft à Downtown avec ton amour.



Voir le profil de l'utilisateur
I don't need to be saved but .. thanks ... Hero.

La situation t'amusait. Debout, adossé contre un mur, assez loin pour qu'ils ne te remarquent pas, mais assez proches pour pouvoir tout observer, tu regardes Isabeau se faire agresser par quatre gars, qui apparemment ne s'étaient pas rendus compte au début à qui ils avaient à faire. Izzy n'est pas le genre à trembler devant des bandits. Le dernier a dû s'en rendre compte quand ses trois cons d’acolytes se sont retrouvés au sol. Mis KO par une femme. Leur masculinité en prendra un sacré coup demain matin. Remarque, s'ils avaient eu à faire à ta moitié, ils ne seraient pas KO mais morts. Et tous les quatre. Et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Tu souris en pensant à Gabbe. Ta perfection. Izzy et elles ont certaines choses en commun. C'est peut-être pour ça que tu l'aimes bien, Izzy. Pas vraiment le genre à se laisser faire. L'une des rares personnes dans ta vie qui parviennent à te tenir tête de temps à autre. Pour te charrier plus qu'autre chose. Parce qu'on sait quand même qu'il vaut toujours mieux ne jamais pousser le bouchon trop loin. Ne jamais t'énerver.

En temps normal, pour être ton amie, tu aurais volé à son secours. Mais tu sais que c'est le genre qui aime pas ça. Trop de féminisme et d'orgueil. Mais ça avait son bon côté. La voir ainsi se battre comme une guerrière t'excitait gravement. Ça fait près d'une dizaine de minutes qu'une moitié de ton cerveau ne suit plus la scène mais est plutôt occupée à photographier Izzy dans ta chambre noire, puis la baiser après lui avoir fait subir les pires tortures qui soient. C'est le genre de femmes qui a le don de déclencher ton sadisme sexuel. Lui faire du mal est autant un plaisir que la faire jouir. Tu ne te concentres plus réellement sur l'agression. Tu sais qu'elle se débrouillera toute seule alors, tu la laisses gérer. Tu restes là pour profiter du spectacle et intervenir seulement au besoin. Et le besoin arriva. Tu entends les pensées du dernier qui pense à prendre son arme. Humhum. Bad idea. Tu es déjà derrière lui quand il menace. Une menace qui, malgré toi, te donne des idées... pas très orthodoxes. Tu ne devrais pas. Mais c'était tellement tentant...

Prenant contrôle de son esprit, tu lui ordonnes de ne plus bouger. Il se figea alors comme une statut. Dieu, que tu aimes ton pouvoir. Tu rejoins Izzy, une lueur dangereuse dans le regard. Tu ne parles pas. Tu ne l'écoutes même pas. Tu commences simplement par lui donner un baiser aussi chaud que de la braise. - Ça pourrait être vachement tentant ce qu'il disait, t'es pas d'accord ? lui murmures-tu à l'oreille. Rien que d'y penser te donne une putain d'érection. Tu ne peux pas résister, c'est plus fort que toi. Plus fort que ton cerveau de psychopathe sexuel. Tu t'es toujours refusé à utiliser ton pouvoir sur les personnes qui te sont proches mais parfois, des exceptions s'imposent. - Relax, Iz, ne bouge pas, lui intimes-tu. Je te promets que tu n'auras pas mal... Pas trop. Ton sourire ne prévoyait rien de bon. L'ayant totalement sous ton emprise, tu passes derrière elle et lui prend le couteau des mains. Tu dégages ses cheveux, commença à l'embrasser dans le cou. Puis tu fais signe à l'autre mec de s'approcher avant de lui tendre le couteau. - T'as dit que tu pourrais juste la blesser et t'amuser avec elle derrière ? Et si tu me montrais ça ? Question rhétorique. Ils sont tous deux entièrement sous ton emprise, ce n'est pas comme s'il pouvait te dire non. - Vas-y très lentement, tu lui ordonnes encore. Tu as envie d'en profiter jusqu'au bout.

Enlaçant Izzy par la taille, tu fourres ton visage dans es cheveux, humant frénétiquement leur odeur. Tu sens la lame du couteau s'approcher de sa peau. La saigner, la mutiler, puis la baiser. Ça n'avait pas encore commencé, mais tu t'y voyais déjà. Tu étais totalement en transe. La lame parcourut deux petits centimètres de son bras gauche, la première goutte de sang coulait déjà. Et puis soudain, la voix de Gabbe résonne dans ta tête. Tu arrêtes ça tout de suite ou je te jure que je t'étripe de mes mains ! Pire qu'une douche froide. Et merde. C'est vrai que vous êtes connectés et qu'elle peut sentir quand ça dégénère. Quand tu dégénères. Tu saisis la main de l'homme avant qu'il n'aille plus loin, le lui tords, saisis le couteau et le planque dans sa nuque. Voilà. Affaire réglée. Libérant Izzy de ton pouvoir, tu lui souris, tout à fait naturel. - C'est fou hein ? tu la charries, moqueur. Comment les gens qui gueulent partout qu'ils n'ont besoin de l'aide de personne changent de disque quand le vrai danger se présente. Oui, tu es totalement à l'aise. Et tu n'as genre, absolument aucune mauvaise conscience à propos de ce que tu viens de faire. Dans ton monde, ce fut une scène normale.
MessageSujet: Re: Izzelli • I don't need to be saved but .. thanks ... Hero. Dim 10 Sep - 23:16
avatar

BY MY WAY
Dispo ?: 1/2
Nature:
Lieeens :
♛♛♛♛♛
Admin ♦ L'ouragan de la team
♦ Byw depuis le : 20/03/2017
♦ Posts : 45 ♦ Rps : 12
♦ Adresse : Un loft a Downtown avec ton frère jumeau & 2 autres colocs


Isabeau "Izzy" Cassandre Branwell


I'm not a Princess I'm a Queen and I don't need to be saved


Brothers, you're my hero, my life !

Voir le profil de l'utilisateur


Tu as déjà eu peur dans ta vie. Un certains nombres de fois. Mais jamais autant que maintenant. Tu ne comprends pas ce qui se passe. Ce n'est pas des hommes que tu as peur. Ni même du flingue que l'un d'eux pointe sur toi. Ce n'est pas la perspective de mourir qui t'effraie. Mais ce qui se passe là, maintenant, tu ne comprends pas. Ca te fais peur. Tu ne peux pas bouger. Et tu vois l'homme s'approcher avec le couteau. Et Giacelli qui sort de l'ombre. Qui murmure des mots au creux de ton oreille. Qui caresse ta peau et y dépose des baisers. Il invite l'homme à s'approcher de toi. Il ne semble plus maîtriser son corps ou ses pensées. Pas plus que toi d'ailleurs. Gia te dit de ne pas bouger. Que ça ne fera pas mal. Tu essaye de l'envoyer balader. De te démener mais tu es incapable de bouger. C'est comme si tu étais paralysée. Une peur sans nom se déclenche en toi et quelque chose remue au creux de ton ventre. C'est comme une force dissimulée, enfouie en toi jusqu'à présent et qui semble s'éveiller petit à petit.

Le couteau se rapproche de ta peau. Il te frôle. Quelques gouttes de sang coule. Puis soudain le temps se fige. C'est comme si Gia entendait quelqu'un dans sa tête qui lui ordonnait de s'arrêter. Soudain, il éloigne l'homme de toi et le tue en plantant son propre couteau dans sa nuque. Tu peux de nouveau bouger. De nouveau parler. Mais tu ne fais rien. Gia te charrie. Comme si tout était normal. Toi tu le fixes, sous le choc. Puis soudain, la colère prend le dessus. SBAFF !! La claque retenti dans la rue. La joue de Gia est rouge. Tu n'y ai pas allée de main morte. - Salaud. Ta voix est froide. Tu ne cries pas. Tu cries rarement. Mais là tu voudrais l'étranger. Qu'il est un surnaturel tu l'a compris. Tu t'en fou. Tu l'aurais laissé me faire du mal ! C'est ça ta conception de l'amitié ?! tu lances d'une froideur mortelle. Va brûler en enfer Giacelli ! tu lui craches à la figure avant de le pousser brusquement pour passer. Tes talons claquent sur le sol, la main plaquée sur ta bouche, tes larmes brûlent tes joues. Oublié ton scoop, ton interview et tout le reste. Tu trembles. Tu sors de la ruelle et pose une main contre le mur pour t'empêcher de tomber. Tu ne comprends pas pourquoi Gia t'a fais ça. Tu pensais que vous étiez amis. Ce que tu peux être conne ! Tu as le chic pour attirer les cinglés à toi ! Tu rentres chez toi. Il n'y a personne. Pas même ton frère. Tu te laisses aller sur ton lit et tu pleures. Du choc. De la peur. De la déception. D'un tout.

Mais une chose est sûre. Tu ne laisseras plus jamais Giacelli Fabbrizzi s'approcher de toi, de près ou de loin ! 
MessageSujet: Re: Izzelli • I don't need to be saved but .. thanks ... Hero.
Izzelli • I don't need to be saved but .. thanks ... Hero.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Haiti celebrates hero in tragic school collapse. Men sa yo rele ero. Bravo.
» The Real Michel Martelly
» Dépot d'arme/avant poste ork
» [liste] Morts Vivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
By Your Way :: San Francisco City :: Mission District-
Sauter vers: